Comment réussir tous vos projets : le second obstacle à franchir absolument !

Dans le précédent article, nous avons découvert le tout premier obstacle majeur à la réalisation de vos projets.

Pour franchir cette embûche, il vous faut saisir un point essentiel nécessaire à tout processus de création de projet : Il vous faut un plan d’action concret !

Soit, mais comment avoir un plan d’action quand on ne sait pas par quoi commencer ?

Et bien, tout simplement en ajoutant  à votre plan d’action la première étape suivante : une phase de recherche intensive.

Nous l’oublions souvent, mais rechercher de l’information est un véritable travail que vous ne pouvez pas vous permettre de négliger. Sans cela, vous n’avancerez jamais !

Maintenant, supposons que vous ayez franchi ce premier obstacle vers votre objectif et réussi à passer de l’idée au projet. Une seconde embûche va vous faire obstacle tout comme ce fut d’ailleurs le cas pour moi à de multiples reprises.

Heureusement, j’ai pu identifier il y a pas mal de temps quel était vraiment ce problème et, plus important encore, comment y remédier. Pour vous expliquer tout cela plus en détail, prenons l’exemple concret de Vincent.

abandon objectif

Passer de l’idée au projet n’est pas un souci pour Vincent, il sait comment passer à l’action. Non, son problème est tout autre…

En effet, Vincent n’arrive jamais à finir ce qu’il commence…

Il passe 15 jours, 3 semaines, parfois 1 ou 2 mois à travailler régulièrement sur les projets qui lui tiennent à cœur. Pourtant… il n’arrive jamais à les finir.

Des ébauches qui ne sont jamais terminées… Beaucoup d’energie et de travail pour rien…

Dès lors, il garde avec lui un sentiment d’échec très désagréable et la sensation permanente d’être totalement incapable d’arriver au bout des choses.

Avez-vous déjà connu ce type de sensations ? Avez-vous déjà été frustré à l’idée de ne pas finir ce que vous commencez ?

Si tel est le cas, alors vous êtes vous aussi confronté au second grand obstacle : l’abandon !

Dès lors, comment enfin ne plus abandonner et mener vos grands projets à terme ?

Voilà une question que l’on me pose très régulièrement mais ne vous en faites pas, nous trouverons la véritable réponse dans le prochain article.

Cette réponse sera d’ailleurs l’un des grands piliers de la méthode de réalisation d’objectifs dont je compte prochainement vous parler.

En attendant, je vous laisse réfléchir à cette importante question : comment ne plus abandonner les projets qui vous tiennent à cœur ?

Pour connaitre dès à présent la suite, c’est ici : Focus – La méthode pour finir tous vos Projets !

Crédit photo : cindy47452

...et pour finir, voici quelques liens à VITE regarder : En vous souhaitant une belle découverte 😉


--- ! Nouveau ! ---

Comment
VIVRE 
du Web ?


je vis confortablement du web depuis 2011...
et je vais vous expliquer (gratuitement) mes secrets :


 

6 comments

  1. Bonjour Nico,
    que de vérités (sèches !) dans ton article. D’ailleurs, j’ai récemment lu un article sur le blog de JP Touzeau qui parle de ce syndrome de ne pas jamais finir ce que l’on commence. Ces personnes là, sont appelées des « scanneurs ». Pour approfondir ce que tu viens de dire pourquoi 1. ne pas lire l’article (même si je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’il dit): http://www.revolutionpersonnelle.com/2010/04/etes-vous-un-scanneur/

    … et 2. attendre tes solutions 🙂

  2. Bonjour Nicolas,
    Ah ! L’abandon !
    J’y ai été confronté très longtemps dans ma vie…
    La solution est venue tout simplement quand j’ai commencé à me lancer dans des projets qui correspondaient vraiment à mes valeurs importantes ! (apporter un différence, enseigner, aider, apprendre…etc)
    Tant que je courrais après des chimères qui ne me motivaient pas vraiment profondément (argent, luxe, réussite…etc), je lâchais dès que ça devenait trop dur.
    Je ne crache pas dessus mais ça ne me fait pas lever avec enthousiasme le matin…
    Merci et à bientôt
    luc Mister-no-stress

  3. Salut Nicolas,

    j’ai et je pense que je suis toujours confronté à ce genre de situation ou je suis motivé pendant un moment et après la motivation s’en va.

    Pour ma part, j’ai décidé de ne faire que ce que j’aime; comme avec mon blog.

    Il y a des moments où je me sens découragé; mais le fait d’aimer écrire des articles pour les autres et le fait qu’ils l’apprécient me redonnent l’envie de continuer à faire ce que je fais.

Comments are closed.