menu
 Nicolas Pène - Stratège en Influence et Persuasion

Bienvenue :-)

Pas de panique, l'article que vous voulez lire se trouve ci-dessous, mais avant j'ai un petit cadeau pour vous...

Je vous donne GRATUITEMENT mes secrets d'expert en PNL et Persuasion pour apprendre à :

Convaincre n'importe qui très facilement !

Cliquez ici pour appliquer vous aussi les techniques des pros... et obtenir les mêmes résultats qu'eux !

Voici ce que vous allez apprendre :

Cliquez vite sur ce lien pour découvrir TOUT ça... et bien plus encore ;-)

Je découvre maintenant les secrets des pros !

...maintenant, place à l'article :

Baisse de moral ? 8 conseils pour se rebooster

Baisse de moral, coups de blues ?

Quelle sensation désagréable que de ne pas avoir le moral, se sentir morose, complètement démotivé voire déprimé. Ne trouvez-vous pas ?

Je trouve plus désagréable encore lorsque cette baisse de moral ne se justifie par rien (du moins en surface). On a le moral à zéro, on ne sait pas pourquoi, c’est comme ça, point barre.

Pas plus tard qu’hier, je me suis retrouvé dans un tel état. En surface, pas de causes apparentes et pourtant, je n’avais goût à rien. Le plus difficile est que, souvent, nous ne souhaitons nullement faire un effort pour sortir de ce coup de blues passagé. Nous voulons juste être seul, tranquille, isolé avec notre ami déprime.

Au fur et à mesure de ma soirée, j’ai beaucoup réfléchi (oui car quand on n’a pas le moral on réfléchi beaucoup… souvent mal, mais beaucoup) pour en venir à la conclusion suivante : je me dois de remédier à cet état rapidement, ne serait-ce que par respect pour ma compagne qui me supporte ainsi (de plus, ça donnerait une idée d’article et d’exemple pour mon blog ;) ).

Avec son aide, j’ai pu ainsi finir la journée avec un moral bien plus dynamique que les heures précédentes. Voilà pourquoi, je souhaite partager avec vous quelques conseils pour se rebooster en cas de petites déprimes et autres coups de blues.

Trouver les causes

Notre baisse de moral arrive rarement par magie, une ou plusieurs causes lui sont liées. Pour mon cas par exemple, je pensais qu’il n’y en avait aucune mais, avec un minimum de recul je me rends compte qu’elle était due à plusieurs petites choses : un petit problème de communication latent, un manque de sommeil, un temps pluvieux, un retour de vacances 2 jours plus tôt…

Tant de choses qui, accumulées amènent une baisse de moral. Cependant, certaines causes peuvent être modifiées. Voilà pourquoi, trouver les causes et essayer d’en régler quelques-unes pourraient vous aider à améliorer votre moral.

J’aimerais cependant mettre un petit bémol à ce conseil. En effet, il se peut également que l’origine de cet état soit un problème bien plus complexe. De plus, notre état du moment n’aide pas forcément à le résoudre de façon optimale. Voilà pourquoi, je vous demande d’être très vigilant lorsque vous souhaitez résoudre les causes de votre trouble. Évaluez bien l’importance qu’elles ont et, si vous pouvez les résoudre dans l’immédiat, prenez un petit peu de recul auparavant afin de vérifier si le moment est bien choisi.

Une activité détendante

À chacun ses petits plaisirs. Pour me détendre je joue à l’un des nombreux Mega Man sur ma vieille NES, vous savez le petit bonhomme bleu dont mon avatar Twitter est fortement inspiré. Ainsi, concentré et aspiré par le jeu, je fais totalement abstraction de mon état précédant.

Dirigez-vous dès que possible vers l’une de vos activités favorites. Concentration, plaisir et évasion vous aideront ainsi à oublier le petit moral du moment.

Parler, communiquer, exprimer ses sentiments du moment

Déprime et baisse de moral, s’accompagnent généralement d’une forte envie de se refermer sur soi. Pourtant, discuter à cœur ouvert de son mal-être à ses proches, leur expliquer ce que l’on ressent est un bon moyen de sortir de cet état.

On se libère, tout simplement. La communication permet de mieux cerner les causes du mal-être. De plus, sentir notre interlocuteur s’intéresser à nous et essayer de nous apporter des solutions apporte un grand réconfort.

Se replonger dans de vieux souvenirs

Une technique très efficace consiste à fermer les yeux et revivre un vieux souvenir où vous vous sentiez heureux, complètement épanoui. Essayez de vous remémorer ce moment et ce en utilisant tous vos sens. Visualisez le lieu, écoutez les sons présents, ressentez les choses.

En vous plongeant profondément dans votre souvenir, vous ressentirez petit à petit ce sentiment de bien-être oubliant ainsi votre coup de blues du moment.

Il n’y a pas de mauvaise journée

Il n’y a pas de mauvaise journée, mais plutôt de mauvais moments. Tout comme pour le point précédent, essayez de vous remémorer des points agréables de votre journée, puis essayez de vous focaliser dessus plutôt que sur les points noirs. Cela permettra ainsi de relativiser et prendre un peu plus de recul sur les choses.

Modifier son expression corporelle

Tout comme notre état mental se reporte sur notre état physique, notre expression corporelle joue également un rôle fondamental sur nos humeurs.

Une personne déprimée baissera les épaules, regardera le sol, marchera lentement, sera peu énergique. Si vous essayez de modifier votre expression corporelle cela influera également votre état émotionnel.

Essayez d’adopter une posture plus droite, évitez de regarder le sol, manifestez un plus grand dynamisme et surtout, surtout, souriez. Pour la petite histoire, c’est en souriant que j’ai commencé à sortir de mon état, le sourire envoyant à mon esprit un sentiment de bien-être.

De la lumière

Ce conseil est plus d’ordre préventif.

N’avez-vous pas remarqué combien le temps jouait sur notre humeur ? De même, avez-vous déjà entendu parlé de dépressions saisonnières ?

Ces questions nous amenant au point suivant : le temps joue un rôle important sur notre humeur. Par conséquent, essayez de faire un maximum de bains de soleil lors des saisons pluvieuses et hivernales. Ce conseil peu paraître simpliste, mais pourtant, notre corps et notre esprit, tels des batteries, ont besoin de lumière pour se recharger. Ne négligez donc pas votre exposition à la lumière du jour.

De même, pour mieux se lever le matin et affronter plus facilement les dépressions saisonnières, il semblerait que les lampes de luminothérapie soient très efficaces. C’est d’ailleurs un investissement que ma compagne et moi comptons faire prochainement, un bon moyen de tester ces lampes et vous en faire un retour d’expérience ;)

Dormir et vite

Nos états sont très souvent liés à notre fatigue. Pour ma part, elle joue également un rôle important sur mes problèmes de spasmophilie.

Essayez de faire le plein de sommeil, ne serait-ce que par quelques bonnes siestes. De plus, c’est un excellent moyen de fermer le rideau sur une journée morose.

Bref on ne le dira jamais assez, le sommeil est le garant d’une bonne santé.

Voilà, j’espère que ces quelques pistes vous aideront à mieux affronter vos baisses de moral et vous rebooster. Si vous avez également d’autres astuces pour mieux affronter ces coups de blues, n’hésitez pas à les partager en commentaire.

Enfin, pour aller encore plus loin et découvrir des techniques vraiment avancées pour retrouver un moral au beau fixe, récupérez tout de suite, juste en dessous le cadeau que j’ai préparé pour vous :

Vous appréciez les conseils prodigués dans cet article ?

CLIQUEZ vite sur sa tête pour en savoir plus GRATUITEMENT :

  1. Jean-Philippe

    Merci Nicolas pour tous ces conseils ! Oui la luminothérapie est efficace, il faut cependant bien choisir sa lampe. ;)

    PS : Merci pour le lien !

  2. Florence

    Pour moi, une super activité détendante (même si le mot n’est pas vraiment français ;-)) c’est la lecture. Plongée dans un bouquin, j’oublie tout.
    Sinon, j’ajouterais de la musique. Un truc ni trop speed ni trop hard, mais un truc cool dans lequel tu te sens bien. Pour moi, Khadja Nin est parfaite.

  3. Sophie | Esprit de Succès

    Pour ma part, j’ai un petit « carnet de gratitude » où je note, chaque jour 5 choses positives qui me sont arrivées ce jour-là. Même des toutes petites choses, un beau rayon de soleil, un sourire, un beau paysage,un bon moment passé entre amis, un joli chant d’oiseau… Il y a toujours moyen de trouver quelque chose.
    Et quand j’ai une baisse de moral, je relis mes anciennes pages.

    Mais je me suis aussi acheté des lunettes de luminothérapie, surtout pour me booster (en test actuellement).

    • Béatrice duch

      Merci Sophie pour cette super idée de « carnet de gratitude » ! Récemment, j’étais assez déprimée sur les bords, la fatigue et beaucoup de boulot n’aidant pas. Et mettre à plat chaque jour 5 joies reçues transfigure totalement ces moments de déprime, et fait apparaître un peu de soleil !
      Bon courage à toutes et à tous !

  4. Ambiome / Joanne Tatham

    Merci pour cet article et tes bons conseils. Pour moi, je sais que le sommeil et la lumière sont très importants. Et aussi, la photographie ! Ainsi, quand je suis dans une telle humeur, et si je ne me sens pas le courage de sortir de chez moi, éditer mes photos me fait un bien fou : ça me vide la tête, et un plus je suis productive :)

    @Sophie c’est marrant, je suis justement en train de préparer (de nouveau) un billet sur la gratitude :)

  5. sylvie

    Merci pour ce bel article ! Il m’arrive aussi parfois de ne pas avoir le moral.. mais moi ce qui me booste c’est la musique … Enfin, uen bonne musique folklorique tunisienne (mezwed) ou alors avec bcp de percus … Et là hop, le moral remonte au beau fixe, les pieds commencent à ne plus tenir en place … Et c’est gaieté assurée pdt quelques heures !!!
    A recommencer si possible tous les matins dans le metro en regardant la tête de tous les endormis !!! Hum, ça c’est pas tres jojo :-)

  6. N.

    Merci à tous pour vos commentaires :)

    @JP : Aurais-tu un modèle ou type de lampes à choisir en particulier ? On a regardé quelques modèles, mais le choix n’est pas évident.

    NB : avec plaisir pour le lien, c’est fréquent que tes articles s’insèrent bien sur mes liens ;)

    @Sylvie et @Florence : C’est vrai que la musique est un excellent moyen de s’évader voire se remotiver. Pour ma part, ce sont les musiques des films Rocky qui me remotivent. Elles donnent tellement la peche.

    @Sophie : c’est une excellente idée de tenir ce type de carnets, on oublie tellement vite les bonnes choses de la vie.
    Je ne connaissais pas les lunettes de luminothérapie, en quoi consiste leur principe ?

    @Ambiome : Il est clair que nos passions sont d’excellents moyens pour nous vider l’esprit. A ce propos, je souhaitais te féliciter pour tes photos, je suis allé faire un tour sur ton flickr il y a quelques temps : un superbe travail.

    • Vince

      En fait, rien ne vaut la lumière naturelle, infiniment plus riche que les lampes. En plus, une petite promenade de santé, ou un café en terrasse apporteront plein d’autres bienfaits. ^^
      Mais en hiver, c’est vrai que c’est moins évident, enfin cela dépend des régions.. Moi j’arrive toujours à trouver un rayon de soleil..

      Tiens, cela me fait penser :

      “Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été.” Albert Camus.

      Bonne journée !
      Vince

      • Nicolas

        Entièrement d’accord avec toi Vince, rien ne vaut la lumière du jour pour se rebooster et faire le plein en vitamine D.

        NB : merci pour cette citation, elle est vraiment superbe :-)

  7. Jérôme

    Tout comme Ambiome / Joanne Tatham, la musique est le moyen le plus efficace pour me reboooster rapidement, et chanter, même si je chante faux, cela donne des ondes positives ;-)

  8. julien

    La musique est pour moi aussi l’un des moyens n°1, à condition de choisir les bons morceaux. j’ai vu bien trop souvent des gens s’enfoncer encore plus profondément dans leur déprime en ayant choisi des morceaux leur remémorant ce qui les attriste! :)

  9. N.

    Merci Jérôme et Julien pour vos commentaires.

    @Jérôme : attention à ne pas attirer la pluie en chantant, sinon luminautérapie :D
    Plus sérieusement, tu as tout à fait raison de chanter, c’est tellement défoulant et déstressant.

    @Julien : C’est tout à fait vrai. À ce propos, j’ai justement une grande aversion pour quelques chanteurs français actuels (non, non, pas de noms) qui contribuent par leurs chansons déprimantes à la morosité générale.

  10. Olivier

    Aahhh la NES toute une époque ! Qui n’a pas noyé un chagrin d’amour ou une mauvaise note dans une interminable partie de Zelda (Zelda I je précise) ou Super Mario (SuperMario 3, je précise).

    Plus sérieusement, je rejoins Sophie : En fin de journée se souvenir de choses positives aide à mieux remonter la pente. Même dans une journée pleine de mauvaises nouvelles, on peut toujours trouver des points positifs, même microscopiques. Il paraît que sur le long terme cela est très positif pour la santé. Ainsi, chaque soir, je me remémore ma journée et essaie de trouver 3 choses, faits ou actions qui sont positifs pour moi.

  11. nathalie

    Bonsoir, très intéressante cette idée de noter chaque soir 3 à 5 choses positives de la journée ! Je vais assayer !

  12. Vinodis

    Pour ma part, je dois extérioriser mon stress => 2 solutions : Sortir faire la fête avec des potes OU écouter de la musique qui va faire monter l’adrénaline.
    Pas de nom pour ne pas faire peur mais je pense qu’on partage les mêmes goûts pour certains groupes qui donnent de la pêche … et ce n’est pas Rocky à moins qu’il y ait une cover adrénalique ? ;)

  13. N.

    Merci Olivier, nathalie et Vinodis pour vos commentaires.

    Olivier : Les précisions sont importantes, bien que Mario 2 soit également excellent dans son originalité ;)

    Nathalie : Très bonne initiative, car c’est une excellente habitude à mettre en place.

    @Vinodis : Oui, nous sommes totalement en phase sur nos choix musicaux. Un bon Great Southern Trendkill et le plein de batteries est fait ;)

  14. Nicolas Mallet

    Merci pour ces conseils. Une chose qui marche bien chez moi est de faire du sport. Le hic, c’est de se motiver à faire du sport lorsqu’un est dans cette situation.

    Pour cela, le plus simple est faire en sorte que ce soit presque une obligation (par exemple présence d’autres personnes ou objectif fixé à l’avance).

  15. N.

    Merci Nicolas pour ton commentaire.

    C’est une très bonne stratégie que de s’imposer à faire ces choses qui sont bonnes pour notre moral et, dans le cas du sport, pour notre santé. Surtout, qu’après coup, ou ne le regrette pas, bien au contraire.

  16. Grégory

    Que de bons conseils. Tellement bon qu’il faut les suivre même lorsqu’on n’est pas en mode déprime. C’est mon conseil …

    J’ai mes plus gros coups de déprime lorsque je manque de sommeil : j’ai beoin de mes 8h par nuit et si je cumule trop de nuits en dessous, ça le fait plus …

    Dans ce cas là, il n’y a pas grand chose qui me reboostent. Ma recette :
    1/ couper les activités les plus exigeantes
    2/ ne pas culpabiliser (!)
    3/ dormir : le plus important
    4/ reprendre une activité normale

  17. Sam (MosaLingua)

    De très bon conseils ! Je rajouterais en plus la méditation… Je la pratique depuis moins d’1 ans, mais je sais que cela me fait un bien fou, en plus de destresser, cela permet de relativiser ses petits soucis.

  18. N.

    Merci à tous les 2 pour vos commentaires :)

    @Greg : On ne le dira jamais, le sommeil est au centre de beaucoup de choses. Je te rejoints également sur l’influence du sommeil, d’ailleur le petit coup de blues qui a motivé cet article s’est accompagné d’un week-end de 10h de sommeils/nuits. Comme quoi, il était nécessaire de se recharger les batteries :)

    @Sam : Vu l’ensemble des échos positifs que j’entends sur la méditations ça donne vraiment envie de s’y mettre. Tu aurais un livre ou une méthode à conseiller pour débuter ?

    NB : Cette semaine, je me suis mis au Taï-Chi, au vu des premières leçons, cette pratique semble également être un bon moyen de se détendre, aussi bien physiquement que mentalement.

  19. Sam (MosaLingua)

    J’ai d’abord lu « l’Art de la Méditation », de Mathieu Ricard, qui m’a vraiment donné envie de m’y mettre, puis j’ai lu « La méditation pour les nuls » qui contient plus d’exercices pratiques.
    Par contre, il ne faut pas s’attendre à un résultat immédiat, j’ai encore beaucoup à apprendre (qui a dit toute ma vie?)…
    Et sinon, le Taï-Chi, j’en ai entendu du bien aussi ! Il y a le Qi-Kong qui est très bien aussi (peut-être plus de méditation ?)

  20. N.

    Merci Sam pour les conseils de lectures :)

    Pour le Taï-Chi, on fait également des exercices de Qi-Kong pour apprendre à nous mettre en condition pour le Taï-Chi. Du coup, ça semble assez complet.

  21. Mestizaje

    Nager !
    Quand je suis déprimée, aller faire quelques longueurs me fait un bien fou !

  22. DavidB_riche-et-heureux.fr

    Il faut faire attention aux baisses de moral trop fréquentes qui peuvent masquer plus important (dépression)
    Perso la musique me rebooste bien et j’ai remarqué un truc : dans les moments tristes, penser à des petits enfants de son entourage ou de ses connaissances permet de redonner cette lueur d’optimisme qui manque dans ces moments là.
    Et puis faire attention de ne pas exagérer les petits tracas de la vie, il y a des gens qui dramatisent tout et qui vous filent le bourdon, alors il faut fréquenter des rigolos. ;-)

  23. N.

    Merci Mestizaje et DavidB pour ses conseils qui aident beaucoup à rebooster le moral :)

  24. Vinodis

    [Info complètement inutile] Tiens, je vends un vin du nom de Mestizaje => J’avoue que j’aurais du mal à y nager … quoique ! ;)

  25. Damien bon coin

    La luminothérapie est plutôt bonne pour les baisses de moral et légère dépression.
    Personnellement je l’ai testé et j’ai senti une sérieuse amélioration sur mon moral.

  26. N.

    Damien Merci Damien pour ton commentaire. Tu utilises quel type d’outils, méthodes de luminothérapie ?

  27. Erwan

    Je confirme que la luminothérapie c’est le top, surtout à l’entrée de l’hiver comme en ce moment (d’ailleurs elle est allumée au moment où j’écris ce commentaire!).

    Sinon, j’utilise aussi la force du moment présent. Tous nos problèmes de baisses de moral viennent de notre esprit qui soit ressasse le passé, soit s’inquiète pour le futur. Mais quand on pense au moment présent, il n’y a aucune raison d’avoir le moral en berne.

  28. N.

    Merci Erwan pour ton retour d’expérience.
    J’entends de plus en plus parler de la force du moment présent, apprendre à se recentrer. As-tu une méthode spécifique pour arriver à te concentrer de la sorte ?

  29. Fajr Breeze

    Pour ce qui est de moi, je viens de prendre un petit coup de blues :D donc, je vais sortir à l’instant changer un peu d’air :)

  30. N.

    Fajr Breeze : c’est une très bonne idée. Bon courage Fajr.

  31. Michele

    Bonjour Nicolas,

    Ne sachant pas de quand date tous ces commentaires (bravo pour le trafic sur ton blog :-)), j’espère que tu profites maintenant des bienfaits de ton bol d’air.
    Mon commentaire est ici axé sur tes problèmes de spasmophilie dont tu parles et que j’ai très bien connu pendant quelques années sans le savoir jusqu’à une crise mémorable. Par expérience donc, je peux te dire que tu peux en sortir…si ce n’est déjà fait ? En tous cas ceci peut servir à d’autres personnes concernées.
    Wikipédia aborde le sujet via un traitement médical en complément d’une alimentation riche en calcium, magnésium, sélénium et tout le reste…
    Je prône aussi et surtout par un temps d’introspection et de prise de conscience sur les origines de tes peurs pour pouvoir s’en libérer.Ton blog montre que tu suis ce chemin et je t’y encourage vivement. Toi seul sait les bénéfices qui en découlent et dont tu profites. En ce qui me concerne ça s’est vraiment « débloqué » lorsque j’ai compris qu’il me fallait lâcher-prise et faire confiance en l’avenir(pour info nous étions au chômage et touchions le RMI pour nourrir notre famille de 3 enfants en bas âge…pas folichon le moral:-()
    Avec un accompagnement en coaching, des séances de sophrologie et une plus grande attention à mon alimentation j’en suis guérie. Cette période de « crise » est aussi à l’origine de ma quête d’infos sur le bien être et développement personnel et de mon activité de coach et formatrice en relations humaines que j’exerce avec bonheur depuis près de 20ans :-)
    Un peu long comme commentaire mais j’espère que mon témoignage te serviras pour toi et pour tes lecteurs. Sans parler du fait que ça me donne aussi une idée d’article pour mon blog ;-)
    Je te souhaite bonne route et belle réussite sur le web.
    Bien amicalement,
    Michèle

  32. N.

    Hello Michele et merci pour ton commentaire qui est d’une grande richesse.

    Effectivement la spasmophilie demande un long travail d’introspection et bien qu’ayant avancé il me reste encore du chemin.
    Pour rejoindre la sophrologie, j’ai pu m’initier au Taï-Chi cette année et je dois dire que cela m’a fait beaucoup de bien.

    Par contre, j’aurais une question importante à laquelle je n’ai, pour l’instant pas de réponse : Est-il possible de réellement s’affranchir des crises d’angoisse ?

    Encore merci pour ton commentaire. À très bientôt sur le web :)
    N.

  33. Michele

    Bonsoir Nicolas,

    Ravie que mon message t’apporte des réponses éclairantes. Pour répondre à ta question quant aux angoisses, je n’ai que ma bonne foi pour te convaincre que OUI TU PEUX t’affranchir de tes crises d’angoisses. Il « suffit simplement » d’aller « à la source », à leur origine si tu préfères. Ce qui permet de les intégrer et de les accepter pour mieux s’en distancer. On ne peut se séparer que de ce que l’on reconnait en soi! Tant que tu restes dans l’ignorance et/ou la négation de l’origine ton mal être, tu ne peux que stagner, voir t’enliser… Toute méthode uniquement comportementale reste superficielle et ne t’apporte qu’un bref soulagement. C’est très concrètement ce que j’ai vécu personnellement et que je pratique régulièrement en séance de coaching avec mes clients. le Voice Dialogue/Dialogue Intérieur est une méthode de coaching très puissante à la simplicité trompeuse. Pour en savoir plus sur le sujet je t’invite à visiter mon site web ici http://www.jmpartenaires.fr/coaching.html.
    Je reste à ta disposition pour tout commentaire et informations complémentaires sur le sujet si tu veux.
    Par ailleurs, je pratique depuis plus d’un an une méthode de méditation que j’apprécie particulièrement pour sa rapidité (je n’aime pas rester des heures assises sur un coussin) et son efficacité quant aux mieux être qu’elle apporte. J’en ai parlé récemment sur mon blog http://www.surlechemindesoi.com/lacher-prise-quand-le-vide-prend-du-sens/
    Merci de tes commentaire sur le blog à la suite de ces articles et à très bientôt sur le web donc :-)
    Michèle

  34. N.

    Hello Michèle et merci pour ce superbe complément d’information.

    Je prends note de tous tes conseils ainsi que des documents présents sur ton site afin de découvrir et appliquer tout cela.

    Continuons donc le chemin vers l’affranchissement de ce problème :)

    Encore merci pour tout, et à très bientôt
    N.

  35. Michele MONTAGNON

    Bonjour Nicolas,

    Sois patient et fais confiance…lâche-prise donc ! Les méthodes et expérience dont je parle sont bien réelles. Je sais, ce n’est pas évident d’y croire mais tu verras que tu te sentiras de mieux en mieux… »patience et longueur de temps font plus que force ni que rage » qui a écrit cela déja ?
    A bientôt le plaisir d’échanger avec toi. En tous cas je reste à ta disposition.
    Merci de laisser un petit commentaire sur mon blog suite aux articles qui t’intéresse :-)

    Bien amicalement,
    Michèle

  36. francoise

    pas mal.se redresser tout simplement ca aide.et juste le plaisir de te lire.merci

  37. cygnes1

    Bonjour, je viens de tester l’exposition au soleil tout juste. Je crois que le soleil est plein de vitamines. Bonne journée.
    Marc

  38. N.

    Merci Cygnes1 et Françoise pour vos retours qui appuient un peu plus les idées de cet article :)

  39. Harmonie

    Bonjour,
    Je recherche des solutions à mon état général, effectivement en ce moment il y a de la fatigue qui s’est accumulée. Mais ça fait 3mois que je suis prise d’angoisse, de déprime je doute de moi mais aussi des personnes qui m’entourent notamment mon conjoint je ne sais plus quoi faire pour retrouver l’harmonie de notre couple. Merci pour vos réponses.

  40. Nicolas

    Bonjour Harmonie,

    Avez-vous discuté et exposé votre malaise à votre conjoint ou vos proches ?
    La discussion est bien souvent le meilleur moyen pour comprendre où se loge le mal-aise. Le plus étonnant est que, le seul fait d’exprimer nos problèmes nous aide à les résoudre par nous-même.

  41. Michele

    Bonjour Nicolas et Harmonie,

    Nicolas, tu as raison dire à Harmonie (quel joli prénom ;-)qu’il faut d’abord exprimer ses problèmes et donc en parler avec son conjoint.
    Mais le problème est que parler ne suffit pas ; ce n’est pas aussi simple que cela, sinon ça se saurait depuis longtemps et qu’il n’y aurait pas de problèmes relationnels en général ni conjugaux en particulier.
    Etant donné que ce serait trop long à décrire sur cet espace, je me permets de dire ici que la difficulté à vivre en couple fait partie des sujets très souvent abordés dans mes séances de coaching. Qu’est-ce qu’un couple ? comment se construit-il et quelles sont les clés pour durer ensemble et en harmonie ? Tels sont les sujets que j’aborde entre autre dans mon séminaire.
    Pour répondre à Harmonie, je dirais qu’il est difficile de trouver ses solutions seule lorsqu’on est dans votre état d’angoisse et de déprime. Je suis à votre disposition si vous souhaitez en savoir plus et avoir de l’aide pour vous sortir de ce mal être et trouver vos réponses pour restaurer le lien qui vous unit à votre conjoint.
    Une précision : je suis mariée depuis 37 ans au même homme et toujours très heureuse de l’être…une expérience qui devient rare et dont je transmets les clés à ceux qui désirent vivre heureux et longtemps en couple.
    Merci d’accepter de publier cette brève réponse pour Harmonie Nicolas,
    Bien amicalement,
    Michèle

  42. Harmonie

    Bonjour, Nicolas et Michèle
    Merci pour vos réponses, oui j’ ai parlé avec mon conjoint de mes angoisses, de mes doutes mais il me dit que je n’ai pas de souci à me faire qu’il m’aime et que ça n’a pas changé qu’il m’aime toujours. Et oui en fait j’ai surtout peur qu’il s’ennui avec moi et je veux qu’il soit sure qu’il m’aime vraiment car en 2013 le mariage est programmé et je ne voudrais pas que sa se termine par un échec je l’aime vraiment plus que tout et ça m’agace de me poser autant de question car des le début je savais que c’était l’homme de ma vie et apparemment lui aussi j’étais celle qu’il attendait alors pourquoi autant de question maintenant?

  43. Nicolas

    Bonjour Harmonie, heureux de pouvoir aider.

    Au vu des évènements à venir ces inquiétudes sont tout à fait compréhensibles. En effet, quoi de plus normal que d’avoir peur de perde ce à quoi l’on tient vraiment.

    Le manque de confiance et soi peut également amplifier ces inquiétudes. Faites confiance aux sentiments de votre futur mari, je suis convaincu qu’ils sont sincères. Par cet acte de confiance, vous pourrez ainsi renforcer votre couple et soulager vos peurs.

  44. hasna

    moi j ai une baisse de moral à cause de mon boss, j ai eu une forte maigraine koi faire?

  45. Nicolas

    Bonjour Hasna, pourrais-tu être plus précis sur la situation ?

    Dans un premier temps, prendre du recul permet d’y voir un peu plus clair sur la situation et poser un peu les choses.

  46. mejda Ellejmi

    Le tout est d essayer d avoir les 3p en tete c .a.d pensee permanante positive . D apres moi la famille ,les amis absorbent souvent notre stress meme si parfois on a l impression qu ils eb sont la source . Aller vers l autre meme si on ne le connais pas,un simple sourire vous bouste le morale pour la journee . SMiling makes every body beautiful

  47. rima

    vous dites qu’il faut chercher dans le passé un vieux souvenir où l’on est heureux. dès que j’essaie de me remémorer les souvenir heureux, je pioche aussi dans les mauvais souvenirs.
    je croyais qu’il fallait enterrer le passé. c’est ce que j’essaie de faire, donc, y penser n’est surement pas la meilleure manière pour se remonter le moral. une chose qui peut me soulager, c l’écriture. une fois couché sur papier, les choses sortent. c pas tjrs suffisant, mais ça soulage qd même.

  48. Nicolas

    Oui, l’écriture est un excellent exercice.

    Concernant les souvenirs, si effectivement, remuer le passer vous rappelle des souvenirs douloureux, alors, mieux vaut utiliser d’autres techniques. Vous visualiser dans un endroit ou vous vous sentez bien (à la plage, en montagne, dans votre lieu préféré…) peut aussi être un excellent exercice de remplacement pour retrouver le moral.

  49. bendaoud

    merci des conseils qui sont pris de la realite quotidienne

  50. cloclo

    J’ai des problèmes de famille en ce moment donc je n’ai pas le moral, j’ai essayé vos techniques mais sur moi rien ne marche, auriez vous des conseilles pour me vider l’esprit et y travailler ?
    :/

  51. Nicolas

    Bonjour Cloclo,

    Peut-être serait-il intéressant pour vous d’identifier avec exactitude la source de vos problèmes et réfléchir à un plan d’action pour les résoudre ?

    Sinon, n’avez-vous pas des activités détentes pour vous évader ? Le sport peut-être ?

  52. anonymedeprime

    Bonjour ,j’ai 13 et personne ne peut arrêter la douleur que j’ai au cœur. J’ai lu les 8 conseils ,mais j’ai perdu mon temps .

    _ Je ne vois pas comment je peux trouver les causes, il y en a plein.

    _ Une activité détente .(laisser tomber)

    _ Repenser aux bons souvenirs ,je n’en ai pas(</3).

    _Des bons moments, je n'en ai jamais eu.

    _Modifier son expression corporel .(aucun
    commentaire)

    _De la lumière ,je n'en ai jamais ,mon esprit est ronger par l'obscurité .

    _Et dormir vite ,je pense que c'est impossible, j'essaye de chasser des souvenir douloureux ,qui me font couler des larmes chaque soirs .

    _Et en parler ,je sais pas trop, il n'y a que ma sœur .
    (mon père je ne l'ai jamais connue ,peut être je suis repoussante, et qui n'a pas voulu de moi ?,mon frère est mort dans un accident de voiture, et ma mère(<3)est a l'hôpital )

    Je ne sais plus quoi faire , AIDER MOI , s'il vous-plait .

    Merci.

  53. Nicolas

    Bonjour, je peux comprendre vos dificultés.

    Pour en revenir aux conseils, je pense que l’émotion que vous traversez obscursie votre vision des choses (ce qui est tout à fait compréhensible au vu des évènements que vous traversez).

    Je suis sur que vous avez déjà vécu un bon moment, aussi petit et ephémère soit-il. Il est difficile de s’en rendre compte lorsque les emotions sont négatives mais ces moments là existent bien.

    De même, pourquoi ne pas trouver des activités pour vous changer les idées ? En parler à votre sœur qui doit surement être la personne la plus à même de vous comprendre…

    Un autre conseil, essayez de chercher (ça prend du temps) un objectif ou un projet sur lequel vous pourriez vous accrocher et vous permettant d’aller de l’avant.

    Je pense que vous jugez très vite ces conseils sans essayer de les appliquer. Il est important d’y consacrer du temps afin de trouver et ressentir des effets positifs.

    Enfin, je ne pourrai malheureusement pas vous aider plus, n’étant clairement pas qualifié pour cela. Je ne suis malheureusement pas psychologue, juste un formateur en développement personnel donnant quelques conseils pour lutter contre les déprimes passagères.

    Je vous souhaite bon courage dans cette dure épreuve et… ne vous inquiétez pas, après l’orage, le soleil finit toujours par ressortir.

    • anonymedeprime

      MERCI ,pour votre commentaire,mais pour une activité je n’en ai pas trouver ,mais juste une passion : L’informatique <3 . (vous avez raison
      "après l’orage, le soleil finit toujours par ressortir"
      mon soleil en ce moment c'est l'informatique

      • Nicolas

        anonymedprime : C’est génial si vous avez une véritable passion pour l’informatique. Du coup, je vous invite à continuer à vous investir et toujours prendre plus de plaisir dans cette activité :-)

  54. jocelyne

    bjr nicolas
    depuis 1 certain temps je traverse des periodes biens qui durent a peu pres 4 mois et sans me prevenir je me leve 1 matin en ayant plus envie de rien je n en peux plus je voudrais etre heureuse tout simplement si je vais chez le medecin il veut me prescrire des anti depresseurs et je suis contre les medicaments car je n ai aucune raison de deprimer que me conseiller vous merci por votre reponse

    • Nicolas

      Bonjour Jocelyne,
      Effectivement, les anti-depresseurs aident, mais ne sont pas une solution au problème.
      Je vous invite à trouver les causes de votre déprime et, plus important encore, rechercher des solutions.

  55. jocelyne

    aidez moi a trouver des solutions nicolas car seule je n y arrive ps et quand je ne vais pas bien j embete mes enfants

  56. Nicolas

    Bonjour Jocelyne,

    Comme je l’ai expliqué précédemment en commentaire, je ne suis pas psychologue et n’ai pas les compétences pour cela.

    Je vous invite donc à vous rapprocher de personnes plus qualifiées que moi.

  57. Ariane

    Je cherche des solutions pour sortir de ma déprime. Actuellement je tends vers les acides aminées précurseur de sérotonine, dopamine etc. Quelqu’un d’entre vous a-t-il tenté l’expérience? Si oui quelles sont vos expériences, résultats. Je me demande comment trouver un bon endocrinologue qui pourrait déceler le ou les neurotransmetteurs déficient chez moi . J’ai lu un cerveau à 100% du dr Eric Braverman et d’autres livres qui parle d’acide aminés.
    On peut faire un test pour savoir ce qui fait défaut. Moi selon les teste je manque d’un peu de tout mais surtout de Gaba et de . Le problème réside aussi dans la posologie quand et comment prendre chacun des acides aminées. Assez complexe et pas suffisamment d’info disponibles. Il manque une sorte de bible des acides aminés.
    Si quelqu’un a des infos sur le sujet merci de me les transmettre.

  58. Jean-Luc (de Moralotop)

    Conseils utiles Nicolas.

    J’ajoute qu’un bon coup de blues permet de repartir dès lors qu’il est maitrisé.
    Au sens où vous avez compris ce qui l’a motivé.

    Alors, pour la route, voici deux ou trois recommandations complémentaires :

    – ne regrettez (jamais) rien du passé.
    – vivez ni demain ni hier mais aujourd’hui.
    – pardonnez-vous vos erreurs.

    Avec tout ça, votre moral devrait repartir à la hausse ! :)

    • Nicolas

      Merci Jean-Luc pour ces 3 recommandations, j’encourage d’ailleurs tous ceux qui liront ces commentaires à les mettre en application. ;-)

  59. Marcel

    beaucoups de choses d’un coups c’est trop! et là je craque! oui de puis quelques temps morosité general au travaille, dissension, désaccord, querelle, sans compté des problemes familiaux qui s’ajoute, en plus des voisins bruyant au moment ou j’ai besoin de faire le vide..plus envie d’activités qui me boosterait et pourtant je sais que ça me ferais un bien fou je vais essayer tout ses bon conseils merci

  60. bernadette

    salut nicolas je voulais que tu me donnes un conseil mon fiancé son père est décédé et il a le moral cassé et moi je sais pas quoi faire quoi lui dire de plus aide moi un peu stp merci d’avance