Efficacité – les 3 actions importantes…

Cette semaine, je vous propose d’ajouter à votre quotidien une petite habitude qui ne vous prendra pas plus d’une minute et risque de vous apporter un gain conséquent d’efficacité :

Tous les matins en arrivant au travail, prenez un post-it (de préférence de très petite taille) et marquez-y les 3 actions importantes à faire au cours de votre journée. Attention, j’ai bien dit importantes, et non urgentes. La différence est notable, car nous avons souvent tendance à dire d’une action urgente qu’elle est importante, ce qui n’est pas toujours le cas.

Une fois vos 3 actions écrites sur post-it, donnez leurs une priorité maximale et mettez un point d’honneur à les réaliser dans la journée.

En répétant quotidiennement ce conseil, les véritables priorités deviendront visibles plus facilement et les actions inutiles seront vite éliminées. De plus, en réalisant immédiatement les tâches importantes vous gagnerez rapidement et naturellement en efficacité et réduirez à terme le nombre d’actions urgentes et importantes.
F.

...et pour finir, 3 liens fondamentaux à VITE regarder : En vous souhaitant une belle découverte 😉



 

21 comments

  1. Très bon conseil effectivement, merci pour le rappel.
    C’est vrai qu’il est aussi important de faire la différence entre urgence et importance.

  2. c’est une question d’appréciation personnelle, dans mon cas une action importante est une action qui me rapproche de mon objectif et/ou qui aura un impact important dans les mois qui viennent, une action urgente est une action que je dois faire mais qui m’est imposée.

  3. @vrjbln : merci pour tes précisions sur la différence entre urgent/important 🙂

    @baci : Un exemple concret d’urgent mais non important : tu peux avoir à rendre une doc urgemment mais qui ne sera lue par personne (ce qui arrive souvent.)
    A contrario, une action importante serrait d’apprendre une règle de droit, inutilisable pour le moment, mais qui par la suite pourait te rendre de grands services sur de prochains projets.

    Une action importante mais non urgente, te permet d’anticiper les problèmes et, comme l’a si bien dit @vrjln te rapproche de tes « vrais » objectifs.

  4. bon je pars en vacances demain, mon cerveau doit être trop vide : je ne vois pas d’actions urgentes non importantes !

    mais je vais tenter dès mon retour…

    quand j’ai un doute, je pourrai venir vous demander d’aider à classer urgent/important ??

  5. Bon ok j’vais essayer, mais je crois qu’après un mois d’exercice, et une bonne vingtaine de post-it en retard je vais vite commencer à déprimer…

  6. Excellent conseil…pas facile en effet de distinguer la priorité des choses à faire…c’est selon les personnes…je vais tester cette technique, car pour le moment je note partout et les bouts de papier s’empilent du coup je me laisse submerger :/

    C’est la méthode Getting Things Done en quelque sorte que tu proposes là ?

  7. @Daria : Merci 🙂
    Ce conseil n’est pas issu du principe GTD. D’ailleurs, bien qu’adepte de cette méthode, je trouve qu’elle ne permet pas toujours de bien repérer l’essentiel du superflu contrairement à certaines petites astuces simples.

  8. OK merci Don Fenice ! En tout cas tes articles m’attirent bien plus a priori que les lectures que tu as faites et bien je me dis que tu écris en interprétant tes lectures donc on peut en retirer quelque chose de positif et au besoin aller àla source : les livres 😉

  9. En tant qu’entrepreneur (comme pour les autres, je suppose), les tâches urgentes sont aussi vitales que les tâches importantes car on m’impose de remplir une déclaration TVA mais si je ne la remplis, c’est l’amende !
    De mon côté, tout est géré sur mon BlackBerry (avec synchronisation avec un site Internet) qui m’envoie un rappel quand les choses importantes/urgentes doivent être effectuées … car je confirme que les feuilles volantes sont à proscrire une fois qu’on dépasse les 20 tâches à effectuer !

  10. Merci Vinodis pour ton retour d’expérience. Pour ma part, dans la gestion de todolist, j’ai totalement laché l’électronique pour le papier (surtout pour le coté concret du support). Mais il est vrai qu’une synchro avec son smartphone peut devenir un outil très efficace dans la gestion de ses tâches 🙂

  11. Je travaillais aussi avec du papier dans le passé mais j’oubliais toujours un papier quelque part et/ou un bic pour inscrire des modifications, sans parler qu’il faut toujours consulter l’ensemble des papiers pour ne rien oublier. Avec le SmartPhone, impossible (ou plutôt aucune excuse) d’oublier qu’on soit au bureau, sur la route, en vacances, …

Comments are closed.