leadership

5 attitudes à adopter pour développer votre leadership

leadership

Tout le monde peu développer des ses aptitudes au leadership et, comme pour de nombreux autres « talents », devenir un leader repose bien plus sur l’entrainement et la mise en place de bonnes pratiques, que sur des qualités innées.

 » S’exercer pour développer son leadership, d’accord mais comment s’y prendre ? »

C’est ce que nous allons voir dès-à-présent grâce à 5 attitudes que je vous conseille de développer si jamais vous souhaitez réveiller le leader qui est en vous :

Soyez proactif !

L’un des points les plus importants. Plus important encore que d’éviter tout comportement passif, vous devez également initier de vous même une véritable dynamique et savoir initier un changement dès que cela devient nécessaire. Être proactif vous demandera également de développer vos capacités d’anticipation afin de pouvoir résoudre un quelconque problème avant même qu’il ne se manifeste.

Assumez vos responsabilités

Être proactif implique d’importantes prises de décisions et par conséquent une exposition aux risques bien plus élevée. C’est à ce stade là que l’on peut reconnaître un vrai leader car celui-ci assumera pleinement la responsabilité de ses choix plutôt que de se cacher derrière une quelconque excuse ou pire, se servir de boucliers humains. Être responsable demande véritablement du courage, qualité essentielle au leadership.

Améliorez vos compétences et votre savoir

Pour devenir un véritable leader, vous devez avoir une longueur d’avance sur tout le monde. Rester figé sur vos compétences, même si elles sont élevés n’est pas suffisant pour faire une différence sur le long-terme. Voilà pourquoi, vous devez sans cesse développer vos connaissances et affiner votre expertise sur les sujets relatifs à votre activité.

Motivez les autres

J’en avais déjà parlé lors d’un précédant article, en motivant les autres, en leur insufflant notre dynamisme et notre motivation, se produit un double effet (kiss-cool). Non seulement, nous leur communiquons notre énergie (car oui, tout ceci est très communicatif) mais en plus, inconsciemment, nous amplifions notre propre enthousiasme.

Plus encore, en motivant les autres, nous développons notre charisme et donc, bien évidement nos attitudes au leadership.

Inspirez les autres

Plus loin que motiver, vous devez également inspirer les autres. On retrouve bien évidemment cette qualité chez de grands leaders tels Steve Jobs, Warren Buffett ou Richard Branson qui sont des sources d’inspirations pour des millions de personnes. Même si vous n’en êtes pas (encore) à leur stade, vous aussi, à votre mesure, vous pouvez inspirer votre entourage par vos initiatives, votre état d’esprit et vos actions. Alors ne vous en privez pas 😉

En résumé, soyez proactif et assumez les responsabilités qui découlent de vos décisions, améliorez sans cesse vos compétences et surtout par votre enthousiasme motivez et inspirez les autre et vous verrez, en procédant de la sorte, vous commencerez à développer un véritable leadership naturel.

Crédit photo : Σταύρος

...et pour finir, 3 liens fondamentaux à VITE regarder : En vous souhaitant une belle découverte 😉



 

10 comments

  1. Très bel article digne d’un journal comme management !
    Je rajouterais un point sur l’interaction avec son entourage en plus de la motivation, c’est la délégation.
    Savoir déléguer certaines actions aux bonnes personnes est devenue un point clé pour devenir un bon leader.

  2. Je soutiens Izzi, beau résumé des qualités d’un un leader.

    Pour revenir sur le fait que tout le monde peut l’être et que c’est plus une attitude qu’autre chose.

    En fait, à partir du moment où l’on ne véhicule pas l’image du mec qui sait tout sur tout, mais de celui qui veut faire évoluer les choses, les gens auront peu de chances de ne pas approuver cette façon de faire.

  3. Izzi : oui très bien vu, savoir lâcher du leste, déléguer permet de pousser ses collaborateurs en leur montrant notre confiance et en développant leur propre responsabilité.

    Axel : C’est très vrai, car le véritable leadership n’a pas besoin d’être imposé par un quelconque fanfaronage.

    Dussaucy : Je n’aurais pas mieux dit. Bravo pour cette excellente citation 🙂

  4. Très bel article,

    j’aime particulièrement les points 2 et 3 où il est question de: assumer ses responsabilités et continuer d’apprendre.

    Il est facile lorsqu’on est supérieur à quelqu’un de toujours voir dans ces actions un défaut au lieu de se concentrer sur les nôtres.

    Merci pour se rappel

    Samuel

  5. Salut!

    Ce que j’aime dans cet article, c’est la marge de manœuvre et d’interprétation que tu laisses à tes lecteurs. Trop de livres sur le leadership/management donnent des conseils Noir/blanc.

    Une question, quelles compétences fondamentales(point 3) conseillerais-tu d’améliorer en premier lieu?

    Salutation

    1. Hello Julien,

      Pour le point 3 en fait les questions à se poser en priorité sont :
      – Quelles compétences me manque-t-il aujourd’hui pour avancer ?
      – Quelles compétences semblent ressortir de ceux qui réussissent dans mon domaine ?

      Les réponses à ces questions permettront ainsi de savoir ce qu’il manque. 😉

Comments are closed.