menu
 Nicolas Pène - Stratège en Influence et Persuasion
Comment devenir plus intelligent ?
IMPORTANT :

Commencez ICI !

Comment devenir plus intelligent ?

Comment devenir intelligent ?

« Suis-je intelligent ? … et surtout, comment devenir plus intelligent ? »

Avant de nous poser la question et peut-être tomber dans une certaine dévalorisation de soi, il serait peut-être bon de revenir à une question plus fondamentale : Qu’est-ce que l’intelligence ?

À cette interrogation viennent s’ajouter, tel des remèdes imparables, deux fabrications humaines : le test de QI et la réussite scolaire (mise en avant pas un système de notation). Deux beaux outils d’évaluation qui se révèlent parfait pour déterminer dans quelle case placer chacun d’entre nous.

L’Homme semble donc avoir trouvé l’indicateur imparable pour définir l’intelligence. Pourtant il n’en est rien !

En effet, de nombreuses questions pourraient mettre à mal les instruments de notation de notre quotient intellectuel. En voici d’ailleurs quelques-unes :

  • Peut-on juger le potentiel d’une personne stressée et perdant ses moyens lors d’un examen à ses résultats ?
  • Pourquoi dit-on (à tord) que les classes de terminale scientifique renferment les élites de la nation ?
  • Ainsi, être doué en mathématique semble le signe majeur d’une grande intelligence, alors pourquoi les chercheurs en mathématique ne sont-ils pas millionnaires ?
  • Pourquoi Dali et Mozart sont-ils considérés comme des génies alors que les arts plastiques et la musique sont des matières (ultra-)optionnelles ?
  • Toujours côté art, pourquoi un peintre génial comme Dégas ne voyait aucun génie dans le cubisme de Picasso ?
  • Bill Gates, Steve Jobs et Mark Zukerberg n’ont jamais fini leur première année de faculté, sont-ils tous trois des idiots ?
  • Comment un éminent chercheur peut-il également être un crétin fini dépourvu de la moindre intelligence sociale (je vous confirme avoir rencontré ce genre d’individu) ?
  • Pourquoi les qualités d’empathie et de compréhension de l’humain ne sont pas classées comme des signes d’intelligence ?
  • Devrait-on qualifier de cancre un élève en difficulté qui, après avoir quitté le collège, est devenu un grand pâtissier de renommée internationale dont la fortune serait 100 fois supérieure à celle amassée par tous ses anciens camarades de classe réunis ?

Je pense que vous l’aurez compris, l’intelligence, telle que nous l’admettons communément, n’est l’indicateur de rien. En effet, les vrais moteurs de l’intelligence, les vraies sources de génie sont à découvrir ailleurs, souvent en dehors du cursus scolaire.

L’intelligence, c’est quoi ?

Oubliez tout ce que vous avez appris sur l’intelligence, plus encore, laissez tomber tous les complexes qu’auraient pu former vos échecs antérieurs. En effet, si vous avez eu des difficultés en mathématique à l’école, ce n’était probablement pas dû à un simple manque d’intelligence. Peut-être que votre professeur était un mauvais pédagogue. Peut-être que vous aviez besoin d’explications plus concrètes. Peut-être que vous aviez besoin de plus de temps pour apprendre les bases pour, par la suite exceller dans cette matière. Finalement, peut-être même que tout cela n’a pas vraiment d’importance et que vos capacités, votre génie, devraient-être employés autrement.

Pour vous donner un exemple sur cette même thématique, il y a une dizaines d’années, je donnais des cours de mathématiques à un élève que l’on qualifierait de « moyen » dans cette discipline. À raison de 1 heure par semaine, après quelques mois de cours particuliers, il est devenu l’un des meilleurs élèves de sa classe avec une moyenne de 16/20. L’année d’après, alors que je ne lui donnai plus aucun cours, on pourrait croire que sa moyenne, artificiellement élevée, allait commencer à chuter. Loin s’en faut, ses résultats ont continué à être toujours aussi bons.

Cet élève n’était pas « moyen en mathématique ». Ce qui lui manquait juste, c’était de comprendre enfin les bases qu’on lui avait mal enseigné et surtout, prendre du plaisir dans cette matière. Le génie lui, s’est développé de lui-même.

Nous avons tous des talents cachés, nous avons tous un potentiel à développer mais, la grande tragédie à laquelle nous sommes tous confrontés est de ne pas savoir quels sont vraiment ses talents ni comment les exploiter.

Pourtant, c’est bien eux qui feront de nous des génies (avec ou sans lampe) et nous permettront de devenir plus intelligent tout en l’étant déjà sans le savoir !

Car oui, vous êtes intelligent et oui, vous possédez en vous un réel génie !

Au final, le seul manque d’intelligence dont nous pouvons faire preuve, c’est celui de ne jamais chercher à exceller et découvrir le meilleur de nous même. Bien que nous faisons tous l’erreur, l’important est de le vouloir puis, agir afin de devenir un meilleur nous-même.

Seulement voilà, dès que nous souhaitons agir, une question revient régulièrement sur le tapis : Comment faire ?

C’est une question récurrente à beaucoup de domaine et à laquelle j’essaye régulièrement de vous donner des réponses et ce, au travers de divers articles et livres numériques et, c’est également ce que fait mon ami Jean-Philippe Touzeau, un blogueur aussi réputé que talentueux.

Ce travail d’étude et de réflexion l’a amené à étudier dans les détails le sujet de l’intelligence et pousser la réflexion bien plus loin que personne avant lui.

Qu’est-ce réellement que l’intelligence ? Comment devenir plus intelligent ?

Il y a quelques années, l’envie de répondre à ces questions a poussé Jean-Philippe à effectuer de nombreuses recherches sur le sujet. Le résultat de ces recherches, combiné à la grande expérience de l’auteur, ont un jour abouti à un premier article sur « Comment devenir plus intelligent »… puis un second… un troisième…

Une chose devenait petit-à-petit évidente : tout comme un simple test de QI, quelques articles n’allaient pas être suffisants pour développer clairement tous les processus cachés derrière l’intelligence humaine. Voici donc ce qui a poussé notre auteur à rédiger son 5ème livre numérique : Réveillez votre génie ! Une belle synthèse sur l’ensemble de son travail sur l’intelligence humaine.

Un livre que je me suis empressé de lire et qui, une fois de plus, vient confirmer les promesses espérées. Ainsi, au travers du livre numérique « Réveillez votre génie » vous découvrirez enfin quelles sont les diverses formes d’intelligences humaines et, plus important encore, comment les exploiter !

Au travers de nombreuses études scientifiques ainsi que de célèbres exemples tels les Beatles, les sœurs Polgar grandes championnes d’échec, ou bien la patineuse médaillée Olympique Shizuka Arakaw, Jean-Philippe nous explique en détail quels sont les facteurs permettant de développer réellement votre génie.

« Réveillez votre génie » est un livre passionnant qui, en plus d’ouvrir notre conscience sur ce qu’est véritablement l’intelligence, nous aide à développer notre propre génie !

Ainsi, si comme moi, vous souhaitez laisser de côté les idées reçues sur l’intelligence et, vous aussi réveiller le génie caché en vous, vous savez maintenant par quoi commencer ;-)

Cliquez-ici pour accéder au livre « Réveillez votre génie »

Réveillez votre génie

« Comment devenir plus intelligent ? »

Crédit photo : Abode of Chaos

Vous appréciez les conseils prodigués dans cet article ?

CLIQUEZ vite sur sa tête pour en savoir plus GRATUITEMENT :

  1. Jean-Philippe

    Et bien, merci beaucoup pour tous ces compliments ! Merci d’avoir expliqué avec passion de que j’essaie aussi de partager sur mon blog : nous avons tous des talents ! :)

  2. Nicolas

    Les compliments sont mérités. Comme l’on dit, tout travail/génie mérite salaire ;-)

  3. Julien Arcin

    Merci pour le partage le livre a l’air sympa. Mais moi je suis d’avis que l’intelligence c’est très subjectif.
    Dire que quelqu’un est intelligent ou ne l’est pas c’est quand même beaucoup s’avancer.

  4. Jean-Philippe

    C’est exactement ce que j’explique dans le livre. ;)

  5. Olivier

    Article intéressant, merci.

    Une petite remarque cependant, vous mentionnez 2 fois une possible évaluation de l’intelligence en rapport au gains ultérieur financier :
     »
    * Ainsi, être doué en mathématique semble le signe majeur d’une grande intelligence, alors pourquoi les chercheurs en mathématique ne sont-ils pas millionnaires ?
    * Devrait-on qualifier de cancre un élève en difficulté qui, après avoir quitté le collège, est devenu un grand pâtissier de renommée internationale dont la fortune serait 100 fois supérieure à celle amassée par tous ses anciens camarades de classe réunis ?
     »
    De la même façon qu’on ne peut juger de l’intelligence de quelqu’un sur tous les critères que vous citez, je pense que l’argent non plus !

    Sinon petit correctif, vous dites :
    « Comment un imminent chercheur peut-il également être […] »

    Sauf si je ne comprends pas un éventuel second degré ou que c’est moi qui suit dans l’erreur, je pense que vous vouliez probablement dire « éminent » chercheur. Me trompe-je ?

  6. Nicolas

    Bonjour Olivier,

    En fait, pour la partie financière, c’était surtout pour mettre en parallèle l’intelligence et la capacité à réussir financièrement ou développer un business (ce qui est une tâche extrêmement difficile).
    Mais, encore une fois, une réussite financière n’est nullement la preuve d’une quelconque intelligence, pas plus qu’un autre indicateur, la même remarque pourrait également s’appliquer sur le génie artistique.

    NB : Merci pour m’avoir mentionné cette non-éminente erreur syntaxique, je corrige ça de suite :-)

  7. samuel

    Le système scolaire qui nous entoure a établi des règles pour nous juger et nous noter.

    Et pour peu que l’on n’obtienne pas une certaine note en classe ou meme un niveau d’étude, on est directement catalogué comme un echec pour notre entourage.

    Heureusement qu’il ya des exemples comme ceux cités dans ton article pour nous montrer qu’il faut éviter de juger des gens uniquement par leur niveau scolaire.

    Samuel,

    • kader

      moi aussi je veut devenir intelligent mai cmment faire pour le devenir

  8. @LEpisodique

    Tu causes, tu causes et c’est pourtant pas les cons qui manquent.

  9. Bakpo

    Merci pr votre explication

  10. Quentin

    Enfin, un article écrit avec intelligence (c’est le cas de le dire) contrairement aux autres trouvés sur le net. Félicitation :)

    Quentin, 17 ans.

  11. Nicolas

    Merci Quentin :-)

  12. yanne imani

    bonjour je recherche comment cree un projet

  13. Nicolas

    Mon livre Objectif Lune pourra probablement vous y aider : http://nicolaspene.fr/objectif-lune/

  14. mamy

    Merci pour cet article « intelligent » ♥

  15. linda

    je ne suis pas tres douer en maths je suis en 5E JAI VRAIMENT BEAUCOUP DE PRESSION SUR MES EPAULES JAI TOUJOURS LIMPRESSION QUE PERSONNE NAI FIERE DE MOI ET DE NE PAS AVOIR UN BON METIER UN BN METIER POUR MOI C’est metier ou il faut etre intelligent ou il faut faire des etudes lannee derniere je navais jamis eu de mot ou dheure de colle et cette annee jai eu 1HEURE DE COLLE JAI PEUR DE TOURNER MAL JAI VRRAIMENT BESOIN DAIDE QUELQUE FOIS JE PENSE QUE PERSONNE NE MAIME ET JE PENSE A NE PLUS RIEN FAIRE ABANDONNE

  16. Nicolas

    Linda : l’apprentissage est un long chemin mais, vous allez y arriver. Soyez motivez, persévérez et surtout désespérez pas. Votre travail portera ses fruits.

  17. Maurice

    Bonjour moi j’ai un grave probleme ! Je suis etudiant en 2ieme cycle ingenieur et depuis quelques annees j’ai l’impression d’avoir perdu mon intelligence ! Avant j’arrivais a tout faire dans n’importe quel domaine mais maintenant meme etdier ne me di plus rien ! j’ai perdu mon centre d’interet pour les etudes que faire?

  18. Nicolas

    Bonjour Maurice, il ne faut pas le voir dans ce sens. Ce n’est pas que vous êtes moins intelligent, mais que le niveau de difficulté de vos études est beaucoup plus haut.

    Voici ceci comme un défi à accomplir plutôt. ;-)

  19. Gislène

    Bonjour !
    j’ai trouver votre article très intéressant Mr. Nicolas
    sur ce je me suis bien reconnu sur le point : Peut-on juger le potentiel d’une personne stressée et perdant ses moyens lors d’un examen à ses résultats ?
    c’est ce que ça peut m’arriver ! et je n’arrive vraiment pas a trouver solution a ça, surtout que cette année j’ai mon bac … je voudrais tellement être si bien organisé et ne plus stressé, je sens que je court après le temps et que j’en ai jamais assez, j’ai toujours eu de bonne notes mais ça a un peu chuté ! surtout lors de ces derniers exams je crois que je manque beaucoup trop de concentration je sens que mon cerveau se fatigue très rapidement est ce psychologie ?
    je suis désolée, si ce que je vous dit n’est pas dans votre domaine , je tente quand même ma chance !
    merci beaucoup de m’avoir lus et surtout pour votre article :)

  20. Gislène

    c’est ce qui m’est arrivé *désolée !

  21. Nicolas

    Bonjour Gislène,

    Rassurez-vous, l’intelligence n’est pas mesurable par un quelconque examen. D’autant que dans le cursus scolaire c’est plus le savoir que l’intelligence qui est évalué.

    Après, pour en revenir au stress, il est vrai que cela peut-être un véritable frein à la réussite d’examens. Un bon moyen pour réduire le stress et augmenter la concentration est de se reposer, recharger ses batteries régulièrement. Pratiquer un sport est également un excellent moyen de relâcher la pression.

    D’autres activités que je recommande pour apprendre à relâcher la pression sont la sophrologie, la méditation ou bien le Taï-Chi Chuan. Pratiquant ce dernier, je peux vous assurer que cela me fait énormément de bien.

  22. kone

    que le travail qui paye le génie

  23. Gislène

    Merci !

  24. Max

    Bonjour,je voudrais s’avoir si vous pouver repondre a ma question?je veut changer de classe,sortir en Seconde professionelle pour aller en seconde generale en ES mais j’ai peur de ne pas pouvoir suivre le rhytme au niveau des lecons et des devoir maisons.Enfaite j’ai peur de ne pas etre assez intelligent pour la general

  25. ibata milo

    Je vous remercie de l’article que vous nous avez donnez, mais ne croyez vous réellement pas que l’intelligence est dans son contexte le plus abstrait similaire a l’esprit de l’homme.Vous conviendrez avec moi que l’on associe souvent esprit et intelligence sans savoir(je pense)qu’ils sont la même chose .Donc la bonne question n’est pas comment développer son intelligence mais comment utilisé son esprit car l’esprit(y compris l’intelligence) à mon sens évolue en croissance ou en régression .Et tant qu’on aura pas découvert ce qui fait notre esprit les gens seront certes intelligent mais de façon aléatoire.On disant cela je ne nie pas l’importance du travail ni de la confiance ou tout autre, car celui ci aussi est une qualité de l’esprit et même une loi.Pour conclure vu mon jeune age 17 ans je ne fais que m’interroger et me tourné vers vous qui êtes sans doute plus informé que moi afin que vous me donniez votre avis sur mon opinion citée précédemment.

  26. Nicolas

    Difficile de dire si l’intelligence et l’esprit sont une même chose car cela dépend vraiment de l’interprétation de chacun.

    Par exemple : si l’esprit est lié au coté spirituel, alors là, ce sont deux choses différentes.

    Selon moi, ce qui est important est de comprendre les leviers qui font développer l’intelligence de chacun et les appliquer à sa propre personne. C’est là que ce trouve l’un des moteurs de l’évolution intellectuelle.

  27. ibata milo

    merci de votre éclairage a ce sujet Mr Nicolas .

  28. MR DIOP

    NICOLAS JE TENAIS A VOUS FELICITER POUR LA CLARTE ET VOUS REMERCIER DE VOTRE GENEROSITE A TRAVERS VOS ARTICLES,LIVRES,CITATIONS

  29. chitou Imdad

    Est-ce qu’il ne faut pas chercher a se connaitre avant de vouloir etre intelligent? Car la connaissance de soi nous devoilera nos insuffisances,il ne restera plus qu’a les combler!

  30. bessala laurene justine

    en effet sa ma l’AIR Tres interessant ce livre je voudrais vraiment devenir intelligente je suis une fille

  31. bessala laurene justine

    je ladore ca changer ma vie

  32. bessala laurene justine

    je L’adore j’AI BIEN AIMER VOS coNSEILLES ET votre livre Réveillez votre GéNIE

  33. Addi

    J.aimerai devenir intelligent pour être plus proffesionelle

  34. Addi

    J.aimerai devenir intelligent

  35. Zeinab

    Je ne suis pas douer du tout à l’école et je suis en 2nd j’ai beaucoup de pression et mes parents ne m’arrange pas la chose. Ils ne sont jamais fier de moi mes sœurs sont toutes intelligente eux mais personnes ne m’aide. Je ne sais plus quoi faire et quelques fois je pense que ma famille ne m’aime pas. J’aurai aimée fuir et ne plus revenir chez moi. J’ai besoin d’aide je me sens très stupide aux yeux des autres .

  36. Nicolas

    Bonjour Zeinab,
    Je suis sûr que vos parents vous aiment et ne souhaitent que votre bonheur, ne doutez pas de cela.

    Comme expliqué dans l’article, il existe plusieurs formes d’intelligence et… avoir des difficultés à l’école n’est pas du tout un signe de manque d’intelligence.

    De nombreuses personnes ont très bien réussi leur vie (bien mieux que des premiers de la classe) sans avoir leur BAC en poche.

    L’important c’est de rechercher des domaines qui vous passionnent. De même, une technique puissante consiste à essayer de trouver comment vous pourriez prendre du plaisir dans chaque matière.

    Par exemple, apprendre l’histoire pourrait aider à comprendre comment des grands Hommes ont réussi à changer le monde. Travailler le français vous permettrait d’avoir des base pour écrire un livre, Votre livre.

    Trouvez un but qui vous est propre derrière quelques matières vous aidera à prendre plus de plaisir et, vous apprendrez 10 fois plus facilement.

  37. Zeinab

    Mercii beaucoup !

  38. taha ryan benlabhili

    Bonjour.je m’appel ryan ,je suis marocain.je sius moyen en math ,nul en arabe exelent science .aider moi .

  39. youssrita

    je veux savoir comment en doit être très
    intelligent en math youssi j’ai 10

  40. youssrita

    JE VEUX QUE TU MÈDE A ETRE MOI LA PREMIÈRE EN CLASSE CAR JE SUIS LA DEXIéME ET MES PARENTS N’ARRÊTE DE ME DIRE VA PRENDRE UNE HISTOIRE VA APPRENDRE TES LEÇONS MOIS JE VEUX

  41. CJuste

    Bonjour, j’ai lu votre article et je ne suis pas d’accord avec vous sur plusieurs points, notamment sur les questions rhétoriques dont vous faites l’énumération au début, excepté la première et dans une moindre mesure la deuxième.

    « Ainsi, être doué en mathématique semble le signe majeur d’une grande intelligence, alors pourquoi les chercheurs en mathématique ne sont-ils pas millionnaires ? »

    Vous faites ici une comparaison très illogique et inappropriée : vous dites en somme que l’intelligence devrait se traduire par un compte en banque bien rempli (et vous reprenez cette analogie un peu plus tard) or vous omettez deux points et sûrement d’autres. Premièrement, ne vous est-il pas passé à l’esprit qu’on peut vouloir faire un métier qui nous plait et qui peux rassasier notre « faim » de réflexion intellectuelle quotidienne, et non pas un métier rébarbatif et ennuyeux qui aurait comme conséquence directe de faire chuter notre potentiel cognitif ? Deuxièmement, les surdoués qui sont, dans le sens qu’on lui donne, « intellectuellement supérieurs », sont la plupart du temps en échec scolaire ce qui peut énormément jouer sur leur vie professionnelle future.

    « Pourquoi Dali et Mozart sont-ils considérés comme des génies alors que les arts plastiques et la musique sont des matières (ultra-)optionnelles ? »

    Le fait que quelqu’un soit qualifié de « génie » n’a pas forcément avoir avec le fait que cette personne possède ou non des qualités intellectuelles mais qu’elle plutôt qu’elle possède des talents qui peuvent être très différents les uns des autres. De plus votre exemple est mauvais car souvent les grands artistes notamment musiciens classiques et peintres reconnus sont dotés d’une grande intelligence et ont souvent été diagnostiqué avec un QI très élevé.

    « Toujours côté art, pourquoi un peintre génial comme Dégas ne voyait aucun génie dans le cubisme de Picasso ? »

    Je ne vois pas ce que ça a à voir avec le problème…

    « Bill Gates, Steve Jobs et Mark Zukerberg n’ont jamais fini leur première année de faculté, sont-ils tous trois des idiots ? »

    Ce ne sont pas des idiots mais ce ne sont pas non plus des personnes intellectuellement supérieures. Ils ont réussi dans la société notamment dans le domaine économique, ils ont le sens des affaires mais ça ne démontre rien. Votre exemple est d’ailleurs très mal choisi, le fait est que ces trois personnes ont toutes réussi grâce au plagiat (dans une moindre mesure pour Steve Jobs qui a uniquement profité des capacités intellectuelles d’un de ses amis).

    « Comment un éminent chercheur peut-il également être un crétin fini dépourvu de la moindre intelligence sociale (je vous confirme avoir rencontré ce genre d’individu) ? »

    L’intelligence sociale n’existe pas.

    « Pourquoi les qualités d’empathie et de compréhension de l’humain ne sont pas classées comme des signes d’intelligence ? »

    Parce qu’elles ne le sont pas. Elles sont liés aux sensations et aux sentiments mais pas au nombres de connections neuronales présentes chez l’individu. Pourtant exemple mal choisi encore une fois car les surdoués ont souvent un profond dégoût pour l’injustice, caractéristique liée à leur important sens logique.

    « Devrait-on qualifier de cancre un élève en difficulté qui, après avoir quitté le collège, est devenu un grand pâtissier de renommée internationale dont la fortune serait 100 fois supérieure à celle amassée par tous ses anciens camarades de classe réunis ? »

    Encore une analogie entre intelligence et argent qui n’a pas lieu d’être.

    Voilà j’ai répondu à ces questions mais ça ne veut en aucun cas dire que je suis en total désaccord avec l’article. Il aborde un sujet très important et montre que chacun possède des talents cachés (qui ne sont pas forcément signe d’intelligence, c’est là où je suis en désaccord) et que, en les découvrant et en les maîtrisant ont peut tout à fait réussir dans la vie.

    Voilà, j’en ai fini ^^ Ne voyez dans mon commentaire aucune attaque à l’encontre de l’article et du blogueur. J’ai juste répondu aux éléments avec lesquels je n’étais pas d’accord.

    • Nicolas

      Bonjour et merci pour le débat :-)

      Sans me justifier sur tous les points, j’avoue que le choix des millionnaires n’est pas forcément bien choisi car il peut porter à confusion. L’idée ici est de pointer la réussite (pas du tout dans le sens financier) et les contributions que l’on peut faire aux autres et à la société. Je ne parle pas de TOUS les millionnaires, mais ceux qui, sans diplomes rien ont réussi à créer un cadre de vie idéale pour eux et leurs proches. Pour moi, c’est clairement un signe d’intelligence que d’arriver à se façonner la vie de ses rêves.

      Une personne qui malgré un haut QI n’arrive pas à être heureuse et reste frustrée dans ses propres accomplissements (et croyez moi, pour avoir cotoyer à diverses reprises l’univers scientifiques de grands chercheurs, je sais qu’il y en a) manque, selon moi, d’intelligence. Pour reprendre la définition de Wikipedia (qui n’est pas forcément toujours exacte, mais bon) : « L’intelligence est l’ensemble des facultés mentales permettant de comprendre les choses et les faits, de découvrir ces relations entre elles et d’aboutir à la connaissance conceptuelle et rationnelle (par opposition à la sensation et à l’intuition) ».

      Ne pas comprendre les faits qui vous frustrent, vous empêchent d’avancer ou d’être constructif socialement (on reviendra après sur l’intelligence sociale), si je m’en tiens à cette expression : c’est un manque d’intelligence…

      Concernant les grands artistes : je ne vois pas en quoi l’exemple est mauvais. Je ne dis pas qu’ils n’ont pas un fort QI, juste que les disciplines dans lesquelles ils œuvrent ne sont pas celles sur lesquelles on évalue classiquement l’intelligence.

      Quant à Jobs (le plus gros des copieurs avec Gates), Gates justement et Zuckerberg. Il est clair qu’ils n’ont pas tout inventé (loin de là). Cependant ils ont fait avancer leur domaine comme personnes avant eux, ce sont des chefs d’entreprises et des visionnaires de génie. Donc oui, pour moi ils sont intelligents car ils ont réussit à faire ce que d’autres n’ont pu faire et ont apporté une contribution considérable à l’évolution.

      « L’intelligence sociale n’existe pas. »

      Ça c’est juste votre opinion biaisé par vos émotions et non un fait. L’intelligence sociale existe bel et bien (ça c’est un fait). Sinon, pourquoi appellerait-on sciences les sciences sociales ?

      Savoir sortir de ces émotions animales (point important), les dépasser, comprendre les relations humaines, le management, la psychologie n’est-ce pas de l’itelligence aussi ?

      Vous vous trompez complètement. L’intelligence sociale n’a pas à voir avec les émotions et les sentiments, mais justement avec la capacité à les comprendre, les accepter et les utiliser à bon escient. Tout ceci est une véritable science qui contribue à comprendre l’Homme qui comme le disait Aristote est un animal social.

      Enfin, j’ai vraiment du mal à comprendre pourquoi autant de pinaillages. N’est-ce peut-être pas parce que cette définition de l’intelligence va à l’encontre de ce qui vous arrangerait ? Juste une simple hypothèse basé sur une modeste analyse de votre commentaire.

  42. CJuste

    Non (je reviens sur votre dernier paragraphe), je pense que notre vision de l’intelligence diverge juste totalement. Quand je lis « Comment devenir plus intelligent ? », je pense « intelligence concrète » qui pour moi se perçoit chez les surdoués qui en sont les meilleurs « instruments de mesure ». Or, vous, je pense que vous faite plutôt allusion à une intelligence plus « abstraite » (qui pour moi ne signifie rien) qui consiste à réussir sa vie et dans la vie par n’importe quel moyen à notre disposition. D’où ma remarque sur le fait que l’intelligence sociale n’existe pas… Briller en société, entretenir un cercle d’ami et avancer vers un objectif fixé ne sont pour moi en aucun cas des signes d’intelligence « concrète ». Je prend encore l’exemple, des surdoués, et reprend votre phrase : « Une personne qui malgré un haut QI n’arrive pas à être heureuse et reste frustrée dans ses propres accomplissements (et croyez moi, pour avoir cotoyer à diverses reprises l’univers scientifiques de grands chercheurs, je sais qu’il y en a) manque, selon moi, d’intelligence. ». On remarque une profonde incohérence entre le début et la fin de cette phrase or je pense que c’est là que se situe notre désaccord. Le surdoué, qui possède un plus grand potentiel intellectuel que la moyenne, s’isole souvent du fait de sa différence qui se remarque dans des goûts et centres d’intérêt différents de ceux que l’on trouve « normalement » chez une personne « normale » ou une incompréhension envers ces mêmes personnes et de ceci découle une vie sociale très limitée. Est-ce pourtant un manque d’intelligence ? Selon vous oui, pourtant personne ne pourra contredire le fait que les surdoués sont dotés d’une intelligence supérieure. Il y a donc une divergence au niveau même de la définition de l’intelligence. Et c’est là que se trouve le problème selon moi dans votre article. En effet, ces deux définitions devraient être clairement séparées et ne jamais se retrouvées ensemble dans le même article, là où je trouve qu’a été votre erreur : vous mélangez deux choses qui n’ont absolument rien à voir l’une de l’autre et cela peut porter à confusion chez le lecteur.

    Voilà ^^ dernière petite remarque, vous écrivez à un moment « Sinon, pourquoi appellerait-on sciences les sciences sociales ? ». Vous faites ici, sans tenir compte du contexte de la phrase, un énorme contresens, et vous n’êtes pas le seul je vous rassure, en rapprochant les termes d\' »intelligence » et de « science », rapprochement qui n’a pas lieu d’être, les sciences étant les « activités consistant à étudier et analyser les lois qui régissent des phénomènes », ici des phénomènes sociaux.

    Voilà merci d’avoir bien voulu répondre à mon commentaire, bonne journée.

  43. Nicolas

    Bonjour,

    Je pense que par ce commentaire vous venez de toucher doigt votre erreur et pourquoi mes propos vous choquent.

    Vous ne traitez en fait que certaines formes d’intelligences (que vous regroupez sous la forme d’itelligence concrète).

    Voilà pourquoi je vous invite à lire le livre numérique que je recommande dans l’article « Réveillez votre génie ».

    Dans cet ouvrage il reprend diverses études sur l’itelligence dont notamment celle d’Howard Gardner (un professeur d’Havard) determinant 8 différents types d’intelligences :
    – logico-mathématiques
    – spatiale
    – interpersonnelle (la fameuse intelligence sociale)
    – kenesthésique
    – verbo-linguistique
    – intra-presonnelle
    – rythmique
    – naturaliste
    – existentielle

    En espérant que cela puisse vous aider.

  44. kiansi

    je suis inteligent mais je n’arrive pas à me consentezr

  45. Audric Wims

    Merci pour ce magnifique texte, j’ai bien compris qu’il fallait, en quelque sorte se déverrouiller pour accéder à une intelligence progressive. Donc cela pourrait-il dire subjectivement que l’âge a des effets sur cela, psychologiquement grace au développement personnel ou bien au développement physique du cérébral. Ensuite je n’ai pas apprécié le rapport entre l’intelligence à l’argent. Vous indiquez que l’intelligence n’a pas de rapport avec le niveau scolaire, mais la clé pour gagner de l’argent « sens utiliser la chance » n’est-il pas d’avoir les meilleurs diplômes possibles .

    Audric, 16 ans

    • Nicolas

      Bonjour Audric,

      Non, les diplômes ne sont pas un gage d’un meilleur salaire.
      Certaines personnes sans diplômes on fait fortunes en partant de rien alors que certains blindés de diplôme n’obtiennent pas forcément la vie rêvée.

      Certe les diplomes aident à avoir un revenu plus fort, mais ils ne font pas tout.