Richard Branson et les secrets du succès de Virgin

Quel est le secret de Virgin ? – seconde partie

Richard Branson et les secrets du succès de Virgin

Lors du précédent article, nous avons découvert ensemble quelle particularité permis à la marque Virgin de réussir sur des domaines aussi nombreux que variés. Cette capacité, ce résume simple : Une cohérence dans les valeurs de Virgin.

Aujourd’hui, comme promis, nous allons répondre à la seconde question laissée en suspend : Comment sont choisis les domaines d’activité de la marque Virgin et qu’est-ce qui en fait son succès ?

Lorsque l’on désire entreprendre, le choix du créneau sur lequel l’on souhaite se lancer n’est jamais évident. Généralement il est sélectionné en fonction de nos domaines de compétences et des solutions que nous pouvons apporter à un type de demandes. Dans cette continuité, nous pouvons également rencontrer un autre facteur de décision qui n’implique pas forcément d’avoir une quelconque expertise.

Ce second cas est représenté par l’ensemble des entrepreneurs qui ont choisi de se lancer sur un certain créneau afin de répondre à un problème auquel ils ont été confrontés personnellement. De ce problème, l’entrepreneur y découvre un réel besoin pour lequel il décide d’apporter sa propre solution.

Pour en revenir au cas Virgin, au vu de la pluralité des secteurs abordés il est difficile de trouver le véritable liant entre chaque société et pourtant, il existe bel et bien. Pour mieux le comprendre, il nous faut tout d’abord revenir sur le parcours entrepreneurial de Sir Richard Branson.

Au commencement de Virgin, ou plutôt Virgin Music était un magasin de disques. Peut de temps après la création de cette entreprise, Richard Branson eu l’idée de créer un studio d’enregistrement afin d’aider des artistes indépendants. Ainsi, après avoir vu défiler de nombreux jeunes musiciens dans son studio et surtout frustré de constater le potentiel de grands talents gâchés par la difficulté de trouver un label, il décida de créer son propre label indépendant : Virgin Records (sous lequel seront produits quelques petits groupes tels Sex Pistols, Culture Club ou bien The Smashing Punpkins)

Dans les années 80, l’arrivée sur le marché du VHS et surtout des cassettes audio (avec notamment la possibilité de copier un album sur cassette vierge) chamboula l’industrie des médias. Crise de l’industrie musicale (tiens ça me rappelle quelque chose) ou nouvelles opportunités, Richard Branson décida de choisir cette seconde option en créant Virgin MegaStore…

À la tête d’une multinationale, Sir Branson fut depuis de nombreuses années obligé de voyager régulièrement. Insatisfait par les services et tarifs proposés par les différents acteurs de l’industrie des transports, nous comprenons mieux pourquoi il décida de lancer différentes compagnies d’avions telles Virgin Atlantic ou Virgin Blue ainsi que Virgin Train pour les transports ferroviaires.

Au vu de ces quelques exemples, il est donc clair que le lien entre ces diverses sociétés n’est autre que le désir de Richard Branson à trouver des solutions à des problèmes ou besoins auquel il fut confronté. Bien que cette règle ne soit pas obligatoirement présente sur tous les projets de la marque, elle permet cependant de mieux comprendre les différentes ramifications du groupe Virgin.

Ainsi, nous pouvons mieux saisir en quoi, la confrontation avec le véritable besoin de l’entrepreneur et sa résolution par le biais d’une création d’entreprise peut contribuer au succès de cette dernière. Dans chaque cas cités précédemment, ce fut la confrontation à un problème concret et surtout personnel qui poussa Richard Branson à trouver la solution la plus adapté.

Dans cette configuration, il se trouve aussi bien au cœur du marché que de ses propres besoins, voilà entre autre pourquoi il y répond si bien.

Certes, un travail de fond, une bonne expérience en temps que chef d’entreprise ainsi qu’une marque possédant de fortes valeurs contribuent énormément à ce succès. Cependant, la présence d’un marché ainsi qu’un besoin que l’on peut soi-même palper sont deux facteurs capitaux pour porter une entreprise au plus haut. Preuve Virgin à l’appui.

Crédit photo : elod beregszaszi – Flickr

...et pour finir, 3 liens fondamentaux à VITE regarder : En vous souhaitant une belle découverte 😉



 

10 comments

  1. Bonjour Nicolas,
    J’attendais cet article avec impatience, Richard Branson est pour moi un entrepreneur modèle. Je vais acheter un de ses livres, en aurais-tu un à me conseiller ? Son autobiographie peut être ? ou « Réussir… et après » ? ou un autre ?

    Merci 🙂

  2. Bonjour Nicolas,

    Ton article est très intéressant, on comprend mieux le cheminement de la marque au travers de tous ses domaines d’activité.

    C’est fascinant de voir qu’il ne s’est pas contenté des services déjà existant qui ne lui convenait pas, ou du moins pas au niveau de ses exigences, et en a fait un véritable business.

    Certaines choses qui paraissent si compliquées au plus grand nombre ne l’est apparemment pas pour une poignée d’entrepreneurs.

    Comme Alex, as-tu des lectures à recommander à son sujet ?

    Bonne journée.

    Clément

  3. Hello,

    Un bouquin que je peux vous recommander chaudement est « Réussir… et après » où il partage un bon nombre d’expérience qu’il a vécu en temps qu’entrepreneur. Une vrai mine d’or ce livre 🙂

Comments are closed.