menu
 Nicolas Pène - Stratège en Influence et Persuasion
Pourquoi ne suffit-il pas de donner pour recevoir ?
IMPORTANT :

Commencez ICI !

Pourquoi ne suffit-il pas de donner pour recevoir ?

Donner pour recevoir

Connaissez-vous cette formule stipulant qu’il est bon de donner pour recevoir ?

De prime abord, cette expression pourrait sembler dérangeante pour certains car elle impliquerait d’avoir un intérêt en tête dès que l’on souhaite donner. Avant d’aller plus loin, j’aimerais tout d’abord éclaircir ce point.

Le concept sous-jacent du « donner pour recevoir » réside dans l’idée de favoriser l’échange et l’entraide afin de pouvoir bénéficier en retour de l’aide des autres. Bien évidemment, ce concept n’empêche en rien de donner sans rien attendre en retour. Au contraire, il est tellement agréable de donner, ne serait-ce que par la satisfaction d’avoir pu aider notre prochain.

Ce que signifie l’expression « donner pour recevoir » est que vous obtiendrez un plus grand intérêt des personnes qui vous entourent si vous favorisez en priorité une démarche d’aide et d’écoute.

L’idée est donc simple, vous souhaitez améliorer le contact avec vos proches ou collaborateurs et pouvoir compter sur leur aide dès que nécessaire ? Alors, favorisez d’abord une démarche positive en leur direction. En d’autres termes, donnez leur de vous et probablement qu’ils vous le rendront.

Oui mais, pour espérer recevoir il ne suffit malheureusement pas de donner. Il manque encore un ingrédient important à rajouter.

Que manque-t-il ?

Pour mieux comprendre et cerner la nature de cet élément manquant, analysons un cas concret.

Laëtitia et Marie ne se parlent plus depuis un bon mois, pourtant elles étaient d’excellentes amies. Mais désormais, chacune d’entre elles éprouve une raison claire et précise d’en vouloir à l’autre.

Pour Marie, la fautive à l’origine de ce conflit est clairement Laëtitia. En effet, celle-ci a commencé à être désagréable et lui a fait la tête du jour au lendemain et ce, sans aucune raison valable. Un comportement des plus bizarres en sachant que Marie ne lui a rien fait de mal.

Concernant Laëtitia, les choses sont tout à fait différentes. En effet, pour la jeune femme, l’origine du problème vient de la grande déception qu’elle éprouve à l’égard de son ancienne amie, cette dernière n’ayant malheureusement pas été là pour l’aider quant elle en avait besoin. Il faut dire que, Laëtitia a toujours été là pour Marie dès que les choses n’allaient pas, remontant le moral de sa copine dès que l’occasion se présentait.

Malheureusement, pour une fois qu’elle avait besoin des conseils de son amie afin de résoudre un problème personnel délicat, elle n’a pu compter sur son aide. Pourtant Marie aurait volontiers aidé sa copine de toujours à affronter le fameux problème, que c’est-il donc passé ?

Une simple question

Laëtitia a énormément donné pour sa copine et, bien qu’elle n’ait jamais eu vent du principe de « donner pour recevoir », elle attendait naturellement que cette dernière lui rende la pareille. Le problème réside justement là : elle attendait !

Oui, la jeune femme n’a jamais émis aucun appel à l’aide en direction de sa copine, pensant qu’elle devrait comprendre la situation. Seulement voilà, à l’époque des faits, Marie avait l’esprit très occupé par des changements professionnels importants. Elle aurait sans problème apporté son soutien mais, pour cela, il aurait fallu que Laëtitia le lui demande.

La clef manquante se trouve donc là : il ne suffit pas de donner et attendre en retour. Chacun d’entre nous à ses propres occupations et soucis, il devient donc nécessaire d’apprendre à demander de l’aide lorsque cela est nécessaire.

Bien sur, cela n’est jamais évidant, pourtant de simples questions, un simple appel à l’aide peut considérablement améliorer les choses.

Dans le cas de notre histoire par exemple, une simple demande de Laëtitia lui aurait permis de profiter des conseils de sa copine et, plus encore, de renforcer une amitié qui désormais s’inscrit dans le passé.

En conclusion, est-il bon de donner pour recevoir ? Bien évidemment car, cela vous permettra d’améliorer considérablement vos relations. Mais, si en retour vous souhaitez recevoir, n’oubliez pas de le demander. ;)

Photo : Brandon Christopher Warren

Vous appréciez les conseils prodigués dans cet article ?
Cliquez vite ici pour en savoir plus GRATUITEMENT !

★ Découvrez Les Formations ★

  1. Isabelle

    Oui c’est article voit juste. De toutes façons, il faut un juste équilibre et surtout être dans l’empathie pour comprendre que l’autre n’est peut-être pas sur la même longueur d’onde.
    dans l’empathie aussi envers soi-même pour oser demander…
    je te laisse une citation que j’aime bien « tout ce qui n’est donné est perdu »

    à bientôt

    isabelle

  2. Romain Boileau

    Je suis tout à fait d’accord avec toi. Le fait de donner aux autres permet d’acquérir de la valeur relationnelle et de la confiance avec eux. Cela ne doit justement pas être fait pour obtenir quelque chose en retour ou du moins pas directement, car cela s’apparenterait à de la manipulation (principe de réciprocité).
    L’écoute est très importante et contribue grandement au processus de « don » dans les relations humaines mais n’est malheureusement pas toujours bien faite car on oublie souvent l’origine même de nos problèmes : « les besoins ». Ainsi on fini souvent par accuser autrui de notre malheur. Cependant, comme le souligne Isabelle, user d’empathie est un moyen honnête et profond permettant de communiquer avec sincérité et humanité avec les autres.

  3. Jérôme

    Je trouve que l’illustration par une histoire est très pertinente. Je n’avais jamais vu cela sous cet angle alors que c’est véridique. ;-)

  4. N.

    Isabelle : Merci Isabelle. J’aime beaucoup cette citation que je ne connaissais pas. Sais-tu de qui elle est ?

    Romain : Tout à fait. Il est important de prendre en compte et surtout tenter de comprendre le paradigme des personnes avec qui nous échangeons pour cela, rien ne vaut l’usage de l’empathie :)

    Jérôme ;)

  5. Yves Destination-Terre

    Salut Nicolas,

    Chse certaine, il ne faut surtout pas s’attendre à recevoir en retour lorsque l’on donne. Mon d’un point de vue perso, ça fait drôlement du bien de savoir que l’on peut aider. Et puis donner, dans sa définition la plus vraie, ne signifie pas échange… Bonne journée à toi!

  6. Isabelle

    Bonsoir Nicolas,

    Je crois que cette citation est de mère Térésa de Calcutta :)

    à bientôt

    isabelle

  7. N.

    Hello Yves et merci pour ton retour.
    Je partage entièrement ton opinion, il est tellement agréable de donner sans se préoccuper d’un quelconque retour :)

  8. Moment présent

    Bonjour,

    Lorsque que l’on travaillé sur soi , sur ses blocages et surtout sur ses blessures, donner de façon altruiste est facile. et don c le lacher prise sur le retour l’est aussi.

    @+

  9. Eric

    Il faut voir que donner sans qu’une demande est été formulée est même une faute car il y a violation du libre arbitre.

  10. BATT André

    Je crois que c’est un proverbe Africain.

  11. potier

    je trouve ça tout a fait normal il ne suffit pas de recevoir mais aussi de donner ça va dans les 2 sens quand on vous fait des cadeaux ou autre service il ne faut pas être égoïste que ça soit toujours les mêmes qui fasse des efforts la vie est déjà bien triste

  12. Fabrice

    Tout à fait d’accord. merci pour ce sujet simple et tellement important dans notre vie quotidienne : échange, empathie, entraide sont à conjuguer à toutes les sauces avec nos semblables! Et à de rares exceptions près, chacun se fait un devoir d’alimenter une telle spirale vertueuse… Je propose d’ores et déjà une légère réécriture de ce texte (afin d’en améliorer la lisibilité).
    Si c’est illisible (corrections en rouge) je tiens à votre disposition un fichier word.
    Cordialement.

  13. Pauline

    Article très juste et qui a pu être vérifié pour ma part…

    Laetitia dans cette histoire aurait pu être moi il y a quelques mois, et la fin de l’histoire est à peu près la même puisque l’amitié que je pensais avoir avec cette personne ne paraît plus vraiment exister.

    L’impression de vouloir toujours tout donner de soi-même, mettre les autres avant soi dans sa vie, et n’avoir que des personnes égocentriques, inattentifs et indisponibles en face de soi.

    Très bon article en tout cas : ne pas hésiter à demander et à s’expliquer dans ses situations, on ne peut probablement pas toujours tout dentecter et comprendre, même en étant attentif … Et s’il n’y a alors vraiment aucun retour, peut-être vaudra-t-il mieux passer son chemin, hélas …