menu
 Nicolas Pène - Érudit, Businessman missionné & spécialiste en ennéagramme

Lecture Rapide ou comment vous pourriez apprendre à lire 3 fois plus vite : Participez à ce nouveau défi

Après de nombreux défis tels apprendre l’italien, faire 100 pompes d’affilé ou bien écrire plus de 16 000 mots en moins d’un mois, j’ai aujourd’hui le plaisir de vous annoncer mon nouveau défi 30 jours : apprendre à lire 3 fois plus vite qu’avant et ce, grâce à la lecture rapide !

Et vous, aimeriez-vous apprendre à lire plus vite ? Si oui, j’ai quelque chose qui va vous intéresser au plus haut point. En effet, il vous sera également possible de participer à ce défi lecture rapide avec moi. Comment faire ?

Je vous expliquerai tout cela en fin d’article. En attendant, laissez-moi vous expliquer plus en détail en quoi consiste ce défi.

Pourquoi se mettre à la lecture rapide ?

Pourquoi donc me mettre à la lecture rapide et vouloir apprendre à lire 3 fois plus vite ? Et bien pour une raison simple : je suis un lecteur lent !

Pour vous donner une idée de ma vitesse de lecture, sachez qu’en moyenne, un lecteur français lit entre 150 et 250 mots à la minute. Me concernant, ma vitesse de lecture tourne entre 160 et 180 mots à la minute. Je me rappelle d’ailleurs, étant enfant, ne jamais avoir le temps de finir la lecture de texte pendant les cours de français. C’était d’ailleurs une expérience très frustrante.

Depuis, je n’ai jamais vraiment quitté cet handicap et, bien que ma vitesse de lecture ait probablement progressé, je reste malgré tout un lecteur lent.

Pourtant, j’aime lire ! Mais, malgré la lecture régulière de nombreux livres en développement personnel, histoire, psychologie, etc… ma vitesse de lecture n’en progresse pas pour autant.

Et alors, est-ce vraiment si important que cela de lire vite ?

Pour ma part oui et ce pour deux raisons essentielles :

Premièrement, pour un simple gain en efficacité. Si, grâce à la lecture rapide, je pouvais réduire la lecture d’un livre qui me prend aujourd’hui 9 heures à seulement 3 heures, cela me ferait une sacrée économie en temps.

Rendez-vous compte : un gain de temps de 6 heures grâce à la seule amélioration de ma vitesse de lecture. Même texte, même compréhension de celui-ci, seule différence : le temps de lecture. Multipliez ce chiffre moyen par le nombre de livres que vous lisez par an et imaginez la quantité de temps qui pourrait être économisée.

Concernant la seconde raison de mon défi Lecture Rapide, elle est intimement liée à ce gain de temps. Si je lis un livre 3 fois plus rapidement, cela implique que je pourrais également lire trois fois plus de livres (logique).

Sachant que je lis en moyenne un livre par mois (je vous l’ai bien dit, je suis un lecteur lent), en apprenant à lire plus vite, je pourrais lire 3 livres par mois, soit 36 livres en une seule année.

Pour le formuler autrement, je pourrais acquérir en une seule année un savoir qui me demanderait initialement 3 ans. Étant en quête permanente de connaissances en développement personnel, cela me permettrait ainsi de développer un savoir encore plus grand dans ce domaine et bien d’autres (psychologie, sciences humaines, stratégie, business, histoire…)

Rien que cette simple idée me motive plus que jamais à réussir mon défi Lecture Rapide ! 🙂

apprendre à lire

Comment apprendre à lire plus vite ?

Comme je l’explique en détail dans mon livre Objectif Lune, une méthode classique d’entraînement ne m’aiderait pas à progresser rapidement et efficacement. Ce qu’il me faut, c’est une méthode de lecture permettant de « hacker » mes habitudes de lecture en utilisant des techniques bien spécifiques et surtout, qui ont fait leurs preuves.

Afin de respecter mon défi : je n’ai qu’un mois pour apprendre à lire 3 fois plus vite. Le choix de la méthode est  donc capital !

Voilà pourquoi, afin d’atteindre l’objectif de lire 3 fois plus vite, j’ai décidé de passer par la formation en Lecture Rapide de Go Your Mind.

Connaissant les compétences de l’auteur de cette formation, Nicolas Lisiak, ainsi que les retours sur cette formation, je sais que, dès le départ, j’ai choisi la bonne méthode. Qui plus est, cette formation dure un mois, ce qui correspond parfaitement à la durée de mes défis 30 jours.

Pour aller un peu plus dans les détails, cette formation est composée de 14 leçons, soit un rythme d’une nouvelle leçon tous les 2 jours. Dès lors, la planification de mon défi va se baser sur cette contrainte en prévoyant un cycle régulier composé  d’un jour dédié à l’apprentissage suivi d’un jour de pratique.

En outre, pour être sûr de m’en tenir au rythme, je prévois également de lire 3 à 4 livres d’ici la fin du mois (à commencer par Le Prince de Nicolas Machiavel, un livre qu’il me tarde déjà de dévorer :)).

Participez vous aussi à ce défi Lecture Rapide !

Comme je vous l’ai annoncé en début d’article, ce défi est un peu spécial, car vous aussi, vous pourrez y participer ! En effet, après avoir discuté de mon défi avec Nicolas Lisiak (et lui poser quelques questions préparatoires à mon projet), il m’a proposé l’idée suivante : « pourquoi ne pas faire profiter tes lecteurs de ce défi ? »

Quelle excellente idée !

Ainsi, afin de vous aider à lire plus vite et participer à ce nouveau défi, Nicolas a décidé de faire une offre spéciale pour les lecteurs de ce blog (c’est-à-dire Vous) 🙂 :

  • En plus de cette formation Lecture rapide, Nicolas va planifier pour tous les membres de la formation 4 cours de 1h30 à 2h et en direct (web-conférences). Pendant ces sessions spéciales, vous pourrez poser à Nicolas toutes les questions sur ce qui vous pose problème dans votre apprentissage.
  • En outre, pour tous les lecteurs du blog NicolasPene.fr, il vous offre 25% de réduction sur le prix de sa formation (qui est déjà très accessible)

Pour apprendre à lire 3 à 4 fois plus vite grâce à la formation Go Your Mind, Cliquez-ici :

Je veux lire plus vite

À noter que, pour ceux qui ne pourront pas assister aux 4 séances de lecture rapide, il sera possible d’accéder aux enregistrements.

Voilà, me concernant, le défi lecture rapide commence dès aujourd’hui. D’ici la fin du défi, je vous tiendrai bien évidemment au courant de l’avancement de mon apprentissage.

Quant à vous, si vous souhaitez me suivre dans cette aventure et accéder aux avantages que Nicolas Lisiak a prévu pour vous, il vous suffit simplement de vous suivre le lien suivant : Je veux lire plus vite !

Sur ce je vous dis à très bientôt pour la suite du défi Lecture Rapide.

En attendant, n’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous pensez de ce défi Lecture Rapide.
Je serais curieux de savoir si l’idée d’apprendre à lire plus vite pourrait vous intéresser.

Crédit photo : vgstudio


...et pour finir, voici quelques liens à VITE regarder : En vous souhaitant une belle découverte 😉

Enfin, Retrouvez-moi sur Instagram : @nico.pene Pour vous remercier : Découvrez aussi ce Test de personnalité pour découvrir votre véritable type d'intelligence 😉

  1. Clément

    Salut Nicolas,

    Bravo pour ton nouveau défi ! Je trouve que c’est une bonne idée de partager ces expériences avec ceux qui te lisent.

    « la planification de mon défi va se baser sur cette contrainte en prévoyant un cycle régulier composé d’un jour dédié à l’apprentissage suivi d’un jour de pratique. »

    Et pourquoi ne pas t’exercer tout de suite après l’apprentissage ? Comme ça, tu pratiques tous les jours 🙂

    Clément

  2. Jérémie

    Bonjour Nicolas,
    Très intéressant ce défi que tu te lances ! J’avais déjà entendu parler parler de techniques d’auto-hypnose pour lire beaucoup plus vite des livres « techniques » (pas des romans).
    Je vais regarder de plus près cette formation et te souhaite de réussir ton apprentissage (je suis déjà sûr de ton résultat) !
    A bientôt
    Jérémie

  3. OSSOHOU

    bonjour Nicolas
    ta vision pour l’avenir est très merveilleux et ce nouveaux defi me permettra d’avoir confiance en moi et d’arriver à me connaître moi même.Merci pour tes conseils

  4. Nicolas

    Merci à tous.

    @Clément : Oui, ne t’inquiète pas, c’est ce qui est prévu. 😉
    En fait, c’est plus pour cadrer le défi Lecture Rapide que j’ai fait cette séparation. Le second jour sera dédié à une pratique plus intensive.

    @Jérémie : j’ai également entendu parlé de ce type de méthodes. Pour ma part, celle que je vais appliquer est beaucoup plus « classique », mais pas moins efficace 😉

  5. Dominique Chayer

    Bonjour Nicolas!

    Félicitation pour cette initiative et ce défi que tu te lances.

    Personnellement lire plus vite m’est bien entendu intéressant! Je ne sais par contre pas où se situe ma vitesse de lecture présentement…

    Ce n’est pas ma priorité pour le moment, mais je serais bien curieuse de connaître tes feedbacks et résultats sur la technique.

    Au plaisir 🙂

  6. Amibe_R Nard

    Hum, lire trois fois plus vite ?

    La première chose à faire, arrêter de subvocaliser ou d’entendre la petite voix raconter son histoire. (la voix normale, c’est environ 200 mots/mn, sauf speaker ; tu es donc à pleine vitesse 😉 )

    Une deuxième, lire entre les lignes et non plus les mots.

    Une troisième, ne pas, non, ne jamais revenir en arrière.

    Après, il y a plusieurs techniques pour augmenter encore sa vitesse (et arrêter de subvocaliser).
    – Suivre la ligne avec le doigt ou un « marqueur » (crayon, aiguille à tricoter) et accélérer le rythme du doigt.
    – Utiliser un métronome pour augmenter sa vitesse de fixations et de sauts.
    – Lire le premier mot et sauter direct au dernier de la ligne. (et ainsi de suite)

    Ce sont des exercices à pratiquer régulièrement pour augmenter sa vitesse de lecture.

    Tu en auras d’autres si ton coach est bon.

    Tony Buzan, (décortiqué ici : http://apprendre-vite-et-bien.com/une-tete-bien-faite-de-tony-buzan-2/), en parle d’excellente manière.

    En sachant bien qu’une lecture n’est pas uniforme.
    Comme sur l’autoroute, on fonce quand le décor n’est pas terrible et on peut ralentir quand il devient plus intéressant.

    On évitera aussi de lire plus de dix minutes d’affilée. Parce que, comme pour le reste, on fatigue vite, et il faut marquer une pause pour détendre les yeux. Un peu de palming ou de regard dans le lointain pendant une ou deux minutes avant de s’y remettre pour une nouvelle tranche de dix minutes.

    Et alors oui, tu devrais pouvoir atteindre les trois pages minutes.
    Sans trop de problèmes. 🙂

    Pour ceux qui ont déjà un peu de vitesse, je conseille de se renseigner sur les techniques de Paul Scheele avec son Photoreading. Démarche très utile pour accélérer encore sa vitesse de lecture. En particulier l’idée de survol du texte (on tourne les pages aussi vite que possible, 1 page par seconde) pour se donner un aperçu subconscient. Avant de reprendre en lecture rapide. On gagne entre 10 et 20 % de temps de lecture.

    Lire la table des matières, se poser une question sur chaque élément de la table des matières, ça tient de ce principe de premier parcours.

    Pour baigner le subconscient, on peut aussi fliper le livre deux ou trois fois d’avant en arrière, et d’arrière en avant (chercher sur google « fabriquer un livre flip » pour voir ce que veut dire le mot « fliper »)

    Préparer son parcours, avoir un but planifié, ça aide toujours à aller plus vite.

    C’est vrai aussi dans la lecture rapide.

    Un dernier point :
    L’intérêt de la lecture rapide tient évidemment aux stratégies de lecture que l’on adopte suivant les terrains et suivant les buts poursuivis.

    On peut aller très très vite au but fixé, ou prendre son temps pour déguster un bon petit texte.

    C’est toute la différence entre un lecteur normal et un lecteur rapide.
    Le premier a juste deux vitesses à son moteur de lecture, lorsque le second a un braquet/un embrayage multiple qui s’adapte au terrain.

    Dans tous les cas, comme le dit Dominique, tiens-nous au courant.

    Bien Amicalement
    L’Amibe_R Nard

    Autre lien intéressant :
    http://donnezdusens.fr/la-lecture-rapide-de-tony-buzan/

  7. Cindy

    Chouette défi !

    Je lis déjà assez vite mais c’est vrai que ça peut toujours être intéressant de lire plus vite.

    Je te suivrais bien dans ce défi 😉

    De plus les formations de Nicolas Lisiak sont de très bonne qualité.

    Je suis curieuse de voir le résultat.

  8. draxe

    Cela compte si on utilise le langage SMS ?On gagnerait beaucoup de temps si tout le monde écrivait comme cela.
    On devrait également tous parler la même langue pour pouvoir lire beaucoup plus vite tous les textes 🙂

  9. Grégory

    Sympa, ce challenge. Ou comment joindre l’utile à l’efficace (ça va nous changer de l’agréable :-))

    Bon, pour mon prochain défi 30 jours, j’ai déjà choisi. Mais, pour le suivant, je me met l’idée au chaud 🙂

  10. Nicolas

    Merci à tous pour vos retours.

    Amibe : on voit que tu maîtrises bien le sujet. 😉
    Je te remercie grandement pour toutes tes informations. Ce qui me rassure c’est que justement les méthodes de lecture que je suis en train d’apprendre vont entièrement dans le sens de tes recommandations.

    Cindy : Entièrement d’accord avec toi sur la qualité. Je suis vraiment ravis de ce que j’apprends sur cette formation de Nicolas Lisiak.

  11. Daniel

    je vais garder ton article en tête de mon todo car dans certaines situations cela pourrait m’être utile, m’éviter de courir après le temps.
    Mais j’aime lire doucement, me laisser imprégner.
    Alors, dilemme…
    merci et à bientôt

  12. Nicolas

    Daniel : la lecture rapide ne t’enlèvera pas le plaisir de lire tranquillement. Cela t’apportera au contraire, plusieurs niveaux et vitesses de lecture.

    Ainsi, tu n’auras plus qu’à choisir celle qui te convient le plus. 😉

  13. Lucien

    Bonjour, es ce aussi vous qui faites ces formations Mr ?

    • Nicolas

      Non, cela n’a rien à voir.

🤩 NOUVEAU ! Créez des formations en ligne lucratives et professionnelles 👉 Lisez-vite ceci ! 💶