défense stratégie

Ce qu’il vous faut savoir sur les Stratégies Défensives

Histoire de rentrer plus en détail sur la définition de stratégies et l’étude des stratégies défensives, j’ai décidé de réaliser pour vous une nouvelle vidéo conseil sur ce sujet passionnant.

Dans cette vidéo, je vous explique en détail l’intérêt et l’efficacité que peut avoir une stratégie défensive. De même, je réponds à deux questions importantes que beaucoup se posent : peut-on attaquer lorsque l’on établie une stratégie défensive ? Et si oui, à quel moment ?

Pour découvrir mes nombreuses vidéos conseils :
Abonnez-vous à ma chaine Youtube !

Transcription vidéo : Attaque, défense et stratégie défensive

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vais vous parler de stratégie, et tout particulièrement de stratégie défensive. Dans un précédent article je vous ai parlé en détail de trois différents types de stratégies ou disons plutôt les trois différents profils : la stratégie offensive, stratégie défensive et stratégie mixte.

J’ai eu un commentaire qui demandait justement : « est-ce qu’une stratégie défensive ne demande pas – n’implique pas – d’attaquer de temps en temps ? »

Bien évidemment, oui !

Pour vous expliquer cela je vais juste vous prendre un exemple, qui m’avait pas mal frappé il y a quelques années. Pour re-situer l’histoire, j’étais en train de regarder un match de boxe. Au niveau des deux adversaires, il y en avait un qui était très agressif, qui attaquait tout le temps et était toujours en mode offensif. Premier  round, second round, je me suis dit, obligé, c’est lui qui va gagner.

Je me suis complètement trompé et au final, c’était le boxeur qui était le plus sur la défensive qui a gagné. Pourquoi a-t-il gagné ? Et bien tout simplement parce que sa stratégie défensive était meilleure que celle de l’autre boxeur.

Dans quel sens ? Et bien tout simplement, le second boxeur – celui qui a gagné le match – a décidé d’adopter la stratégie de fatiguer son adversaire. Et c’est ce qu’il a fait dès le départ. Il a commencé par rester sur ses défenses et juste ne donner que les coups efficaces, ceux qui allaient avoir un impact. Il a donc misé sur l’endurance, il a misé sur les douze rounds et c’est à partir du douzième round qu’il a réussi à gagner le match par un KO.

Ce que je veux vous faire comprendre, au travers cette petite histoire, de cette petite parabole, c’est qu’en adoptant une stratégie défensive on peut très bien attaquer et, plus encore, il est nécessaire d’attaquer.

Par exemple si vous avez un projet professionnel, que vous souhaitez le développer avec une stratégie défensive, ce que vous allez faire c’est vraiment d’essayer de renforcer le plus possible, de bétonner vraiment au maximum les bases de votre projet et d’avancer de façon progressive. Avancez  doucement mais, progressivement en renforçant justement au maximum votre défense… Être prêt à encaisser n’importe quel coup.

Après, bien évidemment, il faut pouvoir attaquer, il faut attaquer votre projet dans le sens où il faut lui donner de l’avant. Mais dans une stratégie défensive on va d’abord se focaliser sur la défense. N’importe quel coup, n’importe quelle difficulté va être absorbée justement par la construction de notre projet, et de la construction de celui-ci au travers d’une stratégie défensive.

Donc voilà, tout ça pour vous dire si vous adoptez une stratégie  défensive, bien évidemment, il faut que vous mettiez toute votre énergie sur la construction de quelque chose de solide, sur un projet qui va pouvoir encaisser n’importe quel coup. Mais, bien évidemment, il faut que vous soyez capable de passer à l’action, d’aller à l’attaque.

La stratégie défensive est souvent caractérisée par le fait de donner quelques petits coups, mais des coups très stratégiques dans le sens où vous allez prendre les initiatives assez rarement mais, les peu de fois où vous allez prendre ces fameuses initiatives, elles auront un impact très fort. Voilà c’est dans ce sens-là que la stratégie défensive peut avoir un véritable impact.

J’espère avoir pu vous aider à définir votre propre stratégie. Sur ce je vous dis à très bientôt pour de nouveaux conseils. Excellente journée à vous et à très bientôt !

Pour découvrir mes nombreuses vidéos conseils :
Abonnez-vous à ma chaine Youtube !

...et pour finir, voici quelques liens à VITE regarder : En vous souhaitant une belle découverte 😉


--- ! Nouveau ! ---

Comment
VIVRE 
du Web ?


je vis confortablement du web depuis 2011...
et je vais vous expliquer (gratuitement) mes secrets :


 

4 comments

  1. Bonjour

    Le principal intérêt de la stratégie défensive, c’est de pouvoir résister dans la durée, d’encaisser longtemps… et de voir venir l’adversaire.

    Toutes les fortifications fonctionnent sur ce principe, en plus de nécessiter peu d’hommes pour les défendre. Dans un château, une poignée de soldats peuvent résister à une armée d’adversaires mille fois plus nombreux.

    Comme tu l’as décrit, une stratégie défensive est très utile pour fatiguer l’adversaire, en attendant de prendre l’avantage.

    Tu parles de coups puissants (stratégiques), mais ce n’est pas la seule possibilité. De petits coups répétitifs, ça marche très bien aussi. La mer sape des falaises de granit, une goutte d’eau qui martèle creuse n’importe quelle matière. Le tout, c’est de frapper toujours au même endroit. (marteau et clou, perceuse à percussion)

    Surtout, on peut adopter une stratégie défensive quand on le temps pour soi.
    Ou quand on sait que l’adversaire va s’énerver face à des attaques puériles, mais agaçantes. (pour ça, il faut savoir esquiver et courir vite 😉 )

    Car l’avantage supplémentaire d’une stratégie défensive, c’est la possibilité de garder ses forces pour frapper au bon moment, afin de prendre l’avantage. Si possible un avantage définitif ou qui va faire la différence dans la suite du combat.

    Dans un projet personnel, ça tient dans l’idée de s’entraîner encore et encore tant que la résistance de l’objectif ne cède pas.

    Alors bien sûr, il faut éprouver cette résistance régulièrement. Se fixer des dates butoirs pour dire : Ok, offensive numéro un, deux, trois, etc. Et on regarde sur quelle profondeur on enfonce la ligne « ennemie ». Quitte à reculer sur ses bases, ou à repartir s’entraîner avec les nouvelles connaissances apprises durant cette courte offensive.

    C’est à ça que peuvent servir les coups que l’on donne en méthode défensive : tester la résistance de l’adversaire, voir s’il se fatigue ou pas, apprendre de chaque attaque pour mieux frapper/toucher la fois suivante.

    Sans oublier l’idée de se constituer de très bonnes bases arrières.

    Si on cherche à appliquer l’idée des petits coups, on peut par exemple mobiliser 10 minutes par jour à son projet. Tous les jours.
    Apprendre dix mots d’une langue étrangère, lire dix pages aussi vite que possible, etc.
    Tous les jours… ou matin, midi et soir, ou toutes les heures. (stratégie médicale 😉 )

    Ou même contre un adversaire : attaquer sans arrêt au même endroit pour paralyser un bras, une jambe, voire obliger l’adversaire à parer une nième attaque prévisible au même endroit, pour déséquilibrer sa défense… et ouvrir des opportunités ailleurs !

    Bien Amicalement
    L’Amibe_R Nard

  2. Bonjour Nicolas,

    Qu’elle soit défensive ou offensive la stratégie nécessite au moins un travail en avance sur deux points :
    1 – Savoir où je veux aller
    2 – avoir une idée de la méthode que je vais suivre pour y arriver.

    Ce que j’apprécie particulièrement dans ta vidéo, c’est l’idée qu’une stratégie défensive ne peut se passer d’une stratégie offensive et inversement.

    Pour expliquer ce principe, j’utilise souvent la métaphore du billet de banque : un billet de banque dispose de deux faces différentes l’une de l’autre, mais qui toutes deux sont nécessaires à sa valeur. Imaginez recevoir un billet de banque qui ne soit imprimée que d’un côté !

    Comme d’habitude, tu nous donnes un sujet qui invite à la réflexion…

  3. Amibe_R Nard : merci pour ce complément d’informations sur les stratégies défensives qui est aussi juste que pertinant.

    Effectivement, pour mener à bien ce type de stratégies il est capital d’être endurent (patient) et avoir le temps pour soi. 🙂

    Pierre : Merci 🙂
    Ta métaphore est vraiment très percutante je trouve. Les deux faces d’un billet ou d’une pièce bien que différentes font toute la valeur de l’objet. Il en va de même pour l’attaque et la défense dans toutes stratégies.

    Encore merci à tous les 2 pour vos retours qui poussent encore plus loin la réflexion 🙂

  4. Bonjour,
    Oui c’est vrai, pour être efficace, il faut être préparé. Cela va de la préparation du corps mais aussi du morale. Il faut connaitre ses capacités et dépasser les limites.

Comments are closed.