menu
 Nicolas Pène - Expert en PNL & Stratégies Marketing

J'AI CADEAU POUR VOUS : je vous offre GRATUITEMENT cette formation (d'une valeur de 97,00 €) :

Comment vous faire apprécier de N'IMPORTE QUI... et devenir plus CHARISMATIQUE ! :

Téléchargez ici GRATUITEMENT votre formation >>

À la recherche du bonheur

Le bonheur

Qu’est-ce que le bonheur ?

Voilà une bien complexe tâche que de définir avec exactitude cette notion de bonheur et, pour trouver des éléments de réponse, de nombreuses pistes s’offrent à nous. Nous pourrions par exemple nous tourner vers les écrits de grands philosophes qui, on ne sait jamais, auraient réussit à trouver une réponse universelle pour définir ce terme car, s’il y a bien un mot sur lequel nous pouvons poser ce concept d’universalité c’est bien le terme de bonheur.

En effet, nous recherchons tous d’une manière ou d’une autre le bonheur – Notre Bonheur – et, même si nous n’en avons pas forcement conscience, la majorité de nos motivations principales convergent vers cet ultime point : fonder une famille, gagner suffisamment d’argent, trouver sa moitié, accéder à une plus grande liberté, vivre pleinement nos passions, faire l’amour, manger un bon repas, être reconnu, faire la fête avec ses amis, voyager. L’ensemble de ces désirs tournent tous autour d’un même point : augmenter notre capital bonheur.

Difficile par conséquent de trouver une définition unique. Après tout, est-ce si important ? Peut-être est-il possible de découvrir le bonheur sans arriver à le définir ?

Un mot et mille possibilités

J’aime beaucoup le titre de ce superbe film qu’est À la recherche du bonheur. Il signifie tant de choses, à commencer par cette notion de quête vers un seul et unique but.

Ainsi comme nous l’avons vu plus haut, nous allons investiguer dans de nombreuses directions afin de trouver ce saint Graal qu’est le bonheur. Que ce soit sur notre vie affective, notre travail ou nos passions, nous tenterons autant que possible de nous diriger vers cette même destination. Chacune de ces expériences personnelles sera unique et avec elle les voies pour atteindre le bonheur.

Si j’évoque tout cela au pluriel c’est bien pour mettre en évidence la multitude de domaines sur lesquels nous recherchons à atteindre notre bonheur. Que cela soit d’ordre professionnel, affectif, sentimental ou autre, nous essayons naturellement d’accomplir, sous différentes formes, une même quête.

Les conditions du bonheur

Une quête ? N’est-il pas possible de trouver le bonheur dès-à-présent ? Est-il nécessaire d’accomplir un nombre incroyable d’épreuves afin d’accéder au saint Graal ?

Afin de répondre à cette question, nous pourrions investiguer dans nos souvenirs. N’y-a-t’il pas eu, au cours de nos histoires personnelles des moments de réel bonheur sans que les conditions extérieures y soient favorables ?
Tout cela m’amène à une autre question : Le bonheur est-il dépendant de notre environnement ?

C’est en lisant « Plaidoyer pour le bonheur » de Matthieu Ricard que j’ai enfin trouvé une réponse à cette question. Le bonheur dépend essentiellement de nous et non de notre environnement.

Pour s’en convaincre, regardons le destin de certaines stars telles Marylin Monroe qui, malgré une immense réussite, une beauté exceptionnelle et une notoriété sans précédent, vivait un réel échec coté vie privée. Comme le dit le dicton : « Pourtant, elle avait tout pour réussir. »
En comparaison nous pourrions également trouver autour de nous des personnes ayant vécu de nombreuses difficultés et qui pourtant dégagent en eux une incroyable  joie de vivre. Qu’est-ce qui peut donc différencier des personnes à qui tout réussi et qui pourtant se sentent plutôt malheureuses de personnes dont la condition n’est pas forcément enviable et qui semblent respirer le bonheur ?

La recherche du bonheur passe nécessairement par nous-même, les éléments extérieurs ne sont pas là pour nous ouvrir les portes du bonheur, mais pour nous aider à atteindre cet état. Voilà pourquoi, certaines personnes peuvent vivre de succès en succès sans forcement connaître le bonheur lié à ces réussites. Elles oublient de regarder le capital bonheur présent en elles-même.

Un instant de pluie

C’est ainsi, qu’il est possible de ressentir le bonheur à partir de petites choses de notre quotidien. D’ailleurs, l’écriture de cette dernière ligne réveille en moi le souvenir d’un de ces moments si particulier qui, je pense, pourrait appuyer cette idée.

L’histoire ce situe à une époque où j’étais encore étudiant. C’était en fin d’après midi, je rentrais tranquillement vers mon petit appartement lorsqu’il se mit à pleuvoir des trombes. Ainsi, sur le chemin du retour, je voyais les étudiants courir dans tous les sens afin de vite trouver un abri. De mon côté, je marchais tranquillement.

Je ne peux vous expliquer quelle idée m’était passée par la tête mais, j’avais pleinement décidé de prendre mon temps et apprécier l’instant présent. Au bout de quelques minutes j’étais complètement trempé par la pluie mais ce n’était pas grave, je me sentais bien, complètement apaisé, heureux.
Comme vous pouvez le constater, quelques années plus tard, je me rappelle encore en détail de ce moment que je qualifierais comme un instant de bonheur. Bien évidemment il y eu des moments bien plus intenses que cet instant de pluie mais, celui-là est spécial car, il me confirme dans cette idée que nous n’avons réellement besoin que de peu de choses pour être heureux.

Pour conclure cet article qui n’est selon moi qu’une introduction à un sujet aussi passionnant que difficile à aborder, j’aimerais revenir sur ce concept de « recherche du bonheur ». Où devrions-nous rechercher le bonheur ?

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous mais, pour ma part, je suis déterminé à rechercher en moi et dans l’instant présent ce capital bonheur afin de le développer au maximum. Nous verrons bien si ces recherches sont fructueuses.

Sur ce, il ne me reste qu’à vous souhaiter beaucoup de bonheur car vous le méritez bien 😉
À bientôt,
N.

Croisée des blogsCet article, « À la recherche du bonheur » est ma contribution à l’évènement mensuel : « À la croisée des blogs » initié par la communauté francophone de Développement Personnel. Le thème de ce mois-ci « qu’est ce que le bonheur? » est organisé par Joanna du blog révélateur de bonheur Moodstep.

Photo : tarotastic

Vous appréciez les conseils prodigués dans cet article ?

Alors, téléchargez VITE cette formation offerte (d'une valeur de 97 €) (vous allez adorer) :

Comment vous faire apprécier de N'IMPORTE QUI...
et devenir plus CHARISMATIQUE ! :


Je télécharge vite cette formation >>

  1. Paul-Henri

    Chercher au minimums 3 bonheurs par jour.

    En Castillan (cette langue a deux verbes être) on dit « Ser feliz » et « Estar contento ». C’est dire qu’au plus profond de leur langue les Espagnols ont compris « qu’être content » est un état passager, alors « qu’être heureux » est une caractéristique profonde et interne dont un être humain dispose (ou pas).

    Un lien vers une conférence remarquable sur le bonheur http://www.ted.com/talks/dan_gilbert_asks_why_are_we_happy.html

    Merci pour ce post qui nous ramène à l’essentiel !

    Paul-Henri

  2. N.

    Tout à fait, 3 bonheurs de la journée c’est une excellente habitude à prendre qui permet de modifier notre vision des choses.

    Merci Paul-Henri pour le commentaire ainsi que pour le TED, je vais regarder cela dès-à-présent :)

  3. Catia95

    Trés bon article !j’ai la même vision du bonheur que toi.Pour moi le bonheur est dans les petits plaisirs simples qui égaient le quotidien,je les appelle les moments de grâce :)
    Je pense qu’une quête acharnée du bonheur (je serais heureux quand ..)peut au contraire que nous éloigner de cet état de plénitude.
    On peut devenir des malheureux pathologiques si on a une définition trop figée ou utopique du bonheur.Comme tu le dis si bien la clé du bonheur est déja en nous.

    • N.

      Catia95 : Tout à fait, à être trop exigeant sur notre bonheur, on passe à côté de celui-ci :/

  4. Joanna

    Bel article on y sent toutes ta sensibilité. Sans revenir aux sempiternelles études, j’abonde dans le sens du bonheur intérieur. C’est un état intérieur, une façon de regarder la vie… Merci pour ta participation.

  5. N.

    Merci Joanna. L’exercice n’était pas des plus évidents mais ô combien intéressant. 😉

  6. docg

    Le bonheur est dans l’instant présent
    Et comme il n’existe rien d’autre
    Que l’instant présent
    (croyez-moi j’ai bien cherché)
    Nous ne pouvons que d’être heureux
    Si nous apprenons à le goûter
    Quoi? l’instant présent!

    avec bienveillance

  7. N.

    CQFD 😉
    Merci DocG pour cette très juste démonstration.

  8. Albin

    Salut Nicolas,

    très juste, nous avons toujours tendance à rechercher le bonheur comme un quête extérieure, alors que c’est en nous qu’il nous faut chercher.

    Et comme le souligne très justement docg, sachons profiter du moment présent. Car le passé est passé et le futur est à venir. C’est donc de l’instant présent, qu’il nous faut profiter.

    Je te souhaite une excellente journée, pleine de bonheur :-)

    Albin

  9. Nicolas

    Merci Albin, je te souhaite tout autant de bonheur :-)