Est-ce possible, est-ce réalisable ?

Est-ce possible, est-ce réalisable ?

L’importance d’arriver au tout renouvelable d’ici 2030. Voilà un des sujets phares traité lors d’une émission sur les énergies renouvelables diffusée dernièrement. Ainsi, un débat d’experts tournait sur la possibilité ou non d’arriver à un tel résultat d’ici là.La plus grande interrogation à ce sujet était toute simple : est-ce possible, est-ce réalisable ?

Quant un fervent défenseur du renouvelable soutenait le réalisme d’une telle possibilité, un économiste lui, soutenait l’impossibilité de la chose.
Lequel de ces deux personnages est dans le vrai ? Seul l’avenir nous le dira.

Cependant, une chose est sûre, le champs des possibles est bien moins restreint que ce que veulent nous le faire croire économistes, politiques et surtout lobbyistes et ce point est également vrai en toute chose.

Qui n’a jamais découragé voire freiné par un « c’est impossible » ou alors « personne ni est arrivé, alors pourquoi essayer » ?

Que ce soit par simple peur pour vous, par jalousie, ou dans leur propre intérêt personnel, certains vous empêcheront de sortir des limites du possible. Pire, ils minimiseront au maximum les bornes du réalisable et tenteront de vous convaincre d’une telle réalité.

La réalité est bien moins figée qu’il n’y parait et les limites sont faites pour être repoussées. De nombreux chercheurs, inventeurs, sportifs et entrepreneurs l’ont déjà démontré et, pour en revenir à notre exemple du départ, j’ose espérer qu’il en sera de même concernant les énergies renouvelables.

Quoi qu’il en soit, les limites se trouvent souvent bien plus loin que là ou nous les imaginons. Plus encore, les limites atteintes par certains ne seront pas forcément les vôtres car vous avez en vous tout le potentiel pour aller encore plus loin et soulever des montagnes.

Comme le disait une certaine marque de sport : Impossible is nothing 😉

Photo : darkmatter

...et pour finir, 3 liens fondamentaux à VITE regarder : En vous souhaitant une belle découverte 😉



 

14 comments

  1. Disons que pour réussir quelque-chose il est presque tout le temps nécessaire de se dire « Je vais réussir ». Tout comme lorsque l’on se fixe des barrière inconsciente en se disant « Je ne vais pas y arriver ».

    Il faut réussir à maîtriser les aspects inconscients et conscients de notre cerveau pour augment le potentiel de réussite, c’est la clé et cela demande un bon niveau de confiance en soi vis-à-vis de l’activité en question.

    « Que l’on pense réussir ou que l’on pense ne pas réussir dans les deux cas nous avons raisons ».

  2. Hello et merci pour vos coventaires.

    Axel : tout à fait, c’est un véritable épreuve de volonté et un gros travail sur soi-même qui n’est pas toujours évident mais qui vaut la peine d’être fait.

  3. Pour moi , la limite c’est mon corps physique car beaucoup l’oublie que cela soit dans les sports ou dans les projets.

    @Guillaume, personne et surtout pas les scientifiques ne savent pas si les mouches le savent ou pas. 🙂
    Bref la meilleur personne qui connait nos capacités , c’est nous même!

  4. Grâce à cet article tu nous rappelle un point très important, qui est de toujours croire que c’est possible !
    De mon côté, je suis passionné de sport et de préparation mentale, et plus ça va plus je m’aperçois qu’une énorme partie des performances se joue dans la tête ! Les athlètes de haut niveau en parlent, souvent, mais ça peut être un peu flou pour les non initiés, mais c’est une chose extrêmement vraie !
    Il y a 2 semaines j’ai publié une vidéo qui correspond totalement à ton article : une athlète chute sur une course de 600m, et alors que tout le monde pense que c’est impossible qu’elle gagne, elle le fait ! http://www.lemeilleurdelhomme.com/2011/04/29/video-motivante-reussir-cest-se-relever-une-fois-de-plus-que-chuter/
    J’ai également publié plusieurs autres vidéos qui montrent des exemples où des personnes repoussent les limites du possible !
    Une petite citation pour finir 😉 « Il y a des gens qui disent qu’ils peuvent, et d’autres qu’ils ne peuvent pas. En général ils ont tous raison. » – Henry Ford
    Good job !

  5. Moment présent : prendre conscience de son corps et de ses réels besoins est fondamental et comme tu le précises beaucoup trop de personnes l’oublient et ce fut d’ailleurs mon cas.
    En ce sens, ma récente découverte du Taï-Chi fut bénéfique pour corriger cette erreur.

    Guillaume : J’ai eu l’occasion de voir cette vidéo lors de la publication sur ton blog. C’est vraiment superbe la façon dont Heather Dorniden réagie à une telle chute.

  6. @Nico je trouve également la vidéo de Manuel de Los Santos, le golfeur à une seule jambe, très inspirante. Il faut le voir pour le croire ! à priori, golfer en équilibre sur une jambe semble impossible et atteindre un niveau quasi professionnel dans ces conditions encore plus. Ce sont des exemples qui nous permettent de voir plus loin que les limites que nous nous imposons et de découvrir le domaine du possible 🙂

Comments are closed.