menu
 Nicolas Pène - Spécialiste en Ennéagramme & Lecture de Personnalité
Archives de avril 2009

Voici tous les articles de cette catégorie :

Et en quelques mots, voici les 3 derniers articles de cette catégorie :

Efficacité – réduire le flot d’informations…

Le semaine dernière nous avons vu comment identifier les actions importantes. Dans la même philosophie d’efficacité consistant à cibler l’essentiel et éliminer le reste, nous allons aujourd’hui nous intéresser au flot l’informations.

NB :Quand je parle d’information, j’inclus aussi bien l’info technique que les news d’actualité.

Depuis l’explosion des moyens de communication, nous sommes submergés par l’information et ce, encore plus depuis l’ère d’internet. Le problème : nous n’avons jamais été préparés à gérer un tel flot de données. Ma solution pour contrer ce problème est simple : éliminer au maximum le flux d’informations.

Quoi qu’il arrive, vous recevrez plus d’infos que vous ne pourrez en lire ou écouter. Limitez vous donc à l’essentiel. À commencer par l’actualité, à quoi bon passer 30min à 1h par jour  devant la télé alors que vous pouvez facilement obtenir un résumé de l’actualité tenant sur moins de 10 minutes. Et, si un des sujets suscite votre curiosité, vous irez de toute façon à la pêche aux informations et creuserez un peu plus en cherchant ailleurs.

Idem sur les informations techniques, inutile de connaitre l’ensemble de l’actualité ou de parcourir le sujet de bout en bout et ce pour quelques raisons simples :

  • vous n’utiliserez jamais la totalité du savoir acquis
  • vous ne pourrez retenir qu’une infime partie de votre sujet
  • la majorité de ce que vous apprendrez ne vous servira pas
  • passer un certain nombre de minutes votre concentration se relachera

Limitez vous donc à trouver une bonne source sur le sujet (une, pas plus) et, quand cela est nécessaire, effectuez un travail de recherche sur des informations complémentaires. Le temps que vous passerez à la recherche sera toujours inférieur au temps que vous auriez pu passer à lire régulièrement une dizaine de sources d’infos différentes. De plus, il est fort possible que sur ces sources, aucune n’ait traité votre problème.

En conclusion, réduisez au maximum le flot d’informations que vous souhaitez lire/voir/traiter. Vous vous sentirez allégé d’un poids et comme d’habitude votre efficacité s’en ressentira 😉
F.

PS : selon la même philosophie, si vous utilisez les flux RSS, je vous conseille également de lire cet article complémentaire.

Efficacité – les 3 actions importantes…

Cette semaine, je vous propose d’ajouter à votre quotidien une petite habitude qui ne vous prendra pas plus d’une minute et risque de vous apporter un gain conséquent d’efficacité :

Tous les matins en arrivant au travail, prenez un post-it (de préférence de très petite taille) et marquez-y les 3 actions importantes à faire au cours de votre journée. Attention, j’ai bien dit importantes, et non urgentes. La différence est notable, car nous avons souvent tendance à dire d’une action urgente qu’elle est importante, ce qui n’est pas toujours le cas.

Une fois vos 3 actions écrites sur post-it, donnez leurs une priorité maximale et mettez un point d’honneur à les réaliser dans la journée.

En répétant quotidiennement ce conseil, les véritables priorités deviendront visibles plus facilement et les actions inutiles seront vite éliminées. De plus, en réalisant immédiatement les tâches importantes vous gagnerez rapidement et naturellement en efficacité et réduirez à terme le nombre d’actions urgentes et importantes.
F.

Efficacité – les 2 minutes…

QuickManEt non, malheureusement je ne vous parlerai pas ici des « 2 minutes du peuple » mais d’un concept issu de la méthode GTD.
Ce principe s’énonce sous la forme suivante : si une tâche dure moins de 2 minutes, alors exécutez-la immédiatement.

Le concept sous-jacent consiste à éliminer le maximum de petites tâches. Ainsi, votre esprit ne sera plus encombré par mille et uns petits soucis à regler et vous pourrez enfin vous concentrer pleinement à vos véritables problèmes.

Pour bien attaquer la mise en place de cette nouvelle habitude, je vous propose une action à faire dès à présent. Celle-ci ne vous prendra pas plus de 2 minutes 😉 :

Prenez un papier, écrivez-y toutes les petites tâches de moins de 2 minutes vous venant à l’esprit. Ensuite, triez les actions de cette liste par contexte, j’entends par contexte, le lieu ou l’environnement vous permettant de les exécuter  (au boulot, chez soi, en ville, au téléphone, par mail…)

Dès que vous serez dans un des « contextes » prédéfinis dans votre liste, sortez celle-ci et exécutez une à une les actions énumérées et ce dans l’ordre dans lequel elles ont été répertoriées (en résumé, pas de favoritisme dans le choix des tâches)

En résumé, le concept des 2 minutes se résume à ceci : il est bien plus couteux en énergie de garder ces petites tâches de côté ( …attendre… y penser… repousser… encore y penser… encore repousser… toujours y penser…) et au final parasiter votre esprit que de les exécuter de suite et ainsi les éliminer une bonne fois pour toute de vos réelles préoccupations.
F.