Plans d'Architecte

Où en sont vos plans d’architectes ?

Plans d'Architecte

Tracer des plans, définir l’allure générale, donner une forme, tel un architecte nous recherchons à définir quelle allure aura notre projet.

Quel est va être la superficie utilisée ? 1 ou 2 étages ? Combien de chambres ? Quel type d’isolation ? Chauffage au sol ? Rajout d’une pièce loisir au garage ? Tels sont les questions qui vont permettre de définir la structure de l’habitation.

Dans le cadre d’un projet, sous une forme différente, nous serons pliés à un travail d’architecte afin de définir la structure à réaliser. Cependant, contrairement à l’univers du bâtiment, vous ne trouverez pas de normes génériques pour réaliser vos plans. Certes, il y a le business plan et autres méthodes servant à la définition de projets mais, malgré l’existence d’outils utiles, chaque projet reste un cas particulier possédant une structure atypique qui lui est propre.

Dès lors, une des difficultés qui peut se poser, serait de ne jamais quitter votre plan et, pour en revenir à l’allégorie de l’architecte, commencer à définir la forme des prises électriques ou bien le positionnement exact des rails qui permettront au plaquiste de poser le placo.

En procédant de la sorte, vous vous confrontez à deux problèmes. Le premier étant de passer un temps colossal et surtout inutile dans une définition trop fine de votre projet. Le risque – qui généralement se cache sous une certaine forme de procrastinationc’est de ne jamais démarrer ! Vous tracez plans sur plans afin de définir les moindres détails et, bien que ce travail de définition se compte en un nombre incroyables d’heures, il y a de fortes chances pour qu’il finisse dans une archive où sont stockés de vieux plans n’ayant jamais étés entamés.

La seconde problématique se pose une fois le projet démarré. Et pour comprendre de quoi il en retourne, reprenons notre ami plaquiste qui se retrouve avec les plans en mains. Avec une définition si tatillonne, la marche de manœuvre de ce dernier s’en trouve drastiquement réduite. Dès lors, il se trouve contraint de jongler entre la projection émise sur le papier et la réalité qui, bien souvent dévie de l’idéal initial. S’ajoute ainsi une perte de temps considérable et de grandes frustrations pour lier ses deux mondes.

Plus important encore, par ces contraintes il se trouve infantilisé, perd toute créativité et esprit d’initiative. À mon sens, c’est l’une des pires erreurs que peut commettre un donneur d’ordre : déresponsabilisation et contraintes à outrances.

En conclusion, veillez bien à ce que vos plans d’architecte vous permettent d’imaginer la « maison/projet » que vous rêveriez de créer sans que pour autant les rendre trop détaillés et enlever ainsi une grande par d’initiative et de flexibilité. Sur ce, je vous laisse à vos plans car j’ai de la laine de verre à poser et quelques plaques de placo à visser. 😉

Crédit photo : Xavier de Jauréguiberry

...et pour finir, 3 liens fondamentaux à VITE regarder : En vous souhaitant une belle découverte 😉