Comment ne plus se disperser en découvrant de nouvelles activités ?

Aujourd’hui j’ai le grand plaisir de recevoir l’auteur de l’un des rares blogs que je suis fidèlement et dont les articles sont aussi synthétiques que hautement instructif. Il s’agit donc de Fabrice du blog ProLire qui nous fait l’honneur de cet article invité :

Dans un article précédent, un des conseils donné pour améliorer votre qualité de vie est d’apprendre un nouvel art. J’ajouterais même qu’il faut penser régulièrement à s’engager dans un nouveau projet d’activité. Je trouve cette idée importante pour garder un esprit ouvert, élargir ses cercles de relations, développer de nouvelles compétences etc… Un bon moment pour planifier un nouvel objectif de ce type, c’est avant la rentrée scolaire. En général, les cours reprennent dans les associations à ce moment là.

Ainsi, ces dernières années en respectant plus ou moins cette règle, j’ai pu m’intéresser à des sujets divers, tels que les logiciels libres, les blogs et le développement personnel. Ce dernier thème regroupe à lui seul de nombreux sujets d’études qui peuvent prendre des années pour être maîtrisés: la communication, le bien-être etc… Sans attendre de tout connaître sur un sujet précis, vous pouvez commencer à étudier certaines thématiques en parallèle pour mettre du changement dans votre vie.

Difficile d’être un expert en multipliant les activités

Le gros risque avec cette approche, c’est qu’il est difficile de se spécialiser dans une activité. Par exemple, si vous cherchez à créer une entreprise, vous allez certainement vous intéresser à de nombreux domaines de compétences : la vente, le marketing, les statuts juridiques etc… Pour réussir pleinement dans votre projet, vous devrez très certainement vous investir pleinement.

Ensuite, si vous êtes stressé par ce surplus de travail, vous allez probablement aborder des activités sportives pour vous défouler ou de bien-être (méditation etc…) pour vous ressourcer. Au final, par cette multiplication d’intérêts, vous prenez le risque de vous disperser et d’oublier vos objectifs initiaux.

Si vous souhaitez présenter vos compétences et former d’autres personnes avec une certaine autorité, il faut malheureusement sélectionner un sujet précis et démontrer votre niveau d’expertise dans le domaine pour être crédible. Pour les tâches qui ne mettent pas en jeu vos points forts, il faut savoir s’entourer pour déléguer ces actions.

Néanmoins, même si vous vous lancez à corps perdu dans un nouveau projet, vous ne trouverez probablement pas la passion de votre vie dans sa réalisation. Il faut donc également avoir du recul pour déterminer si vous devez persévérer ou changer de sujet, quitte à ce que vos anciens projets personnels vous soient utiles par la suites.

Aborder des activités en relation avec une même thématique

Un bon moyen d’éviter la lassitue liée à la pratique régulière d’un art, c’est de s’intéresser à des activités qui sont liées. Par exemple, si vous aimez danser, vous pouvez débuter par le rock, puis enchaîner sur la salsa, ou alors découvrir le tango. Si un seul type de ces danses vous intéresse, il y a certainement différent aspects ou styles à pratiquer. Vous pouvez donc aborder cela progressivement. Par exemple, autour de la Salsa, pour améliorer votre style, vous pouvez pratiquer le Son, la Rumba (sous ses différentes formes, des années d’études en perspectives…), ou encore les danses afro-cubaines, telles que les Orishas (Elegua, Ogun etc…).

Ainsi, en tournant autour d’un art, vous pouvez certainement découvrir plusieurs spécificités, ou alors vous intéresser à des problématiques plus globales. Vous acquererez des compétences différentes à chaque fois. Pourtant, toutes ces compétences vous donneront un statut d’expert sur un sujet qui vous plait.

Par exemple, une personne qui travaille sa lecture intégrale puis sa lecture sélective d’une manière consciente, peut rapidement être considéré comme un expert en lecture rapide. A vous de trouver l’activité qui vous passionne le plus.

Pour en savoir plus sur mes centres d’intérêts et la manière dont je pratique mon propre cheminement, vous pouvez recevoir dès maintenant Le petit guide du changement. A bientôt.

A propos de l’auteur : Cet article a été rédigé par Fabrice, auteur du blog ProLire. Il est passionné par le développement de compétences professionnelles et personnelles ainsi que par la recherche d’inspiration au travers des personnes qui entreprennent des projets et réussissent. Pour en savoir plus, vous pouvez suivre son cheminement personnel et ses conseils sur son blog.

Crédit photo: madaboutasia

...et pour finir, 3 liens fondamentaux à VITE regarder : En vous souhaitant une belle découverte 😉



 

3 comments

  1. le titre de ton article m’a interpellé, malheureusement pas de solution pour moi.
    Une sorte de « scanneuse » puisque le mot est crée mais qui va au bout des projets …même si c’est parfois un long chemin entre le début et le mot « fin »
    Couture/patchwork – cuisine (les thèmes principaux de mes blogs), DP depuis toujours (mais si je dis désormais DP) c’est en fait de cheminer et de parfois aider ceux qui me le demande), une liste de projet logue pour 7 vies (normal avec mon speudo ^^) tout cela dans un contexte de vie familiale que je qualifierais de « dynamique » sur un axe TGV Paris Bordeaux … et la maintenance de la maison (99% à ma charge y compris sur la gestion des finances)
    J’oublie le sport !
    Tu as une solution ?

    Bonne fin de semaine 🙂

    Isa Miaou

  2. La réponse est simplepur Miaou… Le chat a 9 vies, donc vous aurez le temps de tout caser 😉
    Très bon article au demeurant, tout en art de rester concentré sur un thème sans se lasser.

  3. Merci à tous les 2 pour vos retours.

    J’aime beaucoup la solution de 1975jmr 🙂

    Étant scanneur moi aussi, je pense avoir trouvé la solution avec la notion de focus : essayer de se concentrer pendant un laps de temps donné sur une seule activité. Ce n’est pas évident pour un scanneur, cela demande pas mal de discipline mais c’est vraiment salvateur.

    Personnellement, je suis agréablement surpris des résultats.

Comments are closed.