une méthode simple pour des habitudes efficaces

L’article suivant,  Une méthode simple pour des habitudes efficaces, vient s’insérer suite à l’évènement mensuel : “A la croisée des blogs” initié par la communauté francophone de Développement Personnel.

Ce mois-ci, Simon, du blog Toile Filante, nous propose de partager nos bonnes habitudes, voici donc ce qu’il en ressort côté Riche-idée :

En réfléchissant au thème directeur du présent article « Les bonnes habitudes », je souhaitais vous faire partager quelques-unes des habitudes quotidiennes m’apportant un maximum d’efficacité. Après avoir listé un grand nombre de ces habitudes, je me suis vite rendu compte qu’elles étaient toutes basées sur une seule et même méthode.

Si vous le voulez bien, regardons ensemble quelle est la base fondatrice d’une série d’habitudes efficaces, habitudes qui, mises bout à bout, font une grande différence sur le long terme.

Comme très souvent sur ce blog, le maître mot est simplicité et cette méthode ne déroge pas à la règle, puisqu’elle n’est basée que sur la succession de 2 actions :

  1. définir ce qui est important
  2. éliminer le reste

Autant au niveau du nombre d’actions que sur l’objectif final de cette méthode, nous recherchons à simplifier et minimiser. L’objectif est l’élimination du superflu (voir action 2.) afin de se concentrer sur l’essentiel (défini par l’action 1.).

Maintenant que nous avons posez les bases, intéressons-nous donc au coté concret de cette méthode. Pour ce, voici une série d’habitudes efficaces tirées de mon quotidien. Sur chacun des exemples suivant, nous verrons comment s’adapte cette méthode.

Définir les tâches importantes de la journée :

J’avais déjà parlé de cette méthode de définition des 3 actions importantes sur un précédent article. Le principe est simple : parmi toutes les tâches qui remplissent notre quotidien, recherchez les 3 plus importantes que vous pourrez faire aujourd’hui puis, focalisez-vous uniquement sur celles-ci. Une fois, ces tâches remplies, vous pourrez penser librement au reste.

  1. définir ce qui est important : les 3 tâches importantes/majeures de la journée.
  2. éliminer le reste : libérer sont esprit des autres actions en focalisant son attention et son énergie uniquement sur les 3 tâches importantes.

Garder un bureau clean :

Côté bureau, même principe : éviter tout amas de papiers, documents et objets inutiles. Plus votre bureau sera épuré, avec juste les outils essentiels, plus vous gagnerez en efficacité. De plus, vous éviterez de nombreuses perturbations visuelles qui, sans nous en rendre compte, perturbent notre travail. Voici comment je procède pour garder un espace de travail fonctionnel et adapté à mon travail :

  1. définir ce qui est important : de quoi ai-je réellement besoin pour travailler ?
    Des brouillons, un cahier contenant mes info projets, ma todolist (un second cahier), des post-it, un stylo, une règle, une plante verte et un petit Lego qui me sourit (et qui est également un très bon coatch)
  2. éliminer le reste : convertir tout post-it en actions pour ma todo-list, jeter les brouillons, ranger tout cahiers ou documents inutiles dans une armoire ou tiroirs, jeter le rester.
    NB : mon expression favorite sur ce type d’activité étant : « à dégager » 🙂

Éviter le débordement de ses mails :

La gestion des mails, fut également l’objet de quelques articles sur ce blog. Après des années de tests en tout genre, j’ai enfin réussi à vaincre l’ennemi « boite de réception », et ce en appliquant toujours le même concept :

  1. définir ce qui est important : mails impliquant des actions, mails de références (coordonnées, adresses, documents importants).
  2. éliminer le reste : mails d’infos pures, mails dont l’action est fini, mails de discutions…

Bien gérer ses flux RSS :

Pour ce qui comme moi utilisent les flux RSS, il y a de forte chance pour que vous soyez parfois submergés par nombre de nouveaux flux à lire. J’avais ce problème fut-ce une époque, et de nombreuses personnes de mon entourage sont elles aussi victimes du syndrome « plus de 1000 messages non lus« . Pour résoudre ce problème, qui aujourd’hui n’en est plus un, toujours la même méthode :

  1. définir ce qui est important : flux apportant de véritables information utiles.
  2. éliminer le reste : flux trop fréquents, ne nous apportant rien ou contenant que peu voir aucune information intéressante.

Voilà donc pour les quelques exemples. J’espère que ceux-ci vous ont inspiré et donné quelques autres applications de cette méthode à d’autres domaines. D’ailleurs, si vous avez des idées d’application, n’hésitez pas à les partager en commentaire à cet article.

Pour finir, rappelons-nous, le but de cet article : mettre en place des habitudes efficaces. La méthode que je vous ai présenté ne peut marcher que si elle est appliquée comme une habitude à prendre. Essayer une fois ou deux vous apportera un gain sur le moment mais, si les efforts ne sont maintenus, le « bordel » du superflu reprendra vite place sur votre bureau, dans votre boite mail, votre liste de tâches à traiter ou tout autre processus que vous aurez créé à partir de cette méthode.

Sur ce, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une agréable journée remplie d’habitudes efficaces 😉
F.

...et pour finir, 3 liens fondamentaux à VITE regarder : En vous souhaitant une belle découverte 😉



 

7 comments

  1. Bonjour,

    je découvre votre blog en provenance de celui de Jean-Philippe (révolutionpersonnelle) et la première idée qui me vient c’est que vous êtes (lui et vous) très (trop) généraliste dans vos articles.

    Ceci est peut être un choix éditorial mais le sentiment qui domine pour moi est ce côté trop généraliste.

    Cela n’est qu’un avis personnel 😉

  2. Bonjour et surtout bonne année 🙂

    Merci pour votre retour, le côté généraliste n’est pas vraiment un choix éditorial, peut-être est-ce juste cet article ?

    Dans tout les cas, merci pour cette remarque pertinente, j’en prendrai compte lors de la rédaction de prochains articles.

    À bientôt,
    F.

Comments are closed.