Pourquoi râle-t-on et comment ne plus râler ?

T'arrive-t-il de râler ?
T'arrive-t-il de râler souvent ?
Très souvent ?

Pour ma part, je suis un ancien râleur qui se soigne. Il faut dire qu'en tant que français, nous avons la réputation de râler.
À voyager dans d'autres pays et cultures, je ne peux que conforter ce cliché.

Or, je constate de plus en plus que râler nous pourrit plus la vie que nous aide.

Mais pourquoi râle-t-on ?

Généralement, nous râlons quand quelque chose ou quelqu'un nous limite et nous bloque.
Et vu que l'on se sent impuissant face à la situation, râler nous permet de libérer cette tension émotionnelle.

Or, si l'on prend un peu de hauteur, rappelons-nous de 2 points essentiels :


1. Nous serons TOUJOURS confrontés à des obstacles, erreurs ou incompétences nous contraignant…
Toujours !

2. Nous ne sommes pas seuls, et tout un chacun est confronté à des limitations similaires, voire parfois bien supérieures.

Râler nous aide à décharger la tension émotionnelle, mais en aucun cas à mieux vivre la situation.

Comme nous vivons des situations bloquantes, nous vivons aussi des situations hyper avantageuses pour nous (que nous ne voyons pas forcément).
C'est la Vie, c'est ainsi !

Alors, que faire ?

Le stoïcisme nous invite à faire la part des choses entre ce qui dépend de nous de ce qui n'en dépend pas.

La prochaine fois que tu sens une situation qui t'agace (ce qui arrivera forcément), commence à prendre du recul :
C'est normal, c'est comme ça, c'est la Vie et tu ne peux rien y faire !

Par contre, là où tu peux agir, c'est dans ta façon de réagir aux évènements.

Accepte cet état, prend une grande respiration, du recul sur les choses et ensuite :
Vois comment un meilleur toi, une version plus sage de toi, pourrait agir différemment…
Puis, fais-le !

Je compte sur toi la prochaine fois 😉

...et pour finir, 3 liens fondamentaux à VITE regarder : En vous souhaitant une belle découverte 😉