Borderline

J’adore ce mot Borderline. Si l’on devait définir en quelques mots ma personne, je pense que l’on pourrait dire entre autre : « Oui, c’est clur (et pas clair ni sùr), le Fenice il est Borderline, un truc de ouf guedin de ding dong de la tête ! » Revenons maintenant à une prose plus agréable à…