menu
 Nicolas Pène - Stratège en Influence et Persuasion
Pratiquez-vous l’art d’apprendre ?
IMPORTANT :

Commencez ICI !

Pratiquez-vous l’art d’apprendre ?

Apprentissage

Au cours de nos cursus scolaires, il était assez aisé d’évaluer l’expérience acquise d’une année à l’autre. Par exemple, entre l’entrée en 6ème et la fin du collège, entre les calculs d’aires, l’apparition d’équations à inconnues, les fameux théorème de pythagore et thalès et bien d’autre, la marche de progression, ne serait-ce que pour la seule discipline mathématiques, est évidente.

Cependant, une fois rentré dans le monde professionnel, ce n’est plus du tout la même chose. Dans la théorie et en toute logique, nous pourrions imaginer qu’une personne ayant 20 ans d’expérience dans son domaine, a effectivement 20 ans d’expérience. Or, dans 95% des cas, cette logique est complètement fausse. En effet, plutôt que de capitaliser 2 décennies de savoir, cette personne peut très bien avoir engrangé 20 fois 1 an d’expérience. Je m’explique !

L’enjeux majeur, une fois que vous êtes sortie d’un quelconque cursus scolaire est d’étendre votre savoir. Cependant, beaucoup d’entre nous s’imaginent qu’une fois les études finies, il n’est plus nécessaire d’apprendre. Fini la corvée !

Voilà donc comment nous pouvons rencontrer des personnes capitalisant 20 fois 1 an d’expérience. Soit en résumé :

Une autre forme d’apprentissage

Si vous souhaitez réellement exceller dans vos domaines d’activités, il est nécessaire de découvrir à la fin de vos études une autre forme d’apprentissage. Fini les cours magistraux, les exercices pré-mâchés, les évaluations de fin d’année, il est temps de passer à autre chose. Maintenant place à un autre type de formation : l’apprentissage en autodidacte.

Bien que faire preuve d’autodidaxie demande une plus grande autonomie, ce type d’apprentissage est selon moi bien plus passionnant car personne ne vous impose de programme. C’est à vous de suivre la voie qui vous plait et qui peut être utile dans votre travail.

Après nos premières années de travail nous nous cataloguons vite de « connaisseur » sur quelques faibles spécialités en nous disant que nous n’avons pas les compétences pour faire autre chose. C’est sûr, à l’instant présent nous ne les avons pas mais, rien ne nous empêche de les apprendre. Par exemple, ce n’est pas parce que vous travaillez effectivement comme assistant de gestion que vous êtes obligé de développer seulement les savoirs et savoir-faire abordés lors de vos études.

Pour vous donner mon exemple personnel, j’ai fini mes d’étude avec un diplôme d’ingénieur en calculs scientifiques (nous sommes ici très loin de mon activité entrepreneuriale actuelle). Cependant, en 6 ans d’expériences professionnelles j’ai pus apprendre à : maîtriser un langage d’informatique scientifique ainsi que 2 langages interprétés (perl, python), installer et administrer des serveurs webs, gérer et faire évoluer des chaines opérationnelles, développer différents sites et applications web, comprendre et appliquer différents concepts liés aux sciences sociales, au développement personnel, à l’efficacité et à l’entrepreneuriat, améliorer mon style d’écriture ainsi que mon orthographe (gros point noir), développer et améliorer de façon considérable mes compétences en marketing, référencement web, personal branding, gestion des réseaux sociaux et bien d’autres…

Aujourd’hui, tout cela m’a amené à mon activité de web-entrepreneur où, chacune de ces expériences m’apporte un savoir et des compétences très diverses qui me permettent de me différencier clairement de la concurrence.

La pluralité des domaines dans lesquels j’ai souhaité développer mes compétences s’est réellement faite en fonction de deux critères suivants : l’envie et le besoin. Il est également important de noter que ces 2 moteurs se dirigent uniquement vers le présent et le futur. Pas besoin de regarder vos diplômes ou votre expérience pour définir les domaines sur lesquels vous souhaitez vous améliorer ou tout simplement débuter. Tout est possible, il suffit juste de vous en remettre à vos envies ainsi qu’au besoin du moment et vous trouverez bien des domaines passionnants à découvrir pour plus tard les maîtriser totalement.

Sur ce, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un bon apprentissage continue et n’oubliez pas : peu de choses sont inaccessibles à qui s’en donne les moyens ;-)

Crédit photo : aeter – Flickr

Vous appréciez les conseils prodigués dans cet article ?
Cliquez vite ici pour en savoir plus GRATUITEMENT !

★ Découvrez Les Formations ★

  1. Ennairam

    « Compte tenu de ce qui est important pour moi dans la vie, que suis-je prêt à ressentir aujourd’hui et quel pas suis-je prêt à faire pour aller dans la direction que j’ai choisie ? »

  2. Michael

    Quoi???
    l’école n’est pas finie? :(

  3. N.

    Et non, il reste encore l’école de la vie. Allez hop, au boulot, c’est l’heure de faire ses devoirs :D

  4. Jean

    L’orthographe est encore un petit point noir. :-)
    Allez voir le site Projet Voltaire, c’est très bien fait.

  5. Nicolas

    J’y travaille, j’y travaille ;-)

    Merci pour le conseil je vais y faire un tour.
    NB : vous en êtes le créateur ?