menu
 Nicolas Pène - Spécialiste en Ennéagramme & Lecture de Personnalité

ATTENTION : Avant de lire cet article, cliquez sur le bouton rose (j'ai un cadeau pour vous) :

Cliquez ICI pour découvrir votre Surprise ;-)

Stratégie offensive, défensive ou mixte… Laquelle devriez-vous choisir ?

La stratégie est une discipline présente dans de nombreux domaines. Apparue initialement au travers des arts militaires, cette notion de stratégie apparait aussi bien au travers des sciences économiques, la politique, l’entrepreneuriat voire même les mathématiques (via la théorie des jeux).

Pour être plus clair, la stratégie peut se cacher partout et bien appliquée, avoir un impact positif très fort dans votre vie. Que ce soit pour la mise en place d’une nouvelle habitude, le développement d’un projet entrepreneurial, l’organisation d’un évènement, une compétition sportive, l’achat d’un appartement ou bien la gestion de vos finances personnelles. En usant de la bonne stratégie, vous pourrez démultiplier vos résultats et changer radicalement la donne.

Seulement voilà, quelle stratégie mettre en place dès que vous souhaitez exceller dans un domaine ou surmonter une difficulté ? Plutôt une stratégie offensive ou bien une stratégie défensive ?

Pour le savoir, étudions ensemble les avantages et inconvénients de ces différentes stratégies que sont : l’attaque, la défense et l’équilibre !

Mais juste avant cela, il est important de clarifier un point important. Tout au long de cet article et, pour toute définition de stratégies, nous allons régulièrement évoquer la présence d’un ennemi à vaincre.

Ne prenez pas ce terme au sens littéral du terme ! Votre adversaire ne sera que bien rarement une personne physique. En effet, bien souvent cet ennemi aura une nature et une forme beaucoup plus secrète. Cet ennemi peut par exemple être vos peurs, des embûches à franchir, la procrastination ou bien, tout simplement vous-même.

Ainsi, avant d’établir votre stratégie, définissez clairement quelle est la véritable nature de votre ennemi. Il y a de grandes chances pour que son vrai visage et sa réelle nature soient bien plus subtiles qu’il n’y parait.

Voilà, ce point étant éclairci, passons sans plus attendre au premier type de stratégies.

Quelle Stratégie ?

Stratégie offensive :

« Veni, vidi, vici »
Jules César

Je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu ! Telles furent les paroles de Jules César après avoir remporté la bataille de Zéla avec une rapidité fulgurante ! Un succès aussi grand que rapide, voilà un beau résultat qui pourrait poser les bases et avantages d’une stratégie offensive.

Réussir vite et bien ! Ça fait presque rêver ! Pourtant ce type de résultats est bel et bien réalisable en déployant une stratégie offensive. Oui, mais voilà, comment faire ?

Comment déployer une stratégie offensive ?

Pour y arriver, il vous faut connaître l’un des maîtres mots lié à une telle stratégie : l’agressivité !

Pour mener une stratégie offensive, vous devez oser, prendre des risques, attaquer le premier et, mener des assauts puissants, mais également rapides. C’est en cela que vous devez user d’agressivité.

Soyez apte à vous lancer le plus rapidement possible, même si vous ne vous sentez « pas encore prêt ». Puis, une fois lancé, attaquez, attaquez et… attaquez, encore et encore.

Telle une équipe de football, mettez en place une formation offensive (en 3-4-3 par exemple) et multipliez les occasions de buts. Tel un joueur de poker, relancez régulièrement et sachez mettre la pression. Ou, dans un autre genre, soyez tel un créateur de startup qui multiplie les appels de pieds envers les banques et investisseurs pour financer son projet.

La puissance de vos attaques, leur rapidité et leur fréquence seront les clefs d’une stratégie offensive réussie.

« Pour avancer irrésistiblement, attaquez les points faibles de l’ennemi. »
Sun Tzu – L’art de La Guerre

Inconvénients et risques d’une stratégie offensive : Icare s’y est brulé les ailes

Une stratégie offensive vous permet d’atteindre des résultats impressionnants et ce rapidement. Si vous regardez bien autour de vous, vous pourrez trouver quelques exemples de succès fulgurants.

Cela donne vraiment envie, d’agir de la sorte et adopter cette fameuse stratégie offensive afin que vous aussi, vous puissiez réussir. Seulement voilà, outre les difficultés à déployer une telle stratégie, il est important de savoir que celle-ci n’est pas sans risques.

Car oui, pendant que vous mettez toute votre énergie à attaquer, qui va vous défendre ?

Là est le véritable talon d’Achille de toute stratégie offensive : la défense. En effet, celle-ci est extrêmement fragile. De plus, en tentant de passer à l’action rapidement, vous n’aurez pas le temps de déployer des bases suffisamment solides pour vous protéger. Dès lors, la moindre erreur peut devenir fatale.

Comme moi, je suis sûr que vous avez en tête des exemples de succès fulgurants qui furent aussi éclatants qu’éphémères. Il y a de grandes chances pour que ces résultats soient le fruit de stratégies offensives (calculés ou non) réduites à néant.

En résumé, si vous voulez utiliser une telle stratégie, soyez très vigilant là-dessus.

Stratégie défensive :  apprendre à se défendre

« Les hommes prudents savent toujours se faire un mérite des actes auxquels la nécessité les a contraints.»
Nicolas Machiavel

Vous craignez que les risques d’échecs soient trop importants en déployant une stratégie offensive ? Vous ne vous sentez pas l’âme d’un guerrier agressif ?

C’est tout à fait compréhensible et, soyons honnêtes, les stratégies offensives ne sont pas faites pour tout le monde. Par conséquent, peut-être serait-il plus intéressant pour vous de mettre en place une stratégie défensive.

Qu’est-ce qu’une stratégie défensive ?

Comme vous pourrez vous en douter, la stratégie défensive est focalisée essentiellement sur… la défense !

Mais attention aux malentendus, ici nous parlons de défense et non de passivité ! Cette stratégie implique que vous soyez tel un mur incassable, mais un mur qui avance, lentement, mais surement vers son objectif. Vous saisissez l’image ?

Cette stratégie a pour objectif de fatiguer votre ennemi et vous parer à toutes éventualités.

Ainsi, tout comme la mise en place d’une stratégie offensive est liée au mot « agressivité », la stratégie défensive à également un terme approprié : la patience !

Oui, la stratégie défensive est l’alliée du temps et, pour la maitriser, il vous faudra faire preuve de persévérance. Dès lors, vous allez user votre ennemi, jusqu’à ce qu’il fasse l’erreur fatidique !

Pour vous donner une idée, imaginez un boxeur professionnel jouant la défense et fatiguant son adversaire pour gagner. Dans un tout autre domaine, vous pouvez imaginer une stratégie défensive au travers d’un investisseur optant pour des investissements à long-terme plutôt que de se risquer à des opérations sur le court terme. Enfin, pour reprendre l’exemple du poker, une stratégie défensive se traduirait par un jeu fermé où les rares mises ne seraient pas placées au hasard.

« Bien connaître pour mieux défendre. »
Gérard Haas

En résumé, si vous souhaitez investir sur le long terme et que la patience fait partie de vos vertus, alors les stratégies de type défensives sont faites pour vous. 😉

Inconvénients et risques d’une stratégie défensive : On t’attend !

L’inconvénient d’une telle stratégie est justement lié à ses propres attentes : le temps !

Dans les premiers temps, il vous faudra beaucoup de patience et beaucoup d’énergie pour très peu de résultats. C’est ingrat et frustrant, mais nécessaire pour développer une stratégie défensive digne de ce nom.

De plus, le fait de ne pas voir ces résultats rendra l’évaluation de votre stratégie difficile. Avez-vous fait ce qu’il faut ou pas ? Cette question sera difficile à répondre et, si vous vous trompez, vous pourrez passer énormément de temps dans l’erreur sans même le savoir.

Stratégie mixte : entre attaque et défense

Nous venons de le voir : avoir la lance la plus perçante du royaume (stratégie offensive) ne vous protègera pas d’une attaque surprise. De plus, avoir le bouclier le plus solide (stratégie défensive), par son poids, limitera votre mobilité.

Dès lors, pourquoi ne pas faire un compromis et vous armer d’une arme moins puissante, mais plus légère et d’un bouclier moins solide, mais ne limitant pas vos mouvements. C’est ainsi que muni d’une épée à une main et d’un petit bouclier, vous voilà fin prêt à passer à l’action avec la mise en place de ce que nous appellerons alors une stratégie mixte.

« Il est aussi noble de tendre à l’équilibre qu’à la perfection ; car c’est une perfection que de garder l’équilibre. »
Jean Grenier

Qu’est-ce qu’une stratégie mixte ?

Et bien c’est tout simplement le compromis idéal entre une stratégie défensive et une stratégie offensive. Ici, vous allez rechercher l’équilibre des forces. Comment ? En sachant attaquer sans pour autant négliger les défauts de votre cuirasse.

Voilà donc une stratégie idéale me direz-vous ! Et bien, non ! Pas forcément !

Inconvénients et risques d’une stratégie mixte : Ce plat est trop tiède

À vouloir exceller dans bon nombre de choses, on finit par n’exceller dans rien. C’est également vrai ici.

En choisissant une stratégie mixte, vous ne serez jamais aussi protégé qu’une personne choisissant une stratégie défensive. De même, vous ne serez jamais aussi agressif et percutant que si vous optez pour une stratégie offensive.

En résumé votre stratégie sera tiède. Moyenne dans de nombreux domaines, mais excellente nulle part. Ainsi, la lance la plus puissante du royaume pourra sans difficulté transpercer vos défenses (si elle vous attaque) et, vous essuierez probablement un échec en voulant briser le bouclier le plus solide du royaume.

Attention ! Que l’on soit bien clair, ces inconvénients ne remettent nullement en cause l’intérêt d’une stratégie mixte. Ils en exposent juste les limites.

Stratégie offensive, défensive, mixte… que choisir ?

En constatant les inconvénients de chaque stratégie, on pourrait vraiment se demander : Quelle est la meilleure ?

Et bien la réponse est simple : aucune… ou plus exactement toutes sont bonnes !

Comme vous l’avez remarqué, pour être correctement appliquée, chaque stratégie requiert ses propres compétences. En fonction de votre état d’esprit, vos besoins, vos compétences et surtout, de vos « ennemis », vous serez forcément plus attiré par telle ou telle stratégie.

Ensuite, le plus important pour vous consiste à savoir vous adapter aux circonstances sans changer radicalement votre stratégie au moindre coup de vent. Le maître mot à connaitre ici est : l’adaptabilité !

« Si tu savais changer de nature quand changent les circonstances, ta fortune ne changerait point.  »
Nicolas Machiavel – Le Prince

Know your enemy !

 Enfin, je conclurai cet article sur un dernier point important : connaitre votre ennemi. En effet, le plus important dans vos choix stratégiques sera de bien connaitre vos adversaires (ou obstacles) ainsi que votre sujet afin d’appliquer la stratégie adéquate. C’est ici que vous trouverez la meilleure stratégie !

 » Connais ton sujet, connais ton adversaire, et alors,
tu connaîtras ta stratégie. »
Nicolas Pène

Voilà, nous avons maintenant bien dégrossi le sujet. Fort heureusement, il reste encore beaucoup à dire en matière de stratégie et si le cœur vous en dit, je pourrais vous écrire beaucoup d’autres articles sur le sujet. Pour ce faire, il suffit simplement de me le demander. 😉

En attendant, je vous laisse me dire en commentaire quelle est votre type de stratégies préféré et comment vous l’appliquez à votre vie ?
Alors, dites-moi, êtes-vous plutôt stratégie offensive, défensive ou mixte ?

Crédit photo : © pio3 – Fotolia.com

...et pour aller encore plus loin : => cliquez vite ici ! (une surprise de taille vous attend, vous allez aimer !)

Enfin, pour vous remercier : Téléchargez VITE cette formation offerte (d'une valeur de 197 €) :

Je télécharge vite cette formation >>

...et enfin, pour plus de conseils :
Rejoignez-moi sur Snapchat, pseudo : nico.pene

snapchat 2

  1. Clément

    Pour approfondir les stratégies issue de la guerre à utiliser dans la vie quotidienne, le livre de Robert Green – Power, les 48 lois du pouvoir, est juste génial !

  2. Nicolas

    Salut Clément et merci pour ton commentaire. J’ai beaucoup entendu parlé de ce livre et son auteur, par conséquent il va falloir que je le rajoute à ma liste interminable de « à lire ». 😉

    Tu as eu l’occasion de lire d’autres livres de Robert Green ?
    Il me semble qu’il avait aussi écrit un bouquin avec 50 cents.

  3. Argancel

    Belle manière de traiter ce sujet, avec des références historiques bien choisies 🙂

    Tu nous demande quelle stratégie on adopte, mais tu ne nous a pas décrit la tienne 😛

    Pour ma part, je me suis brûlé les ailes à maintes reprises, et j’ai été trop mou à maintes reprises. lol
    Qu’en penses-tu ?

    Je crois que l’on aurait tort de se limiter à un style particulier, même si de notre histoire, il ressortira immanquablement une tendance.

    Par contre pour moi il faut toujours maintenir une certaine tension dans sa vie pour pouvoir naturellement évoluer et développer ses capacités.
    @+

    • Nicolas

      Hello Argancel.

      C’est vrai que je ne décrit pas ma stratégie. En effet, parfois, une bonne stratégie implique de ne pas trop en dire. 😉

      En fait, tu résumes bien l’idée que j’avais initié dans l’article. Le choix stratégique dépend autant de la personnalité que du contexte. De même, le facteur temps est également à prendre en compte car, par exemple, pour une stratégie offensive, il faudra savoir être réactif rapidement et régulièrement.

  4. Dominique [Projet changer de vie]

    Bonjour Nicolas,

    Comme tu nous le dis si bien, la stratégie pour laquelle on opte dépend du contexte, de la conjoncture, du temps que l’on dispose, des moyens.
    Ne peut-on pas déployer une stratégie offensive tout en étant par moment sur la défensive. Ou vice versa, être sur la défensive et faire confiance au temps tout en attaquant son adversaire à des moments précis, ceci bien défini dans une stratégie à long terme.
    j’ai personnellement adopté cette dernière combinaison.

    Dominique

  5. Nicolas

    Oui tout à fait : être sur une stratégie offensive n’empêche pas d’être défensif à certains moment et vice et versa. En fait c’est plus la tendance générale d’une stratégie qui sera soit : offensive, défensive ou mixte.

  6. caty

    Bonsoir,

    La stratégie offensive me semble celle a utiliser en priorité, en visant la lune on atterrit toujours sur les étoiles et en se brûlant les ailes, on peut toujours se relever.Il me suffit de mesurer le risque pour être raisonnable et d’avoir le bon timing.
    l’article est intéressant, merci

  7. Nicolas

    C’est une belle façon de voir les choses 😉
    Ici, tout est question de dosager des risques comme tu le dis si bien.

  8. bounoua

    La stratégie ne se programme pas à l’avance
    selon le sujet,la conjoncture,les moyens,le
    statut & autres,l’homme ou la femme arrivent à leurs fins en combinant plusieurs facteurs de réussite.
    Il faut avoir les moyens de sa politique &
    agir selon sa propre stratégie.

  9. bounoua

    La vie n’est pas une succession d’évenements dû au hasard,les acquis,&
    les expériences jouent un rôle importants
    Il faut pas tout standardisé,car l’homme
    ou la femme à horreur d’êtres dans un moule.
    La liberté de pensée exige une reconnaissance de soi & d’autrui.

  10. bounoua

    Définir c’est mourir.
    La stratégie peut être défensive -offensive
    mixte,elle dépend des moyens qu’on possède
    (argent-matériels-relations).
    Parfois la fin justifie les moyens.
    Chaque stratégie est personnel & c’est le résultat qui compte.

  11. Nicolas

    Bien sur que chaque stratégie est différente et qu’il n’y a pas du tout ou rien. C’est ce que j’explique clairement dans cet article. En traitant de stratégie offensive, défensive ou mixte, ce que j’explique c’est que ce sont des grandes tendances propres à chacune.

    Par contre, la stratégie se prépare et se planifie, puis… s’ajuste selon les situations.

  12. Natasha

    Bonjour Nicolas, j’ai découvert votre site récemment et le trouve très intéressant. Pour ma part, je pense qu’une stratégie défensive, voir mixte est un excellent début, afin de pouvoir évaluer la situation. Ayant posé mes pierres et étant en phase finale pour arriver à la réalisation, je vais passer à l’offensive. Le temps ma permis d’avancer doucement, mais sûrement, mais aujourd’hui le facteur temps n’est plus le même et m’oblige à passer à une stratégie plus agressive. Je fonce, malgré tout avec un casque… J’ai horreur de m’encoubler et de perdre du temps, lorsque je suis lancée… L’impatience est bien un de mes défauts.. mais aussi une grande qualité.. qui repose sur une réactivité…. Est-ce que ce doux mélange convient à une stratégie bien personnelle.. ?

  13. Nicolas

    Natasha : c’est très bien vu pour ce qui est des stratégies défensives et mixtes. Il vrai que lorsque l’on démarre un nouveau projet, on a pas forcément l’assurance nécessaire pour faire preuve « d’agressivité ». Du coup, cela permet de bien se construire et développer de bonnes bases.

    Je pense que votre stratégie personnelle semble bien établie, oui 🙂
    Pour ce qui est de l’impatience, je suis entièrement d’accord, là où beaucoup voient un défaut, j’y vois également une qualité et un atout pour avancer rapidement. 😉

  14. Henintsoa

    Article très intéressant.

    Bonjour,

    Personnellement, il n’y a que la stratégie offensive qui me réussit. C’est en attaquant qu’on apprend les points faibles de l’ennemi rapidement et de nous réajuster en conséquence. S’il faut de la patience alors je feindrai la patience mais tout en étant offensif. Et surtout, il y a moins de risque que la peur réussisse à avoir raison de nous.

  15. Ether Domino

    Bonjour ! Je viens par hasard de découvrir votre site en cherchant des attaques possibles pour un jeu 😉 et je le trouve très bien construit ! Je ne sais pas encore quelle est ma stratégie mais la défensive est celle qui m’attire le plus ^^
    Étant très changeante il est possible que je passe d’une stratégie à l’autre au gré de mes humeurs…
    Y’a t-il un moyen de ne pas se faire déstabiliser par son propre caractère et d’en utiliser toutes les facettes ?
    C’est ce que je cherche depuis longtemps mais je voudrais avoir différents avis…

  16. Nicolas

    Merci Ether.

    Pour répondre à votre question, il est bien possible d’utiliser votre caractère et votre originalité à votre avantage.

    Peut-être que cet article pourra vous y aider :
    http://nicolaspene.fr/le-mouton-noir-l-attaque-des-clones/

  17. [email protected] d'internet

    Salut Nicolas,

    je pense qu’une autre limite de la stratégie offensive c’est qu’on s’épuise très rapidement lorsqu’on atteint pas le but désiré.

    On a beau attaquer et même marquer des points, mais je ne penses pas que l’on puisse le faire continuellement.

    Pour ma part, j’utilise la stratégie offensive lorsqu’il s’agit de lancer un projet. Question ici de me mettre rapidement dans l’action et d’avancer sur le projet.

    Mais une fois le projet lancé, il faut être équilibré et étudier son plan d’attaque.

    Bref, comme tu le dis en conclusion, il faut savoir adapter sa stratégie.

    Amicalement,
    Samuel