menu
 Nicolas Pène - Spécialiste en Ennéagramme & Lecture de Personnalité

Vous n’osez pas demander ? Pourtant vous devriez, et voici pourquoi !

« Oser et faire. Il est plus facile de demander le pardon après, que la permission avant. »
Grace Hopper

Pour certains, oser, demander quelque chose (quel que soit le motif) peut se révéler être un exercice extrêmement difficile. En tant qu’ancien timide, à cette époque, vous ne pouvez imaginer le nombre d’opportunités que j’ai pu louper rien qu’à cause de cette simple peur d’oser. Oser poser une question, oser demander un service, oser interpeler une personne occupée. La liste est encore longue…

Ne pas oser, c’est un peu comme regarder votre train partir sans vous, alors que vous étiez depuis longtemps sur le quai de la gare à l’attendre. En effet, malgré votre ponctualité, vous n’avez pas osé monter dedans… Le voilà maintenant qui s’éloigne de la gare… sans vous !

Voilà pourquoi, savoir oser, est un exercice important, aussi bien pour ce qu’il vous apporte concrètement, que pour l’affirmation de votre charisme.

Dès lors, je vous propose d’analyser maintenant tout cela plus en détail et vous donner les éléments essentiels pour que vous puissiez vous aussi oser et enfin obtenir ce que vous désirez !

Pourquoi est-ce si important d’oser et savoir demander ?

Vous pourriez me demander, et à juste titre, le rapport qu’il peut exister entre l’initiative d’oser et l’idée d’être perçu (et se percevoir soi-même) comme une personne charismatique.

Pour comprendre cette relation, il faut mettre en avant l’un des éléments prépondérants au charisme : le sens de l’initiative !

Osez demander

Bien que nous y reviendrons plus en détail prochainement, sachez que le sens de l’initiative est une composante commune à bon nombre de leaders. Pour vous en convaincre, observons son contraire : la passivité. Qu’y-a-t’il de charismatique chez une personne passive ? Personnellement, je ne vois pas !

Une personne charismatique, au contraire, sait prendre des initiatives et, dans cette lignée, elle sait également aller au contact des autres et interagir avec eux.

Poser les questions nécessaires pour avancer, savoir demander sa route (au sens propre comme au figuré),voilà quelques-unes des initiatives reliées au charisme.

Une personne charismatique sait naturellement aller au contact des autres ! Elle n’a pas peur (ou du moins ne le montre pas) ! En outre, elle a une connaissance précise de ses propres besoins et n’hésite pas à interagir avec les bonnes personnes pour éclairer son chemin.

Oser ! Ce mot peut-être le déclencheur de bien des actions : oser parler à un(e) inconnu(e), oser demander un service, oser lancer une discussion, oser poser une question… sans gêne ni honte !

Je suis convaincu qu’avec ces quelques exemples, vous commencez à percevoir le lien entre le charisme et le mot « oser » !

Comment prendre l’initiative d’oser et demander ?

« Ok, j’ai bien saisi l’importance d’oser et son rapport avec le charisme… Mais voilà, de la théorie à la pratique, ce n’est pas si simple ! »

Je suis entièrement d’accord avec vous. Entre les paroles et les actes se trouve un gouffre et pour le franchir, il vous faudra construire votre propre pont !

Pour franchir ce gouffre qui représente vos appréhensions et autres gènes, dans un premier temps, il vous faudra apprendre à ne plus le regarder. Cessez de regarder en bas et levez la tête ! Alors, que voyez-vous devant vous ?

À l’horizon, loin des peurs et du vide, ce que vous voyez, c’est l’autre rive. Celle de l’action et des résultats… et quels résultats ?!

Si vous voyez un quelconque rejet de votre demande (et de vous-même) alors, c’est que vous êtes encore en train de regarder le précipice. Par contre, si vous vous voyez telle une personne à l’aise qui n’a pas peur de demander et discuter avec n’importe qui, si vous voyez vos difficultés se résoudre grâce aux réponses ou à l’aide des bonnes personnes, c’est bien que vous regardez dans la bonne direction !

Une personne charismatique ne regarde pas la gêne, elle n’a pas peur d’avoir honte, ce qui l’intéresse ce sont les résultats et les meilleures façons de les atteindre. C’est justement pour cela qu’une telle personne est souvent admirée par ses pairs. Elle sait où elle va et se donne les moyens d’y aller. En deux mots : Elle ose !

Développer votre charisme demande à sortir de votre zone de confort et prendre régulièrement de nouvelles initiatives. Dès lors, la simple idée d’oser et aller au contact de vos semblables pour qu’ils puissent répondre à vos attentes, en est une de choix.

« Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. »
Évangile selon Luc

Et le culot dans tout ça ?

Nous pourrions vite assimiler le fait d’oser, demander ou bien solliciter régulièrement de l’aide à une forme de culot. En effet, cela peut devenir clairement le cas et se transformer en ce mot tant déplaisant : le culot !

« Chez certains acteurs, le culot remplace le talent. »
Michel Galabru

Ce qu’il vous faut comprendre, c’est que le culot, représente un extrême et, comme pour beaucoup de choses, tout l’art est de savoir garder l’équilibre. Mais rassurez-vous, cet équilibre n’est pas si difficile à trouver.

Comme tout extrême le culot défini deux types de profils : ceux qui naturellement (et bêtement) profitent sans scrupules et ceux qui jouent un rôle extrême pour masquer une lacune (ici, leur timidité ou leur manque de confiance en eux).

Concernant le premier groupe (les culottés de nature), si vous avez lu cet article jusqu’ici et vous sentez directement touché par le sujet, alors vous pouvez vous rassurer, vous n’en faites clairement pas partie. Enfin, concernant le second groupe, celui-ci se manifeste souvent (mais pas exclusivement) chez de nouvelles personnes intéressées par le développement personnel ou bien la séduction.

Pour savoir si vous n’êtes pas en train de tomber dans un tel travers, il suffira tout simplement d’être honnête avec vous-même. Cette personne qui ose de manière exagérée, est-ce vraiment vous ? Dès lors vous pourrez rectifier le tir aisément.

Enfin, si vous arrivez à un stade ou l’action d’oser en vient à ressembler à du culot, sachez que cela fait également parti de l’apprentissage. L’aiguille d’une balance varie souvent entre les deux extrêmes avant de trouver sa position d’équilibre et c’est aussi le cas ici.

En conclusion, apprenez à trouver le courage d’oser et prendre l’initiative d’interagir avec votre entourage. Sachez mettre toute gêne ou honte de côté afin d’obtenir les réponses ou services que vous recherchez. C’est ainsi que vous renforcerez votre esprit d’initiative, votre leadership et, bien évidemment, votre charisme !

Sur ce, je souhaiterais conclure cet article avec une dernière question : Allez-vous oser écrire un commentaire et me dire ce que vous à inspiré cet article ?
Je vous mets au défi 😉

 Crédit photo : © pio3 – Fotolia

...et pour aller encore plus loin : => cliquez vite ici ! (une surprise de taille vous attend, vous allez aimer !)

Enfin, pour vous remercier : Téléchargez VITE cette formation offerte (d'une valeur de 197 €) :

Je télécharge vite cette formation >>

  1. Mirabelle

    Bonjour Nicolas,

    C’est vrai que l’on ose pas assez ! Et c’est dommage !

  2. Nicolas

    Heureusement, il n’est jamais trop tard pour commencer à oser 😉

  3. Haytham Deguise

    "Oser": c'est considerer l'autrui comme un membre de la famille, un voisin, un copain…pour le meilleur et pout le pire….

    • Nicolas

      c’est très bien dit 🙂

  4. Myriam mettoudi

    Bonjour Nicolas j ai trouvé Cet article genial concret et permettant aux personnes qui n osent pas, de prendre serieusement concience de cette difficulte et surtout comment y remedier. On ne vit qu une fois et ca serait dommage de passer a cote de notre propre reussite.et en tAnt que conferenciere dans ce domaine entre autre ca m a Donnee d autres horizons .donc merci

    • Nicolas

      Merci Myriam. Je suis également content d’avoir pu t’inspirer pour de prochaines conférences. D’ailleurs, si ce n’est pas indiscret, quels sont les thématiques de tes conférences ?

    • Myriam mettoudi

      Bonjour Nicolas je vois que mon message n est pas entierement passe donc je reitere:merci de vous interesser au contenu de mes conferences,soit,la construction de soi,la volonte, pourquoi avons nous du mal a aller jusqu au bout de nos decisions,qui est ce « je » qui decide et se refroidit des le le demain ou face.a la difficulte, qui est ce je ,ma personne,mon moi,pourquoi suis-je venue sur terre….? Le couple,les enfants…voila en tres general le titre merci

  5. Fabrice Meuwissen

    miaouuuu 🙂 s'il demande pas ses croquettes, il aura rien le chat !

  6. Clément

    Article génial comme d’habitude et qui change des habituels discours pompeux sur la prospection !

    • Nicolas

      Merci Clément 😀

  7. Arias Francois

    Bonjour et merci pour cet article . je fais partie de ceux qui n’hésitent pas a demander et qui ressentent dans la demande une sorte d’execrice de la solidarité . Toutefois il m’arrive de constater que ceux qui n’osent pas ont souvent le sentiment qu’il s’agit de quelque chose de dévalorisant . « Il est plus glorieux de s’en sortir tout seul » . Et cela peut même aller jusqu’à une demande de leur part de ne plus nous entendre faire la moindre demande . Or peut on demander encore a celui qui nous demande de ne plus le faire ? Dois je y voir un déni de charisme ? Globalement la réussite, sociale ou économique semble intervenir dans cette perception du charisme a laquelle vous faite allusion .
    Pour faire court et brutal un mendiant qui ne survit que du résultat de ses demandes (et il faut du « culot » pour demander de l’argent aux passants en temps de crise) n’est pas perçu comme charismatique !

    • Nicolas

      C’est un très bon exemple que celui du mendiant. En fait, ce qu’il est important de cerner c’est que « oser » est une composante contribue clairement au charisme, mais ce n’est pas la seule. Loin de là.

      Enfin, dans ce dernier cas, je ne parlerais pas de culot, car l’instinct de survie est plus important que tout le reste.

  8. Monbe Donal Guei

    je suis très ému par votre talent de pouvoirs expliquer et faire comprend sur se site tout me concerne et je ne manquer e plus de visiter se site car vous êtes comme un guide pour moi parce que actuellement je recherche le développement personnel parce que j ai 26 ans mais je croit avoirs garder les comportement d un enfant mais sachiez que je suis étudient en géographie merci d avance et mon vœux le plus chère c est mon développement personnel

    • Nicolas

      Merci 🙂

      Je pense alors que vous trouverez votre bonheur sur ce blog 😉

  9. Diallo Moudjitaba

    je suis fort seduis par votre maniere de voir les choses.c'est 1 grande chance d'avoir fais votre
    connaissance

  10. Gregory

    bonjour et merci pour votre article ,très bien expliqué étant d un naturel timide et faisant un métier ou je côtoie beaucoup de personne c est sur que j ai du louper beaucoup de chose . En tout cas je vais suivre vos conseil merci et j attend la suite bonne journée à tous

    • Nicolas

      Merci Gregory, je suis sûr que vous ne regretterez pas d’oser. 😉

  11. wildlene

    je suis contente par ton article, car il me touche profondement et me concerne. j’ai toujours peur d’oser et de demander. je crois qu’en suivant ce que tu as dit j’arriverai a developper mon charisme. Merci pour tous ces conseils.

    • Nicolas

      Très heureux d’avoir pu t’aider et t’inspirer 🙂

  12. Bertrand

    Je découvre votre site à travers cet article. Si les autres articles sont aussi clairs, je pense que vais souvent faire un tour par ici. Je suis justement en plein questionnement sur tout ça, oser demander, aller vers les autres surtout au niveau professionnel, dépasser ma timidité… Merci de m’aider dans ces questionnements 😉

    • Nicolas

      Avec plaisir 🙂

      De mon coté, je vous promets que les prochains articles seront aussi clairs et détaillés 😉

  13. Alex

    Bonjour,
    Quand j’étais plus jeune, j’osais rarement demander, et moi aussi j’ai manqué tout un tas d’opportunité. Et puis en observant une personne dans mon entourage qui elle osait presque tout et à qui cela réussissait, j’ai décidé de faire de même. Au final, qu’est-ce que l’on risque? Que ça marche tout simplement :-). Et le cas contraire, il n’y a pas mort d’homme 😉

  14. Hubert

    La Fayette avait pour devise quelque chose de très simple mais de tellement vrai: « Pourquoi pas? ». Un refus n’a jamais tué personne, donc pourquoi ne pas essayer quand même, si cela fonctionne c’est tout bénéfice! Merci pour cet article, j’espère qu’il aura convaincu beaucoup de monde à oser plus dans la vie.

  15. Myriam mettoudi

    Voila je reponds a nouveau a votre question car il me semblait qu elle etait passee:tout d abbord merci de vous interresser au contenu de mes conferences et soit voila qques titres :la confiance en soi, la volonte , la motivation, pourquoi je decide et je me refroidis aussi vite,qui est ce »je » qui decide ?,qui suis-je?pourquoi suis-je sur terre?quel est mon potentiel…. Le couple,c est quoi Aimer?les enfants nous font grandir… Merci

  16. Emmanuel Mvone Obiang

    Merci Nicolas pour tes conseils. Chaque jour, j'essaye de les mettre en pratique.

  17. Kassia

    Je ose vous dire merci pour votre blog. Bonne continuation.

  18. Nassima Assougdam

    QUI N'OSE RIEN N'A RIEN 🙂

  19. Greg@Confiance en soi

    Déjà, globalement, article bien écrit, complet et intéressant !

    Je n’avais pas forcément vu le lien entre oser demander et le charisme. Mais la démonstration est plutôt claire. Et le lien évidemment. Effectivement, il faut aussi trouver un juste milieu entre demander et trop demander.

    À l’inverse, il faut aussi savoir recevoir les demandes des autres 🙂

    Souvent, on n’ose pas demander par manque de confiance en soi. On ne s’estime pas suffisamment intéressant, on surestime l’autre, … Et on ne demande pas. Allez faire vers l’autre pour demander est un aussi excellent exercice pour travailler sa confiance et son aptitude à aborder et communiquer avec les autres.

    • Nicolas

      Tout à fait, c’est très juste. 🙂
      Demander, oser est intimment lié avec le développement de sa propre confiance en soi.

  20. simsim

    Oser ,c’est franchir tous les obstacles pour arriver à son but. Toutes mes félicitations vous avez très bien éclairci ce problème du manque de courage d’oser.

  21. tiko

    Bonjour et merci pour ce message.
    Prendre confiance en soi, avoir confiance en soi permet d’oser. Mais lorsqu’un être est fragilisé, la confiance n’est plus si spontanée. La peur est présente et la raison a bien du mal à maîtriser le réel. Lorsque l’on réfléchit et que l’on raisonne tout semble limpide mais lorsqu’il faut agir dans n’importe quelle situation alors le travail peut devenir laborieux. Merci

  22. Lupark

    Bonjour,
    Je pense avoir loupé une belle opportunité avec une belle femme pendant un séminaire sur deux jours. Je ne sais pas si j’aurais pu conclure mais le simple fait de ne pas avoir Osé me perturbe depuis quelques jours. Je sais que je dois me débarrasser de cette gène du regard des autres mais c’est compliqué…!!