Ce que 5 personnages célèbres peuvent vous apprendre sur la création d’habitudes

Article invité rédigé par Clément, auteur du blog Temps Action.

Si vous voulez installer une nouvelle habitude dans votre vie, alors ce qui suit va vous intéresser.

En effet, rien de tel que d’apprendre au chevet des plus grands.

Aujourd’hui, 5 personnages célèbres se sont invités à la table du blog Nicolas Pène.

Voici ce qu’ils ont à vous dire :

“En échouant à vous préparer, vous vous êtes préparé à échouer.”
Benjamin Franklin

Cette citation met en lumière l’importance toute particulière qu’il faut donner à la préparation.

C’est véritablement la première étape de toute création d’habitudes. La plus simple soit elle.

Pour vous donner toutes les chances de réussir votre défi, il vous faut d’abord éclaircir quelques points :

  • Quel est votre objectif précis ?
  • Quelle méthode ou stratégie allez-vous adopter ?
  • A quel moment devez-vous implémenter votre habitude ?
  • A qui allez-vous demander du soutien ?
  • Quels obstacles éventuels devrez-vous surmonter ?

Ce genre de questions vous permettra de vous lancer avec une préparation efficace.

Vous saurez où vous allez, de quelle manière et comment appréhender au mieux le défi que vous comptez relever.

Formula e=mc2/ Albert Einstein portrait with chalk on chalkboard and his famous formula.

“La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information.”
Albert Einstein

Aujourd’hui, nous avons la chance immense de pouvoir apprendre à peu près tout ce que nous voulons. Internet et les livres sont des outils formidables pour ça.

Mais le test grandeur nature est le seul qui fera de votre défi de création d’habitudes une réalité.

En dépit de toutes les belles théories et des pages de connaissances que vous pouvez engloutir, vous en apprendrez toujours plus par la pratique.

Bien sûr, il faut un plan pour démarrer, savoir comment procéder, étudier ceux qui ont réussi, mais c’est avec l’expérience qu’on progresse.

La pratique permet d’obtenir un feedback.

De vérifier si votre plan tient la route. De voir si le moment que vous avez choisi pour exécuter votre habitude est pratique pour vous. De vous assurer que ce changement vous apporte du positif dans votre vie.

Vous pourrez ainsi ajuster au besoin la façon dont vous faites les choses pour qu’elle colle au mieux à votre défi.

Et pour ça, l’expérience sera votre meilleur professeur.

« Les habitudes sont d’abord des fils d’araignées, avant de devenir des câbles. »
Brian Tracy

Une habitude demande du temps pour s’installer. Plusieurs semaines.

Au début, c’est comme un fil d’araignée.

Le lien qui vous unit avec votre nouveau comportement est fragile. Vous devez en prendre soin et faire preuve d’une attention de tous les jours, de régularité et de constance dans vos actions.

Si vous ne pratiquez pas régulièrement, que vous sautez votre tour à la moindre occasion, il risque de se briser.

Mais si vous tenez bon, alors jour après jour, ce lien se renforce. Les fils d’araignées se multiplient, s’enroulent entre eux et prennent peu à peu la consistance d’un câble en acier robuste.

Une fois l’habitude en place, vous n’avez plus besoin d’en prendre soin. Votre inconscient le fait pour vous, de façon automatique. C’est toute la magie du cerveau.

Je ne me décourage pas, car chaque tentative infructueuse qu’on laisse derrière soi constitue un autre pas en avant.
Thomas Edison

Thomas Edison aurait pu abandonner après la 50ème tentative. Ou après la 100ème tentative, ou même la 500ème.

Mais non. Cela n’a pas altéré son enthousiasme. Il a décidé de continuer, jusqu’au jour où après 1200 tentatives, il parvint à faire briller l’ampoule électrique.

Peu de gens peuvent se vanter d’une telle persévérance.

Vous, vous avez de la chance. Vous n’aurez pas besoin de vous y reprendre 1200 fois pour atteindre votre but. Enfin je l’espère !

Mais nous pouvons nous inspirer de son approche. Celle de l’inventeur, qui prend chaque échec comme une étape. Un pas en avant. Et non comme une expérience ratée.

Quand on veut créer une habitude, on procède par test. Si cette approche ne marche pas, on passe à la suivante. La suivante ne fonctionne pas non plus ? Très bien, on passe à la prochaine.

L’échec n’est pas une fatalité. Il fait partie de l’apprentissage. Il s’intègre dans l’expérience.

Nous commettons tous des erreurs, et ceux qui disent le contraire sont surement des cousins proches de Pinocchio. Ce n’est pas un drame, à partir du moment où on apprend de ces erreurs.

“La motivation vous fait débuter, mais c’est l’habitude qui vous fait continuer.”
Jim Ryun

Les premiers jours où on se lance dans un projet, dans quelque chose de nouveau, on est guidé par l’enthousiasme.

Mais à mesure qu’on avance, l’excitation du début s’estompe. En particulier quand on arrive sur un plateau où les résultats mettent du temps à voir le jour.

C’est à ce moment là que la consistance devient encore plus importante, car c’est le signe que les résultats se trouvent juste là. Derrière.

Dans cette situation, il est aussi difficile de s’en tenir à la motivation pour persévérer que de tenter de visser un meuble avec ses doigts.

Au contraire, en pensant dès le début du projet à créer une habitude qui soutient nos actions et qui nous permet d’avancer en continu, tout devient bien plus facile ensuite.

Cela démontre toute la puissance des habitudes. Pas seulement pour se lever tôt le matin ou pour arrêter de grignoter. Mais pour des projets plus grands et plus ambitieux aussi.

Comme l’écriture d’un livre par exemple.

Article rédigé par Clément, auteur du blog Temps Action, sur lequel il partage des techniques simples et concrètes pour améliorer pas à pas votre efficacité et faciliter votre organisation au quotidien.

Crédit photo : okolaa

...et pour finir, 3 liens fondamentaux à VITE regarder : En vous souhaitant une belle découverte 😉



 

9 comments

  1. Bonjour
    Tout dépend de sa nature…
    Ce qui est incontestable, c’est qu’on n’apprend que par la pratique. Einstein a bien raison, comme le forgeron.
    Concernant les habitudes, l’image du câble est à double sens… Car une habitude peut aussi vous freiner pour évoluer, et c’est très difficile à perdre, surtout si le câble est gros ! On le constate tous les jours…
    Les habitudes peuvent même finir par étouffer la motivation (et il est probable qu’Edison n’a persévéré que parce qu’il était motivé, pas par habitude…).

  2. Bonjour Pierre,

    Merci pour ce commentaire.

    Il est vrai qu’il peut être très difficile de perdre une mauvaise habitude ancrée depuis longtemps. Mais l’idée de l’article est vraiment d’utiliser ces principes pour créer de bonnes habitudes, qui nous sont utiles et servent à avancer. Ou pour remplacer celles qui nous desservent.

    Bien entendu, cela sera plus ou moins facile, et plus ou moins long selon l’habitude en question.

    Bonne journée.

  3. Bonjour Clement,

    Une nouvelle habitude a prendre est un travail sur le long terme (3 semaines pour moi). Il faut se battre un minimum pour l’acquérir mais ca en vaut la peine.
    Mon nouveau défi: me lever a 6.30am et me coucher a 10.30pm pour travailler sur mon projet de maniere organisée et planifiée sur un horaire fixe.
    Pas tous les jours facile de se lever tôt et de le respecter. Mais me rappeler pourquoi je me leve tot chaque matin m’aide beaucoup: reussir et developper mon business une bonne fois pour toute 🙂

    Bertrand

    1. Bonjour Bertrand,

      Très bonne idée de défi ! Et je vois que la motivation est là 🙂

      Tiens bon, car comme tu le dis, ça en vaut la peine !

      Merci pour ton commentaire.

      Clément

  4. Bonjour !

    Personnellement, une habitude me prend aussi trois semaines avant d’être « intégrée » dans mon train-train quotidien.

    Un excellent livre sur le sujet est le livre de Charles Duhigg « The Power Of Habits ».
    J’y ai appris énormément de choses (notamment que, une fois que nous avons intégré une habitude, elle ne part jamais totalement et reste active dans notre cerveau).

    Ce que j’utilise pour créer et « tracker » mes habitudes est une simple feuille excel avec l’habitude en abscisse et la date en ordonnée.
    Si j’ai réalisé, dans la journée, l’habitude que je veux implémenter dans ma vie, je mettrai une pastille verte.
    Sinon, je mettrai une pastille rouge.

    Ca marche vraiment, vraiment bien 😉

    -Kevin

    1. Bonjour Kevin,

      Merci pour ton commentaire !

      En effet, le livre de Charles Duhigg est très intéressant.

      Et le fait de faire un suivi de la progression de ton habitude est une excellente chose ! Ca permet de marquer le coup et de voir sur le papier le nombre de jour d’affilée où on est passé à l’action. Et ça, c’est très bon pour persévérer !

      Clément

  5. L’aventure de Thomas Edison avec les tentatives me fait penser mille fois à mon passé et surtout aux pas mal d’opportunités que j’ai ratées par manque de persévérance.
    Merci pour cet article de qualité.

    1. bonjour Mima,

      Merci beaucoup pour ce commentaire 🙂

      Il est vrai qu’on a pas toujours la persévérance d’aller jusqu’au bout des choses. Mais il n’est jamais trop tard ! Et les habitudes et l’implémentation pas à pas sont là pour nous aider. Mieux vaut en faire un peu chaque jour et entretenir l’élan que de s’essouffler et… manquer de persévérance.

      Bonne soirée.

      Clément

Comments are closed.