menu
 Nicolas Pène - Stratège en Influence et Persuasion

Bienvenue :-)

Pas de panique, l'article que vous voulez lire se trouve ci-dessous, mais avant j'ai un petit cadeau pour vous...

Je vous donne GRATUITEMENT mes secrets d'expert en PNL et Persuasion pour apprendre à :

Convaincre n'importe qui très facilement !

Cliquez ici pour appliquer vous aussi les techniques des pros... et obtenir les mêmes résultats qu'eux !

Voici ce que vous allez apprendre :

Cliquez vite sur ce lien pour découvrir TOUT ça... et bien plus encore ;-)

Je découvre maintenant les secrets des pros !

...maintenant, place à l'article :

Les 2 pièges à éviter pour ne plus abandonner une nouvelle activité

activité dessin

De nouvelles activités à initier, de nouveaux défis à mettre à place, n’est-ce pas enthousiasmant ?

Je ne sais pas si c’est le cas pour vous, toujours est-il, en tant que grand scanneur, j’éprouve toujours un fort engouement à l’idée de mettre en place de nouvelles activités. Il faut dire que la nouveauté porte en elle ce petit côté séduisant qui a la particularité de nous attirer tel un aimant (à supposer pour cette image que nous soyons composé de fer, bien évidemment :) ).

Cependant, comme toutes nouvelles initiatives, rares sont les activités qui dépassent le stade des premières semaines voire pire, des premiers jours.

Est-ce dû à un manque de motivation ou de persévérance de notre part ? Pas forcément et les causes de nos échecs se trouvent souvent cachées aux travers de deux grands pièges que nous oublions d’éviter.

Découvrons donc ensemble quels sont-ils et surtout comment les éviter.

Le premier piège :

Le premier et plus grand piège aux nouvelles activités n’est pas la persévérance mais le temps ou, plus précisément, le temps octroyé à notre nouvelle occupation.

Et justement, ce dernier mot en dit long sur le problème car il souligne la notion d’octroyer du temps à notre occupation. Seulement voilà, dans nos quotidiens overbookés, nous oublions bien souvent de libérer la place pour les nouvelles activités.

Imaginez un agenda journalier remplie à rabord de tâches à faire du lever au coucher sur lequel vous souhaiteriez ajouter votre toute nouvelle activité de peinture. À moins de prévoir celle-ci entre 23 heures et 1 heure du matin, cela semble difficile à concevoir.

Or, rogner nos heures de sommeil n’est pas non plus une bonne idée. Alors, que faire pour ajouter nos nouvelles activités dans un agenda déjà bien surchargé ?

La réflexion se déroule d’elle-même : en éliminant d’autres activités et ainsi débloquer du temps supplémentaire.

À ce premier piège qui est le manque de temps pensez à débloquer du temps pour votre nouvelle occupation et ce, avant même de la démarrer. Si vous êtes réellement motivés vous trouverez du temps à accorder à celle-ci.

Sans nous en rendre compte, nous consacrons parfois trop de temps à des activités peu utiles voire même totalement désuètes.  Prenez le temps de parcourir l’enchaînement d’une journée type afin de découvrir ces mangeurs de temps inutiles.

Le second piège :

Le second piège s’inscrit dans la lignée du premier et de nos problématiques autour du temps.

En effet, bien que nous ayons pris garde de débloquer du temps pour notre activité cela n’est pas suffisant car vient maintenant se poser la question du quand ?

Débloquer du temps n’est donc qu’une première étape, il est maintenant nécessaire d’établir quels sont les meilleurs créneaux pour réaliser notre activité.

Suite à la résolution du premier piège, cela semble aller de soi mais, ne nous y méprenons pas. En effet, notre objectif n’est pas de simplement débloquer du temps pour notre activité mais d’en faire une activité régulière et pérenne. Pour cela, il est important de trouver les bons créneaux horaires et, plus encore la bonne fréquence.

Comme un bon compositeur, vous devez trouver la bonne note pour démarrer ainsi que le rythme adéquat : Trop vite et vous ne tiendrez pas la cadence, trop doucement et vous vous lasserez.

Par la suite, vous pourrez bien entendu ajuster voire complètement modifier l’horaire et la fréquence de votre activité, cependant prenez bien soin de commencer dès le départ à prendre en considération cette problématique.

Gardez bien en tête ces deux pièges ainsi que les solutions pour les éviter. Dès lors, vous pourrez vous concentrer plus sereinement et par la suite préserver votre motivation sur ces nouvelles activités qui vous tiennent tant à cœur.

Photo : Dia

Vous appréciez les conseils prodigués dans cet article ?

CLIQUEZ vite sur sa tête pour en savoir plus GRATUITEMENT :

  1. caroleduboismedium

    bonsoir, du temps et le gerer pour une activité voila bien dit car je confirme, on s’éparpille…on tourne en rond ! faire d’une priorité une grande priorité et oser s’aventurer dans le NON ferme et définitif pour avancer .
    Utiliser le temps comme allié, non comme ennemi de la fatigue au stress , comptabiliser le temps au temps sans exagération, merci ..

  2. Nicolas

    Avec plaisir Carole :-)