menu
 Nicolas Pène - Formateur, Coach, Conférencier en PNL & Stratégies de Réussites
Comment réaliser des objectifs impossible et devenir expert sur des sujets qui vous passionnent ?
CLIQUEZ ICI et...
Téléchargez tout de suite les
99 Citations de la Réussite

Comment réaliser des objectifs impossible et devenir expert sur des sujets qui vous passionnent ?

devenir un expert

« C’est impossible, je n’arriverai jamais à réaliser de telles choses ? »

Voilà l’une des différents types de réflexions que nous pouvons nous dire dès que nous souhaitons atteindre un objectif lointain et difficile. Dans un tel cas de figure, ce qui est réellement mis sous le joug du questionnement n’est autre que notre capacité à réaliser de grandes choses et nous dépasser.

« Somme nous capable de réaliser de grandes choses et devenir un expert de notre domaine ? »

Sans plus tarder, je vais vous donner la réponse à cette question : Oui, nous le pouvons ! De ce constat, nous pourrions très bien clôturer dès-à-présent ce sujet et passer à tout autre chose.

Seulement voilà, prendre conscience qu’il est possible de réaliser de grandes choses et les accomplir réellement sont deux choses bien distinctes tout comme peuvent l’être les verbes penser et réaliser.

Ainsi, si je vous affirme qu’il est possible pour vous de devenir un expert dans un domaine qui vous passionne tel le dessin, la menuiserie, le développement d’applications web, la course à pied ou bien le poker, vous pourriez être rapidement séduit par l’idée. Malheureusement, dès que vous vous mettrez à l’ouvrage et surtout essayerez de vous comparer aux standards de l’expertise, vous risquez de très vite vous décourager et baisser les bras.

« C’est impossible, je n’arriverai jamais à atteindre un tel niveau ? »

Comparez ce qui n’est pas comparable

La principale source d’un tel découragement est due à notre façon de voir les choses. En effet, dès que nous émettons ce type de raisonnement, très souvent, nous l’établissons sous un regard et un positionnement de débutant.

Comme le dit si bien l’adage, « il faut bien commencer un jour ». Or, sur les premiers temps nous n’avons aucune expertise sur le sujet en question. Par conséquent, notre position de débutant biaise complètement notre perception de la difficulté. Ce qui plus tard avec l’expérience ne sera qu’une formalité pour vous, semble aujourd’hui insurmontable.

Pour éviter de nous décourager dès le départ, il est donc bon de garder en tête l’idée selon laquelle votre évaluation des difficultés est totalement biaisée par votre manque d’expérience. La réalité est toute autre et les épreuves seront bien moins insurmontables qu’elles ne le paraissent aujourd’hui.

Je suis persuadé que vous avez déjà pu en faire l’expérience, que ce soit lors de vos études, de pratiques sportives ou lors de l’apprentissage d’une quelconque activité. Alors qu’aujourd’hui vous maîtrisez bien votre domaine, fut un temps ou vous n’auriez jamais imaginé arriver à un tel résultat.

À titre d’exemple je pourrais vous donner bon nombres d’expériences personnelles basées sur ce schéma cependant, celle dont je vais vous parler maintenant n’est peut-être pas la plus impressionnante mais bien celle qui caractérise le mieux ce phénomène.

Comme tout gamin de mon époque, j’adorais les jeux vidéo. Malheureusement j’étais loin d’être doué et de réaliser les mêmes prouesses que mes camarades. Il y a environ un an, je me suis lancé le défi de finir l’intégralité d’une série de 11 jeux réputés à l’époque pour leur grande difficulté (la série Mega Man pour les connaisseurs).

Dès le début, au vu de la difficulté évidente de mon objectif, je me suis vite retrouvé face à la démotivation, celle-ci grandissante en voyant les exploits de certains joueurs chevronnés. Finalement ce n’était pas grave, la motivation et la persévérance aidant, à coup de petits objectifs j’ai finalement pu compléter au bout de quelques semaines un premier jeu. Puis, s’en est suivi un second, puis un troisième et ainsi de suite jusqu’au 11ème.

Notons que, ce qui semblait impossible au départ n’est devenu par la suite qu’une simple formalité. Plus encore, une fois l’objectif réussit, j’ai pu viser et réaliser sur la même série de jeux de nouveaux défis dont la difficulté était encore plus élevée. Si l’on m’avait demandé à l’époque de réaliser de telles choses, j’aurais tout simplement dit que c’était impossible pour moi.

Le temps aura prouvé le contraire…

Objectifs par objectifs

Pour arriver à l’impossible il est nécessaire de commencer par viser le possible. Étant novice ou peu expérimenté dans un domaine, vous verrez forcément les difficultés futures bien plus importantes que ce qu’elles peuvent être réellement.

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas bien important. Dites vous bien que ces fameuses difficultés ne sont pour l’instant pas d’actualité. Dès lors, commencez à vous focaliser sur un objectif moindre mais réalisable.

Une fois que vous aurez réalisé celui-ci, avec votre expérience nouvelle, vous pourrez vous attaquer à un second plus corsé, puis un troisième et ainsi de suite jusqu’au jour où vous serez enfin confronté à ce fameux objectif irréalisable.

Lors de votre rencontre avec celui-ci, votre rapport sera tout autre, et vous le considérerez bien plus réaliste et accessible que jamais.

Pour résumer, dites-vous bien dès le départ que les choses ne sont pas aussi insurmontables qu’elles ne le paraissent. Ensuite, commencez à découper votre objectif en mini-défis réalisables et concentrez-vous sur ceux-ci. En réalisant chacun d’entre eux, vous commencerez à progresser et tendre vers les compétences nécessaires à la réalisation de l’impossible.

Et enfin, pour vous, l’impossible deviendra alors réalisable !

Article inspiré par la série de jeux Mega Man

Photo : Funky64

Vous appréciez les conseils prodigués dans cet article ?

N'attendez plus, récupérez TOUT DE SUITE votre cadeau :
Téléchargez les 99 Citations de la Réussite pour obtenir SANS ATTENDRE des changements positifs dans votre vie. Ne ratez pas le coche : Cliquez vite ici pour récupérer VOTRE CADEAU !

★ Découvrez Les Formations ★

  1. Christophe

    Bonjour Nicolas,
    Au fur et à mesure des lectures de tes articles , je constates que nos points communs sont de plus en plus nombreux. Aujourd’hui je vois que tu as été un gamer. Ce fut aussi un loisir que j’appréciais largement il y a encore peu de temps.

    Et pour illustrer ton excellent article, je te propose cette petite énigme dont tu connais peut-être la soluce :-)
    Sais-tu comment se mange une baleine?

    Réponse: Bouchée après bouchée…

  2. Axel

    Bravo Nicolas pour cet article très remotivant !

    Pour agrémenter l’idée d’impossible/possible, j’ai vécu personnellement un moment où je suis passé de je n’y arrive pas à je peux y arriver et maintenant à j’y arrive et je le fais.

    En fait je me suis lancé dans le monde de la séduction et ai connu des débuts bien difficiles comme de nombreux apprentis. Cependant je me suis mis à appliquer en me disant que c’est possible avec de nombreuse remises en question et j’ai cherché ce qui clochait dans mon jeu de séduction.

    En fin de compte j’ai fini, après beaucoup de temps à cogiter, par comprendre que je ne savais simplement pas ce que je voulais vraiment et que ma peur était celle de m’engager et de me lancer dans une relation par peur de ne pas savoir gérer mes émotions et de m’attacher.

    Après cette conscience, j’ai pris le temps d’établir ce que je voulais et comment l’obtenir. Je savais que j’avais cette peur et que je devais lui faire face pour avancer. Je me suis mis donc à fond et ait tout simplement fini par avoir des résultats tout simplement incomparables aux précédents. Maintenant je pars serin et la séduction prend véritablement pour moi son sens de jeu.

    Pour résumer, je dirais juste : « Nos limites ne sont que celles que l’on s’impose ». Alors autant analyser nos barrières et réfléchir à comment les faire sauter.

    En tout cas bravo pour avoir réussis cette série de jeux-vidéos :) !

  3. Brice

    Super article. Rafraîchissant de bon sens.

  4. Alban

    Un bien bel article Nicolas, motivant !

  5. N.

    Merci à tous pour vos retours et témoignages.

    Pour tout vous avouer, je suis de plus en plus convaincu par cette méthode de réalisation d’objectif procédant pas après pas. Elle permet de libérer beaucoup plus la créativité et réduit grandement le stress lié aux objectifs.

  6. fabrice

    Très bon article, bravo!
    Pas à pas, step by step!

  7. Michael

    Bonjour,
    l’impatience est vaiment un gros probleme… c’est peut etre notre société et notre génération qui est comme ca. Je ne suis pas matérialiste mais je me rends compte que j’ai quand même envie de tout, tout de suite : j’aimerais m’améliorer du jour au lendemain, je voudrais que tout reussisse du premier coup… mais il faut laisser le temps au temps…
    Michael

  8. N.

    Je pense également que c’est due à l’évolution de notre société actuelle. Les nouveaux média nous permettent plus que jamais d’accéder immédiatement (ou rapidement) à des besoins. Par conséquent, la patience se fait de plus en plus rare.

    Du coup, il nous faut ré-apprendre à être patient. Dur mais salutaire :)