menu
 Nicolas Pène - Stratège en Influence et Persuasion

Le lion noir

The Guardian Lion

Si je devais donner mon top 3 des meilleurs blogs francophones en développement personnel, j’y inclurais sans hésiter le blog WorldEmotions. Aujourd’hui, j’ai la chance de recevoir son auteur, Julien, pour un article invité prolongeant la série du « mouton noir ».

Cet article est l’occasion de pousser la réflection et ainsi transformer le mouton qui est en nous en un véritable lion. Je laisse ma plume à Julien afin qu’il nous permette de découvrir ce lion noir.

Le lion noir

« Penser c’est vivre. Vivre c’est penser. Pas de pensée sans prise de risque. Pas de pensée qui ne soit un affrontement personnel avec le monde. Penser c’est aussi frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude qui peuvent en résulter. »
Dans les pas d’Hannah Arendt – Laure Adler

J’ai toujours apprécié les conseils prodigués par Nicolas et le style dans lequel ils sont écrits, la sérénité que dégage ce blog épuré, ce simple nom devenu un nom.fr référence dans le paysage du développement personnel en France. Ainsi, lorsque l’idée d’écrire un article pour son blog a vu le jour lors d’une de nos récentes conversations, mon esprit s’est immédiatement emballé. Qu’est ce que je vais donc pouvoir raconter ? Un nouvel article sur les moyens de réaliser ses rêves ? Sur ce qui me conduit à vivre une vie extraordinaire ? Non bien évidemment. Il va me falloir un peu plus de liant avec ce qu’écrit Nicolas.

Puis je me suis rappelé de ce qui m’avait conduit à découvrir Nicolaspene.fr, un article amusant racontant l’histoire d’un étrange mouton noir qui souhaitait vivre de sa différence. Une question m’avait alors interpellé : Le mouton noir est-il vraiment un mouton ?

C’était là, devant mes yeux, un sujet auquel je n’avais jamais vraiment répondu et qui collait parfaitement à l’univers de ce blog ! C’est donc la direction dans laquelle je vais vous emmener aujourd’hui.

Le mouton noir est il réellement un mouton ?

Notre mouton noir se différencie de ses congénères, il n’est pas forcément un original au sens négatif du terme, mais il ne rentre pas dans la norme. Il désire âprement créer sa propre voie et construire quelque chose qui soit à lui. Cependant, restons dans l’allégorie. Notre mouton est un mouton, et le jour ou un loup descend tranquillement lui rendre visite, il ne peut s’empêcher de faire la même chose que tous les autres moutons blancs : il court en espérant ne pas être celui qu’on attrapera. Soyons sérieux un instant, ce n’est pas parce qu’il n’a pas la même couleur que les autres moutons qu’il va être de taille à lutter contre un loup. Ce serait une ineptie de penser qu’il va résister à sa peur et faire face. Si seulement il avait été un lion noir

Sortons un instant du caractère animalier de cette illustration et analysons la situation d’un point de vue humain. Qu’arrive-t-il aux « originaux » dans les cours d’école (qui reste l’un des reflets le plus sévère de notre société). Deux cas s’offrent à nous :

  • Leur timidité ou leur manque de confiance en eux sont en dissonance avec leur caractère et leurs aspirations si différentes. Le reste du troupeau (le gros de la cour d’école) cherche donc à leur imposer un retour à la « normalité » en les moquant, ou en les rejetant.
  • Leur force de conviction et leur leadership les conduit à assumer leur différence de manière tellement époustouflante que le reste du troupeau n’a plus qu’un rêve : leur ressembler (ce qui est en soi impossible puisque cette différence n’est pas en eux)

Le mouton noir possède une force exceptionnelle de par son caractère différent, mais a bien souvent du mal à l’assumer et à se faire respecter tant il a peur. Peur du regard des autres, peur de ne pas être à la hauteur de ses différences. En devenant un lion noir, il gagne une capacité à suivre son propre chemin, à se fier à son instinct, à écarter les barrières qui se dressent devant lui, et à ne plus fuir devant les loups de passage. Bien entendu, le lion noir n’est pas plus parfait qu’un mouton blanc, il a seulement la chance de pouvoir vivre de manière épanouie, de ne plus devoir fuir sa différence. Certains des moutons noirs peuvent à ce titre devenir lions. Il vit alors bien plus heureux que lorsqu’il était un simple mouton, il construit, avance, cultive, sème et récolte tous les bénéfices de sa différence.

Comment dés lors passer du statut de mouton noir au statut de lion noir ? Ouch. Difficile question, surtout en pratique. Bien que ces choses là mettent plusieurs années à se forger (vous avez déjà vu un mouton se transformer en lion vous), l’initiation du processus peut être très rapide. Il suffit souvent d’un déclic, d’un livre que vous lisez, d’une action forte que vous menez contre vents et marées. Si vous vous sentez mouton noir, quelques éléments pourraient néanmoins vous mettre sur la voie :

Un dernier mot pour remercier Nicolas qui m’a laissé m’exprimer librement ici, et pour vous remercier vous, lecteurs, d’avoir pris le temps d’aller au bout de cet article !

Julien est l’auteur du blog WorldEmotions au travers duquel il nous transmet un grand nombre d’outils et de conseils pratiques afin de vivre une vie extraordinaire. Apprendre à se remettre en question, améliorer sa condition actuelle, changer ses conceptions sur la vie et le monde, tels sont les point clefs présents sur WorldEmotions.

Crédit photo : Tony the Misfit

Vous appréciez les conseils prodigués dans cet article ?
Cliquez vite ici pour en savoir plus GRATUITEMENT !

★ Découvrez Les Formations ★

  1. Julien

    Quand je pense qu’il a fallu que tu rédige cette bio tout seul parce que j’ai idiotement oublié de répondre à ton mail ce matin. Mais finalement ta version est parfait! C’etait un plaisir d’écrire cet article!

    Le lion noir ?

  2. N.

    Lion Noir : pas de soucis pour la bio. Encore merci pour l’article, comme on dit, la prochaine tournée sera pour moi ;-)

  3. Catia95

    Trés bon article.J’adore le concept du Lion Noir,le parcours pour y arriver est ardu mais oh combien passionnant!

    Bravo à vous deux pour vos superbes blogs que je parcours avec toujours avec beaucoup de plaisir :)

    Catia

  4. Philippe

    Tu viens de décrire ma vie!
    Depuis trés peu, je ressens une liberté que je n’avais jamais connue auparavant.Pa
    Je me sens bien de manière permanente, chaque journée, il met offert des opportunités, des occasions nouvelles des solutions créatives, et des rencontres significatives (professionnelles ou personnelles) .

    Et je constate que jour après jour que les problèmes, les conflits et les soucis disparaissent presque totalement de ma vie.

    Je n’ai pas l’impression pénible de « travailler », de « bosser », mais d’apporter plus aux autres et ceci de manière très agréable.

    J’ai maintenant la vie que je rêver!

  5. N.

    Merci beaucoup Catia95 pour le compliment :)
    Effectivement, le chemin pour devenir un lion noir est difficile, mais au combien passionnant :)

    Merci Philippe pour ce joli retour d’expérience. Saisir enfin la vie que l’on rêve est un but que nous sommes nombreux à rechercher et, voir des exemples tel le tien motive encore plus dans nos désirs de réalisation personnelle :)

  6. Jean-Philippe

    Salut les lions ! Je peux me joindre à la meute ? Mordre la vie à pleines dents et suivre mes idées, crinière au vent ?…Alors, il y a un nouveau fauve parmi vous. ;)

    Merci beaucoup Julien, pour cette belle suite sur le concept du monton noir de Nicolas !

  7. N.

    Jean-Philippe : Bien sûr, tu fais déjà parti de la meute Revo-lion ;)

  8. Fabrice

    Jolie suite! Tu as réussi à trouver un lion noir pour la photo;-)

  9. N.

    Fabrice : oui, du coup la photo confirme que les lions noirs existent bel et bien :)

  10. Julien

    Merci à tous, vraiment, pour vos retours! J’espère que tout le monde ne va pas se mettre à publier des articles sur les animaux noirs… il ne faudrait pas que ça devienne un zoo ici! :)

  11. Fajr Breeze

    Lion noir, pourquoi ne j’avais pas pensé à ça avant ?

    C’est que ça démarque trop bien même du « mouton noir », entre autre, très bon article.

  12. N.

    Fajr Breeze : Tout à fait, merci à Julien :)

  13. Mounzira

    Moi pour devenir un Lion Noir j’ai du emprunter des chemins de traverse (quitter le cocon familiale) et trouver ma voie, comprendre mon passé, m’abreuver de connaissance, affronter les moqueries avec sourire…
    Le plus important c’est de savoir écouter la voix qui est en nous, elle nous guidera toujours comme une étoile.

  14. Nicolas

    Très bien dit :-)