menu
 Nicolas Pène - Stratège en Influence et Persuasion

Bienvenue :-)

Pas de panique, l'article que vous voulez lire se trouve ci-dessous, mais avant j'ai un petit cadeau pour vous...

Je vous donne GRATUITEMENT mes secrets d'expert en PNL et Persuasion pour apprendre à :

Convaincre n'importe qui très facilement !

Cliquez vite sur ce lien pour découvrir vite TOUT ça :

Je découvre maintenant les secrets des pros !

Comment atteindre un résultat de façon optimale ?

Nous diriger d’un point A vers un point B et, de fait, atteindre un résultat de façon optimale n’est pas aussi trivial qu’il n’y parait. En effet, quelque soit la taille de votre projet, vous vous retrouverez régulièrement confronté à une multitudes de tâches gravitant autour de ce dernier.

Parmi, ces tâches, nous pouvons en identifier différentes variétés : les indispensables au projet, les imprévus, les à côté, les projets parallèles, les petits plus, les taches inutiles… Ces dernières étant les pires car, n’étant jamais clairement identifiées sous leur véritable nature (de tâche inutile), elles peuvent nous faire perdre un temps précieux.

Outre, ce dernier cas, il est important de noter que, une fois notre projet lancé, dans le feu de l’action, il sera difficile d’identifier dans quelle catégorie pourrait se loger telle ou telle tâche. Pourtant, ce travail sera bel et bien nécessaire mais, ce n’est pas le sujet traité aujourd’hui.

Dès lors, revenons au véritable objectif : Atteindre de façon optimale notre résultat final !

Quel est le chemin optimal pour arriver à votre résultat ?

atteindre un résultat de façon optimale

Comme vous pourrez aisément le constater, le chemin le plus rapide pour aller d’un  point A vers un point B n’est autre que la ligne droite. Ainsi, pour en revenir à votre projet, il est important d’éviter de détourner votre route et passer par un point C éloigné de votre trajectoire optimale (et encore moins faire un détour chez l’ami D ou son compère E).

Pour cela, inspirons nous des méthodes utilisées par de grandes entreprises du net comme par exemple Twitter ou 37Signals. Lorsque ces compagnies sortent un produit, leur objectif principal est, avant tout chose, de sortir une première version le plus rapidement possible (les fameuses beta). Ainsi, les fioritures et fonctionnalités avancées auront tout le temps d’être implémentées plus tard.

Rien ne vous oblige à diffuser votre travail sous sa version la plus épurée. Cependant, dans votre façon de travailler, essayez autant que possible d’arriver à un premier résultat et ce, le plus rapidement possible. Prenez la ligne droite allant de A vers B ! Par la suite vous aurez tout le temps de régler les tâches secondaires mais pour l’instant, l’important est d’arriver au plus vite à ce que l’on pourrait nommer la version beta de votre projet !

N’oubliez pas, le chemin optimal entre le départ en A et l’arrivée en B est la ligne droite. Une fois arrivé au point B, vous aurez tout le temps pour étoffer votre projet.

Par conséquent, il ne reste plus qu’à foncer ! ;)

Pour finir sur un point important : Vous souhaitez aller plus loin dans la définition d’objectifs et la recherche du chemin optimal, je vous invite à lire rapidement mon tout dernier livre numérique : Objectif Lune ! La méthode pour réussir tous vos Projets

Crédit photo : shoothead – Flickr

Vous appréciez les conseils prodigués dans cet article ?

CLIQUEZ vite sur sa tête pour en savoir plus GRATUITEMENT :

  1. Julien | thelifelist

    Ce principe fonctionne parfois, mais je ne suis pas d’accord avec la version béta pour l’ensemble les corps de métier. Je pense typiquement qu’un livre doit être sorti en version finale, il en va de même pour un film ou n’importe quelle oeuvre artistique / de contenu. Qui irait voir la version post montage de star wars 3D au cinéma?

  2. Nicolas

    Tout à fait. Je me suis peut-être mal exprimé sur l’article.

    Ce que je voulais dire n’était pas tant de sortir une version beta mais, d’y arriver soi-même rapidement.

    Par exemple, pour le cas d’un livre (que je connais bien ^^), écrire la version draft en entier le plus rapidement permet d’y voir bien plus clair et soulager pas mal de poids.

    Ensuite, je te rejoints sur le fait de continuer à travailler sur le projet et rajouter chapitres et paragraphes manquants ainsi que toutes améliorations grammaticales et syntaxiques avant de sortir quoi que ce soit (et éviter de diffuser un résultat médiocre). Cependant, si tout ce travail de détail avait été fait pendant l’écriture du draft/béta/brouillon, il aurait grandement alourdi la charge et mis à mal la motivation.

  3. samuel

    meme les mathématiques nous apprennent que le chemin le plus court entre deux points est la ligne droite.

    J’aime cette notion de version bêta. En fait, avoir rapidement une base sur laquelle on peut s’appuyer est importante, tandis que partir de rien pour atteindre l’idéal est quelque peu illusoire, voire utopique